Par Cristina Mestre (embryologiste).
Dernière actualisation: 29/12/2014

Pendant la gestation, on recommande à la femme de suivre une série de directives qui l’aideront à maintenir un état de santé optimal.

Attendre un enfant ne signifie pas être malade, on peut donc réaliser toutes sortes d’activités, mais il faut prendre en compte le fait que la grossesse peut supposer quelques restrictions pour la future maman.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Hygiène personnelle

Une multitude de maladies peuvent être évitées avec une hygiène adéquate. Il est nécessaire de se laver consciencieusement:

  • Les dents doivent être brossées trois fois par jour et les mains avant chaque repas et chaque fois que l’on va aux toilettes.
  • Les parties génitales doivent être lavées après chaque relation sexuelle, de préférence avec un savon au pH neutre spécial pour les zones intimes.

Eviter les mauvaises habitudes

Une fois qu’une femme est consciente du fait qu’elle attend un enfant, elle doit laisser derrière elle les habitudes et les coutumes qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur le futur bébé:

  • Alcool
  • Tabac
  • Drogues ou médicaments: bien que les médicaments servent à alléger la douleur, il est nécessaire de demander à son médecin si on peut les prendre tout en étant enceinte; les analgésiques par exemple sont capables de traverser le placenta et de causer des dommages au foetus.

Soutien émotionnel

Il est très important de prendre soin de la femme enceinte. Le soutien familial, en particulier celui du/de la partenaire, est fondamental pour que la femme vive ce merveilleux processus de manière adéquate. Pendant la gestation, les sautes d’humeur sont habituelles en raison des variations des niveaux hormonaux. Il est important qu’elle se sente aimée, écoutée et très gâtée.

Tout au long de la grossesse, l’état d’esprit de la femme enceinte varie. Il est très fréquent qu’après la joie initiale de savoir qu’elle attend un enfant suive une période de tristesse ou de découragement, en raison des dérangements typiques des premiers mois.

C’est pendant le deuxième trimestre que la femme a le plus d’énergie et se sent le mieux. L’angoisse a disparu, on commence à remarquer son ventre mais elle conserve une facilité de mouvement.

Lors de la dernière phase de la grossesse, il est courant que l’état d’esprit soit différent: à l’inconfort dû à l’excès de poids, aux maux de dos et à la mobilité réduite s’additionne la peur de l’accouchement et l’anxiété de voir le bébé et de s’assurer qu’il soit sain et que tout ira bien.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.