Par Cristina Mestre (embryologiste).
Dernière actualisation: 29/01/2015

La spermatogenèse est la formation des spermatozoïdes, elle se réalise dans des structures arrondies des testicules appelées tubes séminifères. Les spermatozoïdes une fois formés sont expulsés au centre du tube et transportés jusqu’à l’épididyme (partie supérieure du testicule).

Les spermatozoïdes sont les gamètes masculins, c’est-à-dire les cellules sexuelles de l’homme, et sont haploïdes (elles contiennent la moitié de l’information génétique). Pendant la spermatogenèse, les cellules somatiques à 46 chromosomes doivent donc se transformer en cellules sexuelles à 23 chromosomes.

Pour que ces étapes se réalisent correctement, il faut que l’hormone GnRH libérée par l’hypophyse agisse sur les testicules et stimule la production des spermatozoïdes. Cela a lieu pour la première fois au moment de la puberté de l’homme et, à partir de ce moment-là, les testicules produiront des spermatozoïdes continuellement. Chez l’humain, il faut 60 à 75 jours pour que se complète un cycle de spermatogenèse.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Phases

Il y a trois étapes de base dans la formation des spermatozoïdes: ce sont les phases proliférative, méiotique et de spermiogenèse.

Phase proliférative

Elle est également appelée phase spermatogonique. A partir d’une cellule mère se forment les spermatogonies, cellules qui se diviseront de nombreuses fois pour former un autre type de cellules, les spermatocytes.

Au cours de ces divisions se produisent certaines modifications cellulaires. On appelle cette phase « proliférative » en raison de la multitude de mitoses (divisions cellulaires) qui ont lieu. L’objectif principal de cette phase est de former de nombreuses cellules précurseurs de spermatozoïdes (les spermatocytes).

Processus de la spermatogenèse

Phase méiotique

Egalement connue sous le nom de spermatocytogenèse. Cette étape correspond à un type de division différente, la méiose, qui réduit l’information génétique de moitié, produisant ainsi des cellules haploïdes dites spermatides. Elles sont déjà très semblables aux spermatozoïdes et ont même un petit flagelle.

Spermiogenèse

Il s’agit de la dernière étape de la formation des spermatozoïdes, les cellules spermatides continuent à mûrir, la taille de leur queue augmente alors que celle de leur tête diminue, jusqu’à finalement former les spermatozoïdes, qui seront libérés au centre du tube séminifère.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.