Docteur / spécialiste: Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 14/08/2017

Le tératome ou kyste dermoïde est une tumeur d’origine embryonnaire formée par plusieurs types de cellules, Normalement, elles apparaissent dans les ovaires de la femme, bien qu’il soit possible de les rencontrer chez les hommes ou enfants sur les testicules ou à divers endroits.

Le tératome est formé par des tissus ou composés d’organes qui proviennent des 3 couches germinales de l’embryon, qui sont l’endoderme, le mésoderme et l’ectoderme. Le tératome peut donc contenir plusieurs types de tissus, comme des poils, des cheveux, des dents, des os, du cartilage, etc., donnant à ce type de tumeur un aspect « monstrueux ».

Définition

Le terme tératome provient du grec et signifie tumeur monstrueuse. Cette terminologie est due à l’apparition d’une grande variété de cellules dans la tumeur, comme nous l’avons évoqué antérieurement.

Les cellules souches pluripotentes ne sont pas capables de former un organisme complet, mais peuvent engendrer un autre type de cellules et tissus correspondant aux trois lignées de l’embryon (endoderme, ectoderme et mésoderme).

L’aspect monstrueux de ces tumeurs fait que de nombreuses personnes ressentent du dégoût en voyant des photos de tératomes.

Les tératomes sont normalement des tumeurs bénignes, appelées tératomes mûrs. Parfois, on trouve aussi des tératomes malins aussi connus comme tératomes immatures.

Chez les femmes, le tératome ovarien ou tératome kystique est la tumeur qui se présente le plus fréquemment chez celles de moins de 45 ans et elle est bénigne.

D’autre part, le tératome malin se développe habituellement plus chez les hommes que chez les femmes, et il apparaît le plus souvent sur le thorax (tératome médiastinal).

Types

Comme nous l’avons commenté auparavant, il existe deux types principaux de tératomes:

Tératome mûr ou bénin

Il se présente généralement chez les femmes fertiles et est aussi appelé kyste dermoïde. Il représente entre 10-20% des cas de néoplasie de l’ovaire.

Ces tumeurs sont de croissance lente. Leur taille moyenne se situe entre 5 et 15 cm, même si elle peut atteindre 45cm.

Le tératome mûr est la tumeur ovarienne qui cause le plus de problèmes pendant la grossesse.

Normalement, ces tumeurs sont unilatérales et prédominent dans l’ovaire droit, bien que dans 15% des cas, on peut l’observer de manière bilatérale dans les deux ovaires. Il peut y avoir plus d’un kyste sur le même ovaire.

Le tératome chez l’adulte peut être situé ici: crâne, médiastin, rétropéritonée, mésentère et région sacro-coccigène.

Tératome immature ou malin

Les tératomes immatures sont peu fréquents mais ils peuvent être cancéreux. Généralement, ils se présentent chez les petites filles et jeunes de moins de 18 ans, bien qu’il soit plus fréquent de le trouver chez les hommes de 20 à 40 ans.

Ce type de tumeur présente un aspect solide, parfois nécrosé, et est composé de tissus embryonnaires immatures comme le tissu conjonctif (celui qui fabrique le cartilage ou l’os), voies respiratoires et cerveau. Même s’il est de petite taille, s’il est composé de tissus immatures, il est considéré comme malin.

La nécrose fait référence à la dégénérescence d’un tissu ou organe en raison de la mort de ses cellules.

On distingue plusieurs degrés selon la gravité et l’extension de la tumeur. Lorsque le tératome ne s’est pas étendu au-delà de l’ovaire, son traitement consiste à l’extraire de l’ovaire.

Le pronostic dépend de la taille du tératome, de sa localisation, et de son étendue, ainsi que de l’âge de la patiente.

Causes et symptômes

La cause principale de la formation d’un tératome est un développement anormal du tissu de l’embryon en un point.

Voici quelques symptômes parmi les plus fréquents:

  • Tératome ovarien mûr: en général il ne présente aucun symptôme. Il peut causer une douleur lors des rapports sexuels, infertilité ou métrorragie (saignement vaginal anormal).
  • Tératome testiculaire: s’il est bénin, aucun symptôme. La douleur des testicules peut indiquer qu’il est cancéreux.
  • Tératome sacro-coccigien: s’il est situé dans le périné, il peut causer des gênes en urinant ou pour déféquer.
  • Tératome mûr du médiastin: il peut comprimer des organes et affecter le fonctionnement du corps selon sa localisation, proche du coeur ou des poumons.

Il existe d’autres types de tératomes avec d’autres symptômes. Cependant, ils sont rares et apparaissent chez un faible pourcentage de la population.

Diagnostic

Il est très difficile de palper ces tumeurs par voie abdominale. Par conséquent, il est souvent diagnostiqué par hasard pendant une visite de routine ou une intervention chirurgicale comme une césarienne. C’est la raison de la grande taille des tératomes car ils ne permettent pas un diagnostic précoce.

La localisation sur l’ovaire est confirmée par échographie abdominale ou pelvienne, lorsqu’on observe un tissu de couleur blanchâtre. L’aspect échographique de ces tumeurs dépendent de la taille, localisation et calcification (accumulation du calcium).

Parfois, une résonnance magnétique pelvienne peut aider à réaliser le diagnostic. De plus, une prise de sang déterminera la présence de l’hormone béta hCG.

Pour confirmer le diagnostic cancéreux de cette tumeur, il faut faire une analyse histologique, l’analyse des tissus qui le composent.

Traitement

Le traitement de prédilection est la chirurgie. En cas de tératome malin, la chirurgie doit être accompagnée de chimiothérapie.

Lors de tératomes mûrs, la technique la moins invasive utilisée pour extraire la tumeur est la laparoscopie (chirurgie au travers de l’abdomen).

Étant donné que de nombreuses patientes sont encore en âge fertile, il est important que les interventions chirurgicales ne laissent aucune séquelle comme des adhérences pelviennes qui peuvent produire une infertilité.

Dans les cas les plus complexes, où l’extraction des ovaires (ooforectomie) peut être nécessaire, le spécialiste peut considérer l’option d’extraire seulement une partie de l’ovaire afin de conserver la fonction ovarienne de la femme.

Enfin, lorsqu’il est nécessaire d’extraire les deux ovaires, la femme peut conserver son utérus pour pouvoir avoir des enfants par la suite grâce au don d’ovocytes.

Vous envisagez de consulter un spécialiste? Vous trouverez des tarifs spéciaux pour le traitement dont vous avez besoin dans notre section de promotions.

Cliquez ici pour en savoir plus: Voir les promotions sur les traitements de fertilité.

Complications

Parmi les complications dérivées de la présence d’un tératome dans l’ovaire, voici une liste:

  • Torsion d’un tératome ovarien de 10 cm ou plus, ce qui peut provoquer une hémorragie.
  • Rupture de la tumeur ou kyste provoquant une péritonite chronique, une infection, des adhérences et compression des organes juxtaposés.
  • Lors de tératomes malins, leur extension à tout le corps peut compliquer l’extraction et le pronostic.

Dans tous les cas, il est important de suivre les indications des spécialistes comme les gynécologues et oncologues.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Un tératome ovarien peut-il être cancéreux?

Bien que dans la majorité des cas il soit bénin, 3% d’entre eux comptent des cellules immatures et peuvent provoquer un comportement cancéreux. Ce type de tumeur est diagnostiqué chez les heunes filles de moins de 18 ans et leur traitement consiste à extraire l’ovaire par voie chirurgicale.

Qu’est-ce qu’un tératome fétiforme?

Un tératome fétiforme est un type particulier de tératome similaire à un foetus malformé. Il se présente dans l’ovaire et est de type mature, mais son appartition est rare.

Y a-t-il des tératomes avec des yeux?

Bien qu’il soit exceptionnel que les tératomes contiennent des organes complexes, il y a déjà eu des cas où il y avait des yeux, cerveau, foie, poumons et tyrroïde. On n’a jamais retrouvé d’organes complets.

La rédaction vous recommande

Le tératome peut entraîner la stérilité. La stérilité féminine fait référence à l’incapacité de pouvoir réussir la fécondation à cause de la femme. En général, ce terme est utilisé quand une femme a des difficultés pour avoir un enfant, il a pour habitude d’être utilisé comme synonyme d’infertilité féminine bien qu’il ne signifie pas la même chose. Vous trouverez plus d’informations ici: La stérilité féminine.

Une autre pathologie chez la femme et cause de stérilité, les polypes utérins. Les polypes utérins ou polypes de l’endomètre chez la femme sont des protubérances de tissu ou des tumeurs qui se forment dans la cavité utérine en raison d’une croissance anormale de sa couche intérieure, l’endomètre. Pour en savoir plus, cliquez ici: Les polypes de l’utérus.

La réserve ovarienne indique la quantité d’ovules dont dispose une femme à un moment précis de sa vie et détermine son état de fertilité. Une bonne réserve ovarienne augmente le taux de réussite de grossesse. Pour plus d’informations: La réserve ovarienne.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).