La nouvelle loi en matière de procréation assistée, la loi 69/2015, n’autorise pas la sélection du sexe des embryons si elle e sert qu’à satisfaire le désir des futurs parents.

La sélection du sexe ne peut être réalisée que pour des raison thérapeutiques, c’est-à-dire afin d’éviter la naissance d’un enfant malade ou souffrant d’une quelconque anomalie génétique grave.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    13
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.