Les avancées de la médecine procréative et des techniques de procréation assistée offrent aux couples séropositifs l’opportunité d’avoir des enfants sains et permettent de minimiser le risque de contagion au membre du couple non porteur de VIH et au bébé.

Le VIH est une maladie désormais contrôlable. Elle peut affecter des personnes de tout âge et des couples hétérosexuels qui désirent avoir un enfant. C’est pourquoi ces couples ont de plus en plus fréquemment recours à la santé publique pour se soumettre à des traitements de procréation assistée. A l’Hôpital Virgen del Camino de Navarre par exemple, une douzaine de porteurs du VIH affluent chaque année.

Lavage séminal pour avoir des enfants sains

Les couples dont l’un ou les deux membres sont porteurs se rendent à l’hôpital conscients de leur maladie, mais certains s’en rendent comptent là-bas, après avoir effectué les tests viraux de syphilis, hépatite et VIH obligatoires avant de démarrer tout traitement de procréation assistée.

Lors de la Journée des Droits de l’Homme et VIH-SIDA organisée en octobre 2010 en Navarre, il a été rappelé que l’une des conditions devant être respectée aussi bien par l’homme que par la femme infecté(e) est d’avoir la maladie sous contrôle et d’être en bonne condition physique.

Lorsque c’est l’homme qui est porteur du virus, on utilise des techniques de lavage séminal au moyen duquel on élimine la charge virale du sperme et on vérifie ensuite par PCR (Réaction de polymérisation en chaîne) que l’échantillon est exempt du virus et peut être utilisé pour réaliser une insémination artificielle (IAC) ou une fécondation in vitro (FIV).

Lorsque c’est la femme qui est porteuse, l’usage d’antirétroviraux pendant la grossesse, l’accouchement par césarienne et le fait de ne pas donner le sein au bébé sont trois facteurs qui permettent de réduire les probabilités de contagion au bébé à 2%.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.