Il y a diverses raisons pour lesquelles des patients provenant d’Europe ou d’autres pays du monde se rendent à l’étranger pour y réaliser des traitements de fertilité.

Ils cherchent souvent à contourner des restrictions dans leur pays d’origine : croyances religieuses, législations restrictives, considérations éthiques, prix prohibitifs…

En plus de l’Espagne et de certains pays européens, l’une des destinations le plus convoitées sont les États-Unis. 4% des traitements réalisés dans le pays y sont dispensés à des citoyens étrangers.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.