Par Sara Salgado (embryologiste), Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue) et Patricia Recuerda Tomás (embryologiste).
Dernière actualisation: 01/10/2018

Dans le cadre d’une FIV, les symptômes qui se manifestent après un transfert d’embryons (TE) ou après un transfert d’embryons congelés (TEC) sont susceptibles de varier d’une femme à l’autre. Si la grossesse se produit, la patiente peut commencer à sentir les symptômes de la nidation à partir du huitième jour après le transfert positif.

Quoi qu’il en soit, l’absence de symptômes n’est pas forcément synonyme d’échec : une femme peut être enceinte et ne rien sentir. Cependant, il est important de reconnaître les signes qui méritent d’être traités d’urgence.

Le transfert embryonnaire est une procédure simple et indolore qui consiste à déposer un ou plusieurs embryons (3 au maximum) dans l’utérus de la future mère. Il est préférable de se présenter à l’intervention avec la vessie pleine, afin de favoriser l’introduction guidée par échographie du cathéter dans l’utérus.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Quand se produisent les premiers symptômes ?

Après le transfert des embryons, il est normal d’être attentif à tous les changements ressentis. Les émotions sont généralement intenses. Au moindre soupçon, il est naturel que la femme se demande s’il s’agit d’un symptôme et qu’elle se pose des questions : « Est-ce normal ? Dois-je consulter mon médecin ? Suis-je enceinte ? »

La patiente doit attendre deux semaines avant de réaliser le test de grossesse. Cette période de 15 jours correspond au temps nécessaire pour que la nidation se produise. Dans ce cas, le taux d’hormone chorionique gonadotrope humaine (HCG), l’hormone de la grossesse, commence à monter dans le sang.

Surmonter cette étape s’avère souvent difficile pour beaucoup de personnes, qui attendent avec impatience les résultats. Dans l’attente des premiers symptômes, elles peuvent être tentées de réaliser le test de grossesse trop tôt, ce qui conduit forcément à un résultat négatif puisque le taux de HCG n’est pas encore décelable.

Si le transfert est fait à J5 (transfert d’un blastocyste), la femme pourra réaliser le test de grossesse plus tôt que lorsque l’embryon est transféré à J3 (trois jours après la fécondation). La raison est que l’hormone HCG est décelable à partir du 14ème jour après la fécondation : plus le transfert est réalisé tôt, plus la période d’attente est longue.

Un ovule humain fécondé est plus enclin à adhérer à la paroi de l’utérus 8 ou 9 jours après l’ovulation. Néanmoins, ce délai dépend de chaque femme et peut varier entre 6 et 12 jours.

Pour qu’un cycle de FIV soit un succès, l’interaction de deux éléments est de la plus haute importance :

  • Un embryon de bonne qualité
  • Un revêtement de l’utérus réceptif

A partir du 8ème jour, la patiente peut commencer à ressentir les symptômes communs de la grossesse, si celle-ci se produit. Cela inclut des nausées et nausées matinales propre à la grossesse, le rejet de certains aliments, une sensibilité des seins, une légère augmentation de la température du corps, l’absence du retour des règles et une hausse de la température corporelle basale.

Comme nous le commentions précédemment, chaque femme vit le début et l’évolution de sa grossesse à sa façon. Certaines peuvent donc sentir tous les symptômes décrits ci-dessus, d’autres seulement quelques-uns ou même aucun. Parfois, les signes du début de grossesse vont et viennent, sans qu’il y ait lieu de s’alarmer systématiquement.

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser "Le Calculateur". En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Enfin, ce rapport vous informera des éventuelles promotions ou prix spéciaux proposés par chaque clinique afin que vous puissiez en bénéficier.

Symptômes post transfert les plus communs

Après une FIV, avec ou sans ICSI, les patientes doivent prendre des suppléments de progestérone pour aider leur endomètre à se montrer réceptif à la nidation. Parfois, la progestérone provoque des symptômes semblables à ceux de la grossesse, sans que cela signifie le succès ou l’échec de l’implantation de l’embryon.

Les femmes, enceintes ou non, peuvent donc en venir à présenter les troubles suivants :

  • Sécrétions vaginales abondantes : elles apparaissent généralement durant les premiers jours après le transfert embryonnaire, en raison du niveau hormonal et de la progestérone administrée par voie vaginale. Ce flux peut, en plus, être taché d’un peu de sang plus ou moins sombre.
  • Changements au niveau des seins : les jours suivant le transfert, il est normal de remarquer que la poitrine est un peu plus dure que la normale, gonflée et douce, en plus de noter un chatouillement dans les mamelons et observer un assombrissement des aréoles.
  • Fatigue : elle est due à l’augmentation de l’hormone progestérone, qui lors d’une grossesse naturelle augmente sa concentration pour maintenir le revêtement de l’utérus où est implanté l’embryon. Ainsi, les patientes soumises à un transfert embryonnaire après une FIV ou ICSI doivent prendre des suppléments de progestérone pour entretenir ce revêtement. Dans ce cas, nous ne savons pas si la patiente est fatiguée à cause de la grossesse ou des suppléments hormonaux.
  • Nausées : c’est le symptôme classique de la grossesse, bien que toutes les femmes n’en souffrent pas.
  • Envie fréquente d’uriner : elle est due à l’hormone HCG. Beaucoup de femmes qui suivent un traitement de fécondation s’injectent des stimulants de HCG après le transfert pour aider à maintenir la grossesse si elle se produit. Par conséquent, il est impossible de savoir si cette augmentation urinaire se doit à la grossesse réelle ou aux injections.
  • Absence de menstruation : après un transfert embryonnaire, une patiente doit attendre environ 14 jours pour que ses menstruations arrivent, si le résultat du transfert n’est pas positif.

De manière moins fréquente, des symptômes moins importants peuvent se manifester : insomnie, perte de l’appétit, constipation, ventre gonflé, des crampes vers l’aine, etc. Au cas où ces symptômes empêchent la patiente de mener une vie normale, elle devra consulter un médecin pour les traiter correctement.

Quand commencer à s’inquiéter après un TE ?

La grossesse extra-utérine (GEU) est l’une des complications les plus préoccupantes après une fécondation in vitro : elle met la patiente en danger et est cause de fausse couche. La fréquence de la grossesse extra-utérine est estimée de 1 à 3% par cycle de FIV.

Les GEU se produisent lorsque l’embryon s’implante dans l’appareil reproducteur interne, mais ailleurs que dans l’utérus. L’endroit le plus commun est la trompe de Fallope, mais l’implantation peut se produire dans une autre partie de la cavité abdominale comme l’ovaire ou le col de l’utérus (cervix).

La liste suivante recense les signes préoccupants qui peuvent être les symptômes d’une GEU. Ils tendent à apparaître entre 5 et 14 semaines après la confirmation de la grossesse :

  • Douleur dans le bas ventre : il s’agit probablement du symptôme principal. Elle se manifeste en général sous forme de crampe similaire à celle du syndrome prémenstruel (SPM). Une douleur abdominale peut également apparaître.
  • Saignement brun : c’est un effet secondaire de la stimulation hormonale, que l’embryon se développe ou non. Le saignement peut être léger ou plus important.
  • Signes de grossesse : les changements hormonaux ont lieu comme pour une grossesse intra-utérine. Les symptômes habituels comprennent des changements dans les seins et l’absence du retour de la menstruation.
  • Troubles : vomissements, diarrhées, etc. peuvent se manifester, comme si la femme souffrait d’une maladie gastro-intestinale.
  • Douleurs croissantes et d’origine indéterminée dans le bas-ventre : causées par le saignement de l’extrémité de la trompe de Fallope, s’il y a rupture et même avant. Si elles se produisent, il s’agit d’une urgence médicale. Souvent, la femme les ressent en position couchée.

Si la GEU n’est pas détectée, l’embryon continue à se développer dans la trompe et peut finir par la déchirer, entraînant un saignement intra-abdominal abondant. Les symptômes de la rupture peuvent inclure l’évanouissement, l’accélération du rythme cardiaque, des vertiges, etc.

Une GEU peut être diagnostiquée grâce à l’augmentation du taux d’hormone HCG dans le sang et par une échographie pelvienne. En général, il est rassurant que les niveaux de HCG se multiplient par deux tous les 2-3 jours durant les neuf ou dix premières semaines de grossesse. Des taux plus bas peuvent indiquer une éventuelle fausse couche.

Vos questions fréquentes

Le saignement trois jours après un transfert est-il un signe d’absence de grossesse ?

Par Patricia Recuerda Tomás (embryologiste).

Il est vrai qu’une fois le transfert d’embryon effectué et que l’embryon est implanté dans l’endomètre, il est possible qu’il y ait un léger saignement à la suite du passage du cathéter de transfert dans le col ou de l’invasion de l’endomètre par l’embryon transféré.

La présence d’un saignement après le transfert de l’embryon, en elle-même, n’est pas indicative d’une grossesse ou de son absence, nous devons attendre le test de grossesse pour obtenir des résultats positifs ou négatif.

Quels symptômes sont considérés comme normaux lors de l’attente avant le test de grossesse ?

Par Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue).

Lors l’attente avant le test de grossesse, tout peut arriver. Le fait de ne pas observer de symptôme et le fait d’en observer ne changent rien au résultat: on peut ressentir de la fatigue, des nausées, des gênes abdominales similaires aux règles… Parfois, les patientes peuvent même observer un léger saignement.

Dois-je m’inquiéter si je ne ressens rien dans les jours qui suivent le transfert d’embryons ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Non, la manifestation des symptômes après un transfert embryonnaire varie d’une patiente à l’autre. Une femme peut très bien ne rien ressentir et tomber enceinte, et vice versa.

Face à quels symptômes post transfert embryonnaire faut-il consulter d’urgence ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Après un TE, il faudra se rendre sans perdre de temps au centre de procréation assistée si :

  • Apparaît un saignement abondant similaire aux menstruations avant 14 jours, surtout s’il s’agit d’embryons congelés. Il est important de ne pas le confondre avec le saignement de l’implantation.
  • Une douleur aigüe persiste dans l’abdomen.
  • L’état général empire, avec douleur, céphalées, fièvre, ou autres symptômes propres au mal-être ou anormaux.

Lors de la visite au centre de procréation, les spécialistes effectueront les examens pertinents pour déterminer la cause de ces symptômes inhabituels après le transfert et pouvoir ainsi fournir la meilleure solution grâce au traitement le plus adéquat.

Y a-t-il des symptômes spécifiques au transfert d’embryons congelés (TEC) ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Le transfert d’embryons décongelés se réalise dans les mêmes conditions que pour les embryons qui ne sont pas passés par un processus de vitrification. Les symptômes susceptibles de se manifester sont les mêmes. Cependant, il faut être plus attentif si un saignement abondant se produit dans les deux semaines qui suivent le transfert, et consulter sans retard le centre qui a pratiqué l’intervention.

Si l’embryon transféré provient d’un ovule de donneuse, le ressenti post transfert est-il différent ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Quand une femme bénéficie d’un don d’ovocytes, les symptômes sont exactement les mêmes que dans le cadre d’une FIV avec ses propres ovules. En revanche, quel que soit le type de FIV pratiqué (FIV conventionnelle ou FIV-DO), les symptômes peuvent différer de ceux associés à une grossesse naturelle à cause du traitement hormonal prescrit pour la préparation de l’endomètre.

Si vous voulez approfondir le sujet, vous pouvez consulter l’article suivant : Grossesse après une FIV-DO.

La rédaction vous recommande

Cet article vous a intéressé ? Vous attendez un heureux évènement ? Nous vous conseillons d’en savoir plus sur les symptômes de la nidation, lorsque l’embryon réussit à s’implanter dans l’utérus : Symptômes d’implantation embryonnaire.

Si vous envisagez le transfert d’embryons congelés (TEC), peut-être souhaitez-vous en savoir plus sur la technique de la vitrification des embryons : Vitrification des embryons.

Pour plus d’information sur la GEU (causes, symptômes, diagnostic et traitement), suivez le lien suivant : Grossesse extra-utérine.

Enfin, si vous désirez quelques conseils pour affronter la période post transfert : Après le transfert embryonnaire.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

Auteurs et collaborateurs

 Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV). Plus d'informations
Dr. Jon Ander  Agirregoikoa
Diplôme en médecine de l'Université du Pays Basque, avec spécialisation en obstétrique et gynécologie. Il a plusieurs années d'expérience dans le domaine de la procréation assistée et est co-directeur et cofondateur des cliniques ART. Il combine également son activité médicale avec l'enseignement à l'Université du Pays basque. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 014809788
 Patricia Recuerda Tomás
Diplômé en Biologie de l'Université d'Alcalá de Henares. Elle est titulaire d'une maîtrise en laboratoire théorique et procédures du laboratoire de reproduction assistée de l'Université de Valence. Elle possède une vaste expérience dans plusieurs laboratoires de procréation médicalement assistée. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 19882M

423 commentaires

    1. Harmo

      Bonjour. J’ai eu un tec (blastocyste) mardi dernier sur cycle stimulé. Je suis sous utrogestran matin et soir. Suite au transfert j’ai eu des douleurs au niveau de l’utérus (tiraillements) mais depuis hier soir je ne ressens plus rien… Dois-je m’inquiéter ? Faut il que je me prépare à un résultat négatif ? Lors de mon précédent tec j’avais eu ces symptômes et la prise de sang était négative…. J’ai peur….l’attente de ces 15 jours est longue….j’ai du mal à gérer mon stress…merci.

    2. sosso45

      bonsoir
      petite question j’ai eu un transfert le 21.12 et je voulais savoir si dimanche je pouvais faire un test de grossesse ou c’est trop tot

      • Isabelle Gutton

        Bonjour sosso45,

        Dimanche 31 décembre était encore un peu tôt pour réaliser un test de grossesse fiable. Il est recommandé d’attendre une quinzaine de jours après le transfert embryonnaire pour s’assurer que les taux de hCG sont décelables.

        Vous pouvez lire à ce sujet l’article suivant : Quand faire un test de grossesse ?

        Cordialement

    3. Valérie47

      Bonjour, Je viens vous parler des symptomes de grossesse après transfert d’embryons. Je suis à J5 post transfert et depuis hier j’ai mal au ventre. Cette douleur post transfert d’embryons est-elle normale?

      • Jessica Escudero

        Bonjour Valérie47,

        Oui, la douleur post embryonnaire est normale puisqu’il s’agit d’une méthode invasive pour le corps de la femme. Vous pourrez expérimenter d’autres symptômes ces jours-ci, comme un gonflement des seins, des nausées, etc.
        Si la douleur est aigüe, cela deviendrait plus inquiétant et je vous conseillerais d’aller consulter votre médecin. Vous trouverez plus d’informations sur cet article: Le transfert embryonnaire.

        Bonne journée,

    4. Caroline

      Bonsoir à toutes,
      J’ai fait un TEC le 12 juin 2017, et j’ai depuis 2 ou 3 jours de fortes/fréquentes envies d’uriner; aujourd’hui (J12, donc), de fortes douleurs pélviennes se développent à gauche.
      En sachant que j’ai déjà fait une GEU il y a 3 ans (suivie pourtant de l’ablation de la trompe gauche!), je voudrais savoir si à 12 jours du transfert, ces symptômes peuvent être les symptômes d’une autre GEU (abdominale ou autre) naissante ou si ils peuvent être présents lors d’une grossesse? (la douleur est vive et localisée). Sachant que mon 1er test hCG est prévu pour lundi 26/06.
      D’avance merci.

      • Jessica Escudero

        Bonjour Caroline,

        Après avoir subi l’ablation d’une trompe suite à une GEU, il est peu probable que le cas se répète au même endroit, seulement dans le cas où un fragment de la trompe se serait conservé lors de l’intervention chirurgicale.

        Sachez que l’implantation commence le septième ou huitième jour après que le spermatozoïde ait fécondé l’ovocyte et dure jusqu’à la fin de la deuxième semaine.
        Quelques jours après l’implantation il est fréquent d’avoir des douleurs aigües. Les autres symptômes peuvent être: des coliques, un léger gonflement des seins, une diarrhée ou des tiraillements, des envies fréquentes d’uriner, des somnolences, des nausées, des vomissements, dégoût de la nourriture et de certaines odeurs, envies de certains aliments… Néanmoins, il est important de savoir que tous ces symptômes peuvent être dus à une grossesse, à l’arrivée des règles, ou au traitement. Vous pourrez trouver plus d’informations sur le sujet ici: Le transfert d’embryons

        Si la douleur persiste, je vous conseille de vous rendre chez votre médecin ou au service des urgences, afin que la date de votre test hCG soit anticipée et pouvoir éliminer la possibilité d’une GEU.

        J’espère vous avoir aidée,

        Bonne journée et bonne chance,

        • Caroline

          Merci beaucoup Jessica, vous m’avez (quelque part) rassurée et je vais suivre vos conseils.
          Bon week end et merci. 🙂

    5. Albertine Gomes

      juste pour rectifier j’ai pas eu mes règles.

      Albertine

    6. Albertine Gomes

      Bonjour,
      j’ai eu un transfert d’embryons congelés le 24 Mai 2017, ce matin (05/06/17) j’ai fait la Beta HCG le resultat est négatif.
      j’ai aussi eu mes règles qui devaient commencer le 4 Juin 2017 mais j’ai des douleurs au niveau du bas-ventre depuis le 5e jours du transfert.
      est ce possible d’espérer ?

      Merci de votre compréhension, je me sens vraiment triste c’est la 2e fois .
      Albertine

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Albertine,

        14 jours se sont écoulés depuis le transfert, la beta hCG est fiable à ce moment. Il ne faut malheureusement pas espérer, j’en suis désolée pour vous.
        Le fait que vous n’ayez pas encore vos règles est dû au traitement hormonal qui retarde votre cycle par rapport au calendrier de votre cycle naturel.

        Bon courage à vous, je comprends votre déception.

    7. Geraldine

      Bonjour,

      Je viens d’avoir ma première fiv avec 3 embryons transférés à J2, je suis a J7 , je ressens des douleurs aux ovaires mais surtout j’ai 2 boutons d’acné qui ont poussé au visage comme avant les règles.
      Auriez-vous une explication?

      Merci d’avance

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Géraldine,

        Quand on attend des résultats après un transfert, il est tout naturel de scruter son corps, d’être attentive à ses moindres manifestations et de se poser des questions.

        Rassurez-vous. Les douleurs aux ovaires ne sont pas un symptôme inquiétant, sauf si celles-ci devenaient violentes. Il est encore trop tôt pour savoir si c’est un signe de grossesse : seule la prise de sang sera fiable, une douzaine de jours après le transfert.
        Si vous avez des boutons d’acné avant les règles de façon habituelle, cela signifie que votre acné est d’origine hormonale. Tous les mois, sous l’action des hormones, votre endomètre se prépare à recevoir un embryon, même s’il n’y a pas d’ovule fécondé en chemin. Il en va de même cette fois-ci sauf que, maintenant, il y a effectivement des embryons. Par ailleurs, votre corps a été soumis à un surcroît d’hormones en raison des traitements de stimulation. La présence de boutons d’acné n’a donc rien d’anormale.

        J’espère vous avoir répondu. Bonne continuation.

    8. precious

      Bonjour,

      j’ai eu mon transfert d’embryon jeudi 27 avril, depuis j’ai le ventre gonflé et douloureux dû à la digestion, j’ai faim faim faim mais le moindre aliment ingéré et la douleur s’intensifie, se rajoute, est ce que c’est dû à la progestérone ? Est-ce que c’est normal ou je devrais commencer à m’inquiéter ?

      Merci d’avance

      • Isabelle Gutton

        Bonjour precious,

        La progestérone n’est pas censée produire ce genre de symptômes. Les ballonnements ou rétentions de fluides sont en général des effets secondaires de la stimulation ovarienne. Je vous recommande de consulter votre médecin généraliste pour vous assurer que vous ne souffrez pas d’une pathologie différente : grippe intestinale, problèmes de digestion…

    9. Cécile

      Bonjour,

      Je viens d’avoir ma 4ème et donc dernière FIV ICSI, les 3 autres tentatives n’ont été qu’échec !

      Un transfert de 2 blasto a eu lieu le 13 mars.

      Je viens de faire ma prise de sang afin d’avoir THE verdict (la peur au ventre), et je crois que c’est bon (mais je n’arrive pas à joindre mon médecin pour me confirmer que tous mes taux sont bons).

      Pourriez-vous me donner votre avis, l’attente jusque lundi va me paraître interminable :

      Taux BETA-HCG : 109 UI/L
      Progesterone : 18.23 ng/ml – 57.97nmol/l
      Oestradiol : 519 pg/ml – 1905 pmol/l

      Merci à vous !

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Cécile,

        Je suis désolée de vous répondre tardivement, vous aurez déjà vos réponses à l’heure qu’il est. Je ne peux que vous confirmer ce que vous savez sûrement déjà : les résultats d’analyse sont bons, tout indique que vous êtes enceinte. Le taux de bêta-hCG indique environ 4 semaines de grossesse.

        Si vous voulez en savoir plus sur les taux de hCG, vous pouvez consulter notre article: L’hormone de grossesse (bêta-hCG).

        Félicitations et bonne continuation!

    10. Chloe

      Bonjour,

      Le 13/03, j’ai eu un transfert d’embryon (fécondé le 10/03). J’ai beaucoup de « contractions » (comme à chaque transfert, je crois).
      Lors d’un transfert précédent qui était positif (mais grossesse non évolutive), ma prise de sang montrait trop peu de progestérone. J’avais dû alors augmenter la dose d’Utrogestan, et même avoir des injections de progestérone.
      Aujourd’hui, avec ce transfert, j’ai peur que les contractions que je ressens actuellement empêchent la nidation éventuelle ou « expulse » l’embryon qui aurait éventuellement nidifié. Est-ce que ce serait intéressant d’augmenter les doses d’Utrogestan déjà maintenant?
      Merci de m’aider

      Chloe

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Chloe,

        Les contractions peuvent être dues à la nidation de l’embryon. Seules, elles ne sont pas suffisantes pour s’inquiéter et augmenter la progestérone. Votre médecin a sûrement pris en compte les antécédents que vous commentez pour établir la prescription actuelle d’Utrogestan. Si vous pensez que les contractions sont anormales, demandez un contrôle de vos niveaux de progestérone et faites confiance à la décision de votre spécialiste. Vous ne devez en aucun cas augmenter les doses sans le consulter.

        Bonne journée

        • Chloe

          Bonjour

          Un grand merci pour votre réponse rapide.
          J’ai l’impression d’avoir eu ces contractions que le résultat soit positif ou négatif, lors de mes 5 transferts précédents. Deux ont été positifs (mais grossesses non évolutives), dans deux centres différents. Un centre avait alors décidé d’augmenter mes doses d’Utrogestan.
          Pensez-vous que je puisse attendre les résultats de la prise de sang de grossesse (samedi, 12 jours après le transfert) ou qu’il vaut mieux déjà contacter le centre pour leur expliquer mon inquiétude par rapport à mon taux de progestérone ?
          Je suis dans un nouveau centre, qui n’a donc pas connaissance du fait que lors d’un transfert antérieur, j’avais trop peu de progestérone.

          Bonne journée

          • Isabelle Gutton

            Bonjour à nouveau,

            N’hésitez pas à prendre contact avec le centre. Il est toujours préférable que la personne qui vous suit soit au courant de tous vos antécédents médicaux et vous attendrez ainsi plus sereinement la prise de sang de samedi.

            Cordialement

    11. melanie46208

      Coucou les filles!!!

      On m’a fait mon premier transfert le 17 janvier. C’est déjà le neuvième jour… ma question est… avez-vous ressenti des signes tous les jours ou presque  ? J’ai peur de me faire trop d’illusions et que le résultat soit négatif 🙁

      Merci d’avance et bisous à toutes!

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Mélanie,

        Les symptômes ressentis peuvent être provoqués par le traitement hormonal et peuvent varier d’une femme à l’autre. Jusqu’au test de grossesse, ils ne sont pas probants, ni dans un sens ni dans l’autre.

        Surtout, gardez votre sérénité ! Bonne chance.

    12. nelly

      Bonjour,
      J’ai eu un Transfert d’Embryon Congelé le 06 octobre dernier d’un blastocystes, suite à ça, 2 PDS ok…..donc +++++
      Je prend provames + utrogestan, je suis donc à 24 jours après transfert. Je m’inquiète car après avoir uriner depuis hier soir, quand je m’essuie il y a des traces roses….. Pas de douleur au ventre, une sensation de lourdeur et et de tiraillement et seulement quelques nausées
      Est ce inquiétant selon vous?
      Merci beaucoup

    13. Candice Valton

      Bonjour,
      Je suis actuellement en attente de resultat de ma 5 eme fiv icsi apres une biopsie matricelab, le dr Ledée a observé une reponse immunitaire de l’endomètre faible qui pouvait etre liée a nos echec malgres nos bons embryons. J’ai donc eu un traitement de tocco 500 et pentoxyfiline 2Xjour pendant 3 mois, puis un geste endo-uterin pour activer l’immunité le cycle precedent la fiv.
      J’ai eu donc un transfert de 2 embryons de type 1 et 2 et un bel endometre de 8 mm . J’ai du faire aussi 3 injection de gonadotrophine chorio.. dont la derniere etait lundi dernier.
      Aujourd’hui je suis a j17 post ponction , soit j15 post transfert.
      Je n’ai plus la poitrine douloureuse mais une sensibilité et lourdeur au niveau de l’uterus. Pas de regles mais des perte rosée-marronnées uniquement lors de mon passage a la selle soit aujourd’hui puis a j15 post ponction. Sinon rien. J’ai remarqué egalement lors de l’insertion de l’utrogestan un ectropion sortant de mon col qui n’u etait pas auparavant. Mon col est haut et ramolli et a changé d’aspect. Pensez vous que cela soit bon signe et que le fait de poussé a la selle puisse irrité mon col d’ou ces saignements. Ma pds est lundi 31/10 a j21 post ponction . Je bouillonne apres tout ces echec et traitements. Merci de votre reponse par avance.

    14. DALIu

      Bonjour on m a transfere un blasto de j6 hier mais je n ai pas eu de saignement du tout, je n ai pour le moment aucun changement je pense que c est trop top mais j aimerais savoir si je dois manger ou pas manger certaine chose pour ameliorer ? Si je dois faire comme si de rien et continuer a faire ma life ? Si je peux faire du sport ? etc
      Y a til des recommandations ?

    15. lili23

      Bonjour Virginie
      J ai fait un transfert de 2embryons top top (d apres le biologiste)lundi 17 octobre.j ai de fortes douleurs dans le bas ventre des tiraillements,estce normal j angoisse.quand puis je faire un testde grossesse.c estnotre 3eme tentative et derniere

    16. sabrina

      bonjour,
      j’ai fait un transfert d’embryon âgé de 5j, c’est ma 2ème fiv et je suis à j6, j’ai des décharges électriques dans le ventre et sur le côté c’est la première fois que ça me fait ça. Est-ce normal???

      • Bonjour Sabrina,
        Vous avez des décharges électriques? Habituellement, ce sont plutôt des pincements, des gênes,… si c’est léger, c’est normal de part la médication, cela n’a pas d’importance.

        • sabrina

          bonjour,
          finalement c’était une bonne chose vu que j’ai fait ma prise de sang et c’est ++++++ je me suis inquiétée pour rien. merci de m’avoir répondu et je souhaite bonne chance à toutes pour avoir le même résultat que moi un beau ++++++
          merci

          • daniella

            Félicitations Sabrina et bon début de grossesse. Moi je suis maintenant à 7 mois de grossesse gémellaire. J’en profite pour dire aux autres de ne pas perdre espoir car moi c’était mon deuxième transfert et l’unique embryon qui me restait et qui s’est divisé pour me donner deux foetus. Gardons toujours espoir Jehovah est là.

    17. tatiana

      Bonjour
      j’ai fait un transfert de deux embryons le 14 septembre et je suis donc à j12, au départ un peu mal à la poitrine, constipation, mais depuis deux jours je n’ai plus
      mal à la poitrine, est-ce normal de ne pas avoir de symptômes? Le test c’est dans deux jours.

    18. Janice

      Bonjour à toutes, j’ai une question, j’ai fait mon transfert le 3 septembre de 2 embryons, le 17 septembre pds positif mais à 10 UI mon gyné trouve que c’est peu mais ne m’a rien dit de spécial. Normalement, je dois faire une pds mardi mais j’essaie de me dire que tout va bien. Vous en pensez quoi?

      • Chère Janice,
        La beta, bien qu’elle soit positive, est en effet faible avec 10. Elle est considérée comme bonne à partir de 50. Dans ce cas, il faut répéter le test de la beta après quelques jours pour voir si la valeur augmente ou diminue, pour savoir s’il y a réellement une grossesse ou s’il s’agit d’une grossesse biochimique.

    19. daniella

      Bonjour Anita

      Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté n’ose pas le sport avant que ton embryon s’accroche. Par expérience je te le dis. Même le ménage j’espère que ce n’est pas le grand ménage que tu fais. J’espère que tu auras un +++

    20. Chrichri

      Bonjour Lili,
      Je viens seulement de voir ton dernier message du 22 octobre …. Je n’ose pas te poser la question ….

    21. judiane

      Bjr, j’ai eu une tranfer embryon il y 12j et j’ai une douleur en bas de ventre comme si je vais avoir mes regles et j’ai un peu peur car en meme temps j’ai une envie de vomir. depuis mon transfert d’embryon mon gyneco m’a donne une traitement d’ovule tous le matin et soir c’est une ovule de progestan . j’aimerai savoir si cette douleur normale et se nausé qui ne sortpas car je dois attendre encore 5j pour faire le test si je suis enceinte ou pas
      merci de me repondre

    22. judiane

      Bjr, je suis a 10j de mon 1er implantation embryon et depuis 3j j’ai une douleur au bas de ventre comme si je vais avoir mes regle et j’ai une sensation de nausée aussi alors j’ai un peu peur et j’essai de ne pas y pense mais j’y arrive pas en plus je dois attendre samedi 19 pour le test parcontre j’ai pas de saignement mais juste la douleur et envie de vomir. pouriez vous m’eclairez sur ça
      merci

    23. Sam

      Bonsoir j’ai eux un transfert de 2 embryons congelé le 27 octobre je suis à jours 5 et j’ai le ventre qui gargouille et des petites crampes dans le bas du ventre l’estomac patraque et fatiguée est ce bon signe?

    24. SVS

      Bonsoir
      J’ai eu un transfert d’un embryon congelé le 7/10/2016 je prend oromone 2mg par jour 1 ovule le matin et 2 le soir, j’ai bcp de douleurs abdominales comme si j’allais avoir les règles et surtout au niveau des ovaires insupportables, trop fatiguée, des nausées depuis aujourd’hui, pas d’appétit, je supporte rien ni personne, j’ai eu même une crise d’angoisse, mes seins me font très mal mais ils ne sont pas durs, mon rdv pour pds est le 19 est-ce que je peux la faire avant?
      Merci de me rassurer que dois-je faire?

    25. prune

      Bonjour on m’a transféré 3 embryons vendredi 30 septembre , mais en fait j’ai des tiraillements en bas du ventre depuis la ponction et j’ai toujours des douleurs.La sensation est bizarre comme des douleurs de règles,je suis inquiète.

    26. lili23

      Bonjourchrichri
      J espere que tout va bien pour toi.
      J ai fait mon dernier transfert lundi de 2 embryons…maintenant comme tu le sais il faut attendre 14jours bien sagement.j ai de grosses douleurs au ventre donc j angoisse.je croise vraiment les doigts pour que ce soit positif car c est notre derniere chance.ondit toujours que la 3eme c est la bonne…je garde confiance mais j avoue etre tres tres tendue

    27. Cecile

      Bonjour j’ai fait un transfert d’un embryon de j3 de don d’ovocytes hier, j’étais à j22 de mon cycle, je suis sur villedot 75, 2 patchs tous les 3 jours et progiron en injection 1 fois par jour et ce matin grand mal au bas du dos comme si j’allais avoir les règles

    28. Bonjour SVS,
      Les symptômes sont normaux après un transfert et il se peut que cela soit dû au traitement ou à une implantation de l’embryon. Pour en être sûre, il faut en effet attendre la prise de sang que vous avez le 19 oct, avant, il se peut que les résultats ne soient pas fiables.
      Le mieux est de vous relaxer et continuer à vivre normalement jusqu’à la prise de sang sans faire d’efforts intenses comme porter des charges lourdes. Vous serez fixée dans quelques jours et je vous souhaite que cela soit un +.

    29. Chrichri

      Bonjour Lili23
      Donne moi de tes nouvelles stp

    30. daniella

      Puis aalya comment a été la suite ? As-tu eu un ++++ ? Je m’inquiète.

    31. Amira

      Bonjour j’ai fait une ponction le 17/08/2016 et depuis j’ai eu de fortes douleurs abdo, d’ailleurs j’ai fait la ponction a 8h du matin et je n’ai quitté la Clinique qu’a 19h, mon gygy m’a fait une écho après la ponction il m’a dit que rien n’est grave les ovaires et l’utérus sont en bonne santé j’ai juste un petit liquide à l’intérieur dû à la fonction ovarienne et un tout petit peu de sang dû a la ponction (sachant que je n’avais pas des pertes de sang vaginales). Il m’ont fait également des analyses du sang (NFS et je sais pas quoi d’autre) et tous les résultats étaient bons donc j’ai quitté le centre. Les douleurs se sont un peu soulagées mais toujours persistantes malgré le paracétamol. Je ne sais pas si c’est l’effet de la ponction ou les médicaments que je suis en train de prendre (utrogestan, horomone 2, …) ou un ballonnement, bref j’ai eu ma ponction le 20/08 j’ai déjà expliqué au médecin que les douleurs persistent et il m’a fait une deuxième écho avant de faire le transfert pour me confirmer que tout est bon. Alors j’ai subi le transfert, et depuis les douleurs se sont un peu soulagées, mais il y en a quand même après le transfert une douleur surtout dans la partie inférieure gauche de l’abdo, pour les autres douleurs parfois je n’en ai pas mais c’est surtout lorsque je mange quelque chose que je sens des douleurs abdo et l’emplacement des douleurs n’est pas toujours le même. Je suis à J2 du transfert donc c’est trop tôt pour penser s’il y a une grossesse ou pas mais c’est surtout les douleurs qui m’angoissent, merci d’avance pour votre réponse.

    32. Sabrina

      Bonjour
      J’ai fait un transfert de 2 TEC blastocystes il y 3 jours. L’après-midi même, j’ai eu d’énormes douleurs dans le bas-ventre comme l’arrivée de mes règles, en plus de la sensation d’être constipée. Le lendemain, j’ai eu de petits filets de sang tantôt rosés tantôt bruns. Par-dessus le marché, maux de tête et nausées quasi instantanés et constants. 3 jours donc que j’accumule tous ces symptômes. J’en suis à ma 3ème tentative (2 échecs précédents avec les mêmes symptômes même s’ils arrivaient un peu plus tard et pas tous en même temps). Mon doc me dit d’augmenter les oestrogènes pour voir si mes saignements disparaissent. Mais personne n’est capable de m’expliquer ce qui se passe. L’endomètre était à 11 mm. je supportais bien le traitement… Bref, je ne comprends pas ce qui se passe. Je ne bouge pas, je suis au repos depuis mercredi. Y a-t-il un quelconque espoir que les embryons s’implantent quand même ? Merci d’avance de votre reponse

    33. Lucette

      Bonjour shayna, voilà la sentence est tombée : négatif, mon pressentiment était le bon. A partir d’août je vais demander des examens complémentaires car franchement je n’y comprends rien. Et peut-être que je vais devoir accepter le fait de ne pas avoir d’enfants dixit mon gyneco 🙁 Ce week sérieuse discussion avec mon chéri pour savoir jusqu’où on est prêts à aller… Mais tant pour lui que pour moi c’est difficile… Enfin je te redirai, là je dois digérer cette triste nouvelle. Pourtant je m’y étais préparée.