Taux de réussite et pourcentage de grossesses multiples par IAD

Avec du sperme de donneur, le succès du traitement de procréation assistée est généralement plus assuré qu’avec le sperme du partenaire, surtout dans le cas d’inséminations artificielles.

L’âge joue un rôle important. Les probabilités de grossesse pour les femmes de 40 ans ou plus sont plus basses et de nombreux centre de fertilité ne recommandent pas cette technique.

Les cas de grossesses multiples se réduisent de plus en plus grâce à la stimulation ovarienne douce, qui cherche à n’obtenir qu’un ou deux ovules matures. Pourtant, il arrive que trois ovocytes ou plus arrivent à maturation et, si le médecin n’annule pas l’insémination, une grossesse de plus de deux bébés devient possible.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.