Par Andrea Rodrigo (embryologiste).
Dernière actualisation: 11/08/2016

La Russie est le plus grand pays du monde et de nombreux touristes s’y rendent chaque année. Certains de ces voyageurs ne se déplacent que dans le but de chercher un traitement de procréation assistée qui leur permette de devenir parents, lorsque la technique dont ils ont besoin n’est pas appliquée dans leurs pays d’origine, ou l’est, mais dans des conditions qui ne correspondent pas à leurs besoins.

En ce qui concerne la médecine de la reproduction, la Russie dispose d’une réglementation avancée et de tarifs économiques, ce qui attire de nombreux citoyens européens. C’est ce qu’on appelle le tourisme reproductif.

Le don d’ovocytes et de sperme est le traitement qui génère le plus de tourisme reproductif puisque les conditions que la Russie pose pour ces traitements permettent à beaucoup de patients de trouver une solution pour devenir parents.

Même si la motivation principale du voyage est la procréation assistée, il est très habituel de profiter du séjour pour visiter les villes et se détendre après l’application du traitement de procréation, car cela est généralement positif pour le processus.

Il faut savoir que le climat russe est froid, que la devise officielle est le rouble et que la langue parlée est le russe.

Procréation assistée en Russie

Nous vous montrons ci-dessous l’information pertinente sur les principales villes dans lesquelles se rendent les patients pour traiter leurs problèmes de fertilité.

Moscou

C’est la capitale du pays, la plus grande capitale du continent européen et la septième au niveau mondial. En plus d’être une ville pleine de contrastes au niveau économique (pauvreté et richesse extrêmes), Moscou est caractérisée par le grand nombre de ponts qui connectent la ville.

Malgré son imposante superficie, les déplacements à Moscou ne sont pas compliqués, puisque la ville dispose d’un des plus grands réseaux de transport souterrain, ce qui permet de traverser la ville de manière efficace.

Parmi les zones les plus emblématiques et intéressantes à visiter, on trouve : la Place Rouge, le Mausolée de Lénine, la Cathédrale Saint-Basile, le Kremlin ou la Galerie Tretiakov.

Moscou est située dans la partie occidentale de la Russie, au centre de la plaine de l’Europe de l’Est, et c’est le centre économique le plus important du pays.

Entre les 130 cliniques de fertilité qu’on trouve en Russie, une grande partie d’entre elles se situe à Moscou.

Pour arriver à Moscou, on peut utiliser l’un de ses trois principaux aéroports : les aéroports internationaux Sheremetyevo, Domodedovo et Vnukovo. On peut aussi s’y rendre en train puisqu’il existe un important réseau ferroviaire qui connecte la ville avec l’Europe et l’Asie.

Saint-Pétersbourg

C’est la deuxième ville la plus connue et la plus visitée de la Russie, et la troisième plus grande ville de l’Europe. Elle se situe sur le fleuve du Neva, et près du golfe de Finlande, dans la mer Baltique.

On la connaît comme la « Venise du Nord » en raison des canaux qui circulent à l’intérieur de la ville. 10% de la superficie totale de Saint-Pétersbourg est occupée par des eaux intérieures. On peut trouver 300 ponts au centre de la ville et près de 800 si on prend en compte l’ensemble du territoire urbain.

Les monuments les plus attrayants de Saint-Pétersbourg sont : l’Hermitage, les palais de Tsárskoye Selo, de Peterhof et de Constantin, la Cathédrale de Smolny, l’Église de la Résurrection du Christ…

Étant donné que c’est une ville importante et d’une superficie considérable, on peut trouver de nombreuses cliniques de fertilité à Saint-Pétersbourg.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

Un commentaire

    1. Constantin

      Avec ma femme nous pensons aller à Moscou pour un traitement de GPA car c’est relativement proche et il y a beaucoup de cliniques. En plus c’est une des destinations « traditionnelles » pour la GPA. Qu’en pensez-vous ?