En République tchèque aucune limite concernant le nombre d’embryons à transféré n’est établie. La décision reviendra donc aux professionnels des cliniques.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    72
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.