Pour Sara Salgado (embryologiste) et Dra. Silvia Jiménez Bravo (embryologiste et directrice de laboratoire de procréation médicalement assistée à reprofiv).
Dernière actualisation: 27/08/2018

Lorsqu’une femme est enceinte, elle subit une série de changements hormonaux dus à l’hormone bêta-hCG, qui provoquent l’apparition des symptômes.

Le premier indice est généralement la disparition des règles, bien qu’il y ait d’autres signes physiques et émotionnels qui font penser à une éventuelle grossesse.

Symptômes principaux

Reconnaître les principaux symptômes est intéressant pour les deux membres du couple. La femme peut ainsi mieux comprendre certaines de ses réactions à certains moments, car chaque étape de la grossesse est associée à un stade émotionnel.

Quant au futur père, il peut ainsi mieux s’impliquer dans la grossesse et comprendre ce que ressent sa compagne.

Voici une liste des principaux symptômes physiques d’une grossesse:

  • Absence de menstruation ou aménhorrée
  • Nausées ou vomissements
  • Fatigue
  • Vertiges
  • Fréquente envie d’uriner
  • Odorat plus sensible
  • Augmentation de l’appétit
  • Changements au niveau des seins, tétons et augmentation de la taille
  • Apparition de tâches sur la peau
  • Maux de tête
  • Acné
  • Acidité
  • Prise de poids et de volume, douleurs de dos, apparition de vergetures et fatigue

Par ailleurs, une femme enceinte expérimente des changements émotionnels, autres symptômes très importants lors de la grossesse. La situation hormonale de la femme peut augmenter sa sensibilité, la rendre irritable et lui provoquer de brutaux changements d’humeur.

Tous ces symptômes sont génériques. Chaque femme les ressent différemment: certaines d’entre elles ressentent les symptômes dès les premiers jours tandis que d’autres mettent plus longtemps.

Début de grossesse

Au cours des premières semaines, les premiers sognes de grossesse apparaissent. Le premier mois commencent à apparaître les symptômes suivants:

  • Changements de la poitrine
  • Léger saignement vaginal ponctuel
  • Augmentation du flux vaginal
  • Fatigue

Étant donné que les premiers symptômes sont similaires à ceux des règles, pendant les 15 premiers jours, la femme ne se doute généralement pas qu’elle est enceinte. Un peu plus tard, lorsqu’elle se rend compte qu’elle n’a pas ses règles, elle confirme sa grossesse avec un test de grossesse.

Lors des premiers mois de grossesse et tout au long du premier trimestre, les principaux symptômes corporels incluent la fatigue, les nausées, des seins sensibles, des changements d’odorat, et une aversion pour certains aliments, ainsi qu’une envie fréquente d’uriner.

Nous vous conseillons la lecture de notre article: Quels sont les symptômes avant le retard de règles?

Second et troisième trimestre

Au cours du 2e trimestre de grossesse, on voit apparaître des sécrétions de colostrum à partir de la semaine 12-14.

Il s’agit de sécrétions mammaires épaisses et jaunâtres appelées colostrum, une substance qui alimentera le bébé durant les premiers jours de sa vie et qui précède la montée de lait.

Le colostrum devient plus léger et pratiquement transparent au moment de l’accouchement.

Au cours du troisième mois de grossesse, la sensation de fatigue augmente et la femme enceinte peut souffrir d’insomnie. Elle peut également ressentir des gênes momentanés comme indigestions, aigreurs d’estomac ou légères contractions utérines.

Lors du dixième mois de grossesse, il est probable que l’insomnie augmente. L’intensité des contractions peut porter à confusion et on peut le confondre avec un début d’accouchement. Vous pouvez réaliser des exercices de relaxation.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Quand apparaissent les premiers symptômes de grossesse?

Les symptômes de grossesse appariassent au cours du premier mois. Il est important de savoir que toutes les femmes ne ressentent pas les mêmes changements pendant les premières semaines.

En effet, les symptômes peuvent apparaître plus tard, et ils varient selon les femmes et le type de grossesse.

Quels sont les symptômes d’une première grossesse?

Les symptômes varient d’une femme à l’autre et les changements émotionnels et physiques peuvent être différents entre une grossesse et une autre. Les symptômes mentionnés dans cet article peuvent se présenter lors d’une première grossesse ou lors d’une seconde.

En général, la femme présente une combinaison de plusieurs symptômes, qui parfois ne se manifestent pas en même temps.

Les symptômes sont les mêmes pour toutes les grossesses?

Non, ils peuvent varier d’une grossesse à l’autre, de même que leur intensité. Par exemple, une femme peut ne pas ressentir de symptômes durant le premier trimestre (exceptée l’absence de menstruation) de sa grossesse, et en revanche, ressentir de nombreuses nausées et fatigue plus tard.

Prévoir les symptômes que va connaître chacune est impossible.

Quels sont les symptômes de grossesse semaine après semaine?

Les symptômes ne correspondent pas aux semaines de grossesse, car ils peuvent apparaître plus tôt ou plus tard en fonction de chaque femme. Les plus communs sont ceux précédemment cités dans l’article.

Comment savoir si je suis enceinte au toucher?

Lors d’une grossesse, le col de l’utérus subit des changements détectables par toucher vaginal, par un professionnel. Mais cette méthode ne peut pas être appliquée chez soi car elle n’est pas suffisamment rigoureuse ni pertinente pour déterminer s’il y a bien une grossesse.

La meilleure solution est de faire un test de grossesse en urine et par prise de sang.

La rédaction vous recommande

Pendant les 9 mois de la grossesse, il se produit une série de changements chez l’embryon, puisqu’il passe de zygote (embryon d’une cellule) à un bébé, une personne complètement formée avec tous les organes internes.

Cette période s’appelle le développement embryonnaire. Tout ce que vous voulez savoir sur la grossesse, c’est ici: Neuf mois de grossesse.

Le premier mois de grossesse est particulier car c’est le moment où la femme découvre qu’elle va devenir mère.

Bien que physiquement, elle ne présente encore aucun changement, elle commence à ressentir les premiers symptômes et elle peut réaliser un test de grossesse. Vous souhaitez tout savoir sur le premier mois de grossesse? Suivez le lien: Le premier mois en détails.

Bibliographie

Broussard CN, Richter JE. (1998). Nausea and vomiting of pregnancy. Gastroenterol Clin North Am; 27: 123- 151.

Cerqueira Dapena MJ. (2003). Metabolismo en el embarazo. Modificaciones endocrinas. Modificaciones psíquicas. En: Cabero Roura L (Director). Tratado de Ginecología, Obstetricia y Medicina de la Reproducción. Madrid: Editorial Médica Panamericana.

Cunningham F, MacDonald P, Gant N et al. (1996). Adaptación maternal al embarazo. Masson SA. Cunningham F, MacDonald P, Gant N, et al. 4ª ed, Barcelona; pp. 201-237

Dickason E, Silverman B, Schult M. (1996). Enfermería maternoinfantil (1.a ed.). Barcelona: Mosby-Doyma Libros.

Emelianova S, Mazzotta P, Einarson A, Koren G. (1999) Prevalence and severity of nausea and vomiting of pregnancy and effect of vitamin supplementation. Clin Invest Med; 22: 106-110.

Eugene S, Bonapace MD, Robert S, Fisher MD. (1998). Constipation and diarrhea in pregnancy. Gastroenterol Clin North Am; 27: 197- 211.

Gary F, Mc Donald P. (1996). Adaptación materna al embarazo. En: Gary F, MacDonald P, Grant N Lereso K, Gilstrap L, editores. Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masson.

González Merlo J. (1992). Modificaciones fisiológicas producidas en el organismo materno por el embarazo. En: Williams. Obstetricia (4.a ed.). Barcelona: Masón.

Grupos de trabajo de la Guía de Embarazo y Parto, Guía de Salud Oral, y Guía de Lactancia Materna. Consejería de Sanidad, Dirección General de Salud Pública y Servicio de Salud del Principado de Asturias. Octubre de 2015.

Lacroix R, Eason E, Melzack R. (2000). Nausea and vomiting during pregnancy: a prospective study of its frequency, intensity, and patterns of change. Am J Obstet Gynecol; 182: 931-937

Meyer L, Peacock J, Martin J, Anderson R. (1994). Symptoms and health problems in pregnancy: their association with social factors, smoking, alcohol, caffeine and attitude to pregnancy. Pedriatr Perinat Epidemiol; 8: 145-155.

Norman RJ, Menabawey M (1987). Relationship between blood and urine concentrations of intact human chorionic gonadotropin and its free subunits in early pregnancy. Obstet Gynecol; 69: 590-593

O’Brian B, Naber S. (1992) Nausea and vomiting during pregnancy: effects on the quality of women’s lives. Birth; 19: 138-143.

Ramírez García O, Martín Martínez A, García Hernández JA. (2003). Duración del embarazo. Modificaciones de los órganos genitales y de las mamas. Molestias comunes del embarazo normal. Panamericana Ed. Tratado de Ginecología, Obstetricia y Medicina de la Reproducción. Cabero Roura L, Madrid.

Ver más

Auteurs et collaborateurs

 Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV). Plus d'informations
Dra. Silvia Jiménez Bravo
Embryologiste et Directrice de laboratoire de Procréation Médicalement Assistée à Reprofiv
Diplôme et Doctorat en Biologie de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Certification en Embryologie Clinique par l'Association pour l'Etude de la Biologie de la Reproduction (ASEBIR). Directrice de laboratoire d'embryologie à Reprofiv. Plus d'informations

2 commentaires

    1. Emiliejolie45

      Bonjour, Premièrement, à combien sont les chances d’avoir une grossesse si on prend la pillule ? (Sans en sauter une bien sûre.) Puis, j’aimerais savoir si les symptômes qui sont mentionnés sur ce site peuvent survenir après seulement 2 semaines ? (Par exemple, le gonflement des seins, douleur au ventre, envie d’uriner souvent.) merci

      • Jessica Escudero

        Bonjour Emilie,

        L’efficacité d’une pilule estro-progestative (les plus courantes) prise sans oubli est de 100%.

        Les symptômes décrits peuvent apparaître après 15 jours, mais ils ne sont absolument pas spécifiques et le moindre petit dérèglement hormonal peut donner les mêmes symptômes. je vous recommande de faire un test de grossesse à partir de 10 jours de retard de règles pour qu’il soit fiable, pour que vous soyez tranquille.

        bon courage,