Pour que l’embryon puisse s’accrocher, il doit se trouver au stade de blastocyste, une sphère de cellules creuse dans laquelle débute la première différentiation cellulaire, formant les cellules qui donneront lieu au placenta et une masse cellulaire interne qui donnera lieu au fœtus.

Pour former cette structure, l’ovocyte est fécondé dans les trompes de Fallope et commence à se diviser en même temps qu’il migre par l’oviducte jusqu’à l’utérus. Une fois arrivé, il s’accroche à l’endomètre en rompant les vaisseaux sanguins, ce qui occasionne le saignement de la nidation. De nouveaux vaisseaux se créent, qui permettent l’apport de nutriments et d’oxygène de la mère à l’embryon.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    157
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.