Par Clara Miret Lucio (embryologiste).
Dernière actualisation: 01/12/2014

Quand la grossesse n’arrive pas, avant de vous rendre dans un centre de procréation assistée, tout couple tente de choisir comme première option le chemin le plus simple pour augmenter les possibilités d’obtenir une grossesse en se demandant comment calculer les jours fertiles de la femme.

Pour cela, il existe des méthodes « maison » et simples comme celle de la mesure de la température basale que nous expliquerons ci-dessous.

Qu’est-ce que la méthode de la température basale?

La température basale se définit comme la température de notre corps que nous avons au réveil.

La méthode de la température basale est une méthode assez efficace, cependant, il est recommandé de la combiner avec des tests d’ovulation car il existe des facteurs qui peuvent altérer sa mesure exacte.

Cette méthode consiste à enregistrer la température prise chaque jour au réveil et la noter sur un graphique créé pour elle dont l’axe vertical sera la température et l’horizontal les jours du cycle. Chaque jour, on prend la température et on la marque avec un point jusqu’à former une ligne.

Avant que se produise l’ovulation, la température basale oscille généralement entre 36,5°C et 36,7°C de manière constante.

Pour calculer la période fertile d’une femme, nous nous baserons sur le fait que deux ou trois jours après l’ovulation, une augmentation brusque de 0,3 et 0,5ºC se produit. Cette augmentation est causée par l’hormone progestérone et elle reste élevée jusqu’à la prochaine période menstruelle. Le graphique de température basale nous permettra de voir au jour le jour le changement brutal de température. Dans le cas où nous ayons une variation selon les mois, on prendra comme référence le graphique qui a les valeurs les plus faibles.

Le premier jour de température basale faible sera le premier jour de menstruation du nouveau cycle menstruel. La phase infertile post-ovulatoire commencera le troisième jour de température élevée.

Avec quoi mesure-t-on la température basale ?

Nous utilisons un thermomètre pour mesurer la température basale. Nous pouvons trouver des thermomètres de mercure et verre ou des thermomètres digitaux :

  • Thermomètre de fertilité ou thermomètre basale : c’est un thermomètre clinique comme celui de toujours en verre et mercure avec une fourchette de seulement 35 à 39°C. Il faut laisser le thermomètre chaque nuit avec le mercure sous les 35ºC. Dans le cas où l’on prend la température par voie orale, il faudra attendre environ 5 minutes et, dans le cas de prise par voir vaginale ou rectale, 3 minutes.
  • Thermomètre digital : ce thermomètre est un peu plus cher, mais moins délicat et plus sûr. Passé 60 secondes, le thermomètre sifflera pour nous avertir que la température est prise.

A quel moment du jour et comment prend-on la température basale ?

La température doit se prendre avant de se lever et après s’être reposée au minimum 5 heures et toujours à la même heure. Les facteurs comme l’alcool, ne pas avoir bien dormi, avoir été éveillée ou le stress peuvent altérer la mesure. Il existe trois manières de mesurer la température :

  • Voie orale: la pointe du thermomètre se place sous la langue, les lèvres fermées.
  • Voie vaginale: il s’introduit dans le vagin.
  • Voie rectale: on mettra de la vaseline ou un lubrifiant et on insère la pointe du thermomètre dans le rectum pendant que vous êtes en position fœtale.

Pour éviter une quelconque variation, il est recommandé d’utiliser la même manière de la prendre pendant tout le cycle.

Parmi les avantages de cette méthode, nous avons la simplicité et qu’elle soit très économique. Cependant, on doit se rappeler qu’il n’est pas conseillé d’utiliser la méthode de la température basale comme méthode contraceptive puisqu’elle a comme inconvénients de ne pas prévenir la gestation à 100% et qu’elle ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Clara Miret Lucio
Embryologiste
Diplômée en Pharmacie par l'Université de Valencia (UV), avec un Master en Biotechnologies de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV. Expérience comme pharmacienne et embryologiste spécialiste en Procréation Médicalement Assistée à l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI), et, actuellement, dans l'Équipe Juana Crespo (Valencia). Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

2 commentaires

    1. samba

      Merci pour l’explication, ma question est celle-ci: après la constatation de l’augmentation de la température, faudrait faire passer combien de jours pour faire un câlin sans pourtant tomber enceinte?

      • Bonjour Samba,

        En théorie, lorsque la température basale augmente, c’est que l’ovulation s’est déjà produite et vous entrez donc dans une période non fertile. Mais même comme cela, il ne s’agit pas d’une méthode fiable de contraception, ainsi, si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, il est recommandé d’utiliser d’autres moyens de contraception.