Docteur / spécialiste: Victoria Moliner.
Dernière actualisation: 27/08/2018

Le sixième mois de grossesse va de la 21e à la 24e semaine de gestation. À ce moment, le développement du fœtus est déjà très avancé car le cap de la moitié de la grossesse est passé.

Le 6e mois correspond à la fin du deuxième trimestre, qui est généralement le plus agréable pour la femme enceinte. Des changements importants continuent de se produire chez la mère et le bébé, qui adopte déjà une position fœtale dans l’utérus.

Être enceinte de 6 mois

Les symptômes qui se sont manifestés pendant les mois précédents s’accentuent au cours du 6e mois de grossesse.

Nous vous énumérons quelques-uns d’entre eux :

Vergetures
la peau s’étire d’une façon de plus en plus évidente pour s’adapter à la croissance du bébé, ce qui peut produire des démangeaisons et des vergetures au niveau des seins, des hanches et du ventre.
Taches sur la peau
des taches peuvent apparaître à cause de l’augmentation des œstrogènes. Ces hormones activent les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine. Ces zones plus sombres sont connues comme le mélasma ou chloasme. Comme elles se manifestent principalement (mais pas uniquement) sur le visage, on les appelle aussi le masque de grossesse.
Mictions plus fréquentes
les mouvements du bébé sont beaucoup plus marqués par rapport au mois précédent car il a de moins en moins d’espace pour bouger. Cette situation entraîne une pression de plus en plus importante sur la vessie, qui provoque un besoin d’uriner plus fréquent.
Problèmes de dos
le poids du liquide amniotique, du placenta et du fœtus lui-même augmente, ce qui peut entraîner des problèmes de dos chez la femme enceinte.
Apparition du colostrum
ce liquide est produit par les glandes mammaires quelques mois avant l’accouchement et continue d’être sécrété jusqu’à quelques jours après.

Ces symptômes peuvent se révéler plus ou moins incommodes. Tout dépend de la situation de la femme et du déroulement de sa grossesse.

Cependant, si une circonstance anormale se produit, il faudra prendre contact avec le médecin qui se charge du suivi de la grossesse.

Le bébé au sixième mois de grossesse

Malgré la taille du bébé qui commence à être considérable, il dispose encore d’une certaine liberté de mouvements dans l’utérus, ce qui lui permet d’être très actif.

Les changements les plus évidents à ce stade de la gestation sont l’augmentation du poids et de la taille du bébé. En moyenne, à la fin du sixième mois de grossesse, le fœtus pèse autour de 750 g et mesure jusqu’à 35 cm.

Son corps est de plus en plus proportionné. On y reconnaît une forme de plus en plus humaine, en particulier au niveau des traits du visage car les cils et les sourcils se dessinent.

C’est vers le sixième mois que le bébé peut arriver à ouvrir les yeux et être capable de réagir à certains stimuli visuels.

L’ouïe, qui commençait à se développer au cours du mois précédent, se perfectionne pendant ces semaines. Le bébé peut commencer à reconnaître des voix différentes de celles de sa mère.

Le goût évolue aussi. À la fin du sixième mois de grossesse, les papilles gustatives sont formées, ce qui permet au bébé de commencer à distinguer les saveurs. Il peut en effet avaler et ingérer le liquide amniotique.

Les poumons sont encore immatures. D’ailleurs, comme ils ne sont pas indispensables jusqu’au moment de la naissance, ce sont pratiquement les derniers organes à se former. Au sixième mois, ils sont pleins de liquide amniotique et les alvéoles ne sont pas encore complètement formées.

Sa peau est toujours très fine mais elle commence à se rider. Elle n’est plus translucide et acquiert une couleur rougeâtre à cause des capillaires sanguins. Cependant, l’accumulation de couches de graisse sous la peau n’est pas encore complète.

Le sixième mois semaine après semaine

Si on rentre dans le détail, les principaux évènements à se produire pendant le 6e mois de grossesse sont :

Semaine 21

L’activité du bébé commence à être frénétique à partir de la 21e semaine. Selon des rapports de recherches médicales, le fœtus peut d’ailleurs bouger jusqu’à 50 fois par heure à ce stade. Tous ces mouvements favorisent une formation physique et mental correcte.

Si le future bébé est une fille, ses ovaires contiennent pendant cette semaine jusqu’à 6 millions de follicules (les structures qui renferment les ovocytes). À partir de ce moment, cette quantité va se réduire progressivement jusqu’au moment de la naissance. La petite fille possèdera encore entre 1 et 2 millions de follicules à sa naissance.

Un autre changement crucial de la 21e semaine réside dans la moelle osseuse, qui se trouve suffisamment développée et s’occupe désormais de produire des globules rouges. Jusqu’à ce moment, c’était la rate et le foie qui remplissaient cette fonction.

Semaine 22

Pendant la 22e, le bébé pèse près d’un demi-kilo et la présence du vernix caseosa, une couche de graisse qui protège sa peau, se fait évidente.

Le système limbique du bébé, formé par le thalamus, l’hypothalamus et les amygdales cérébrales, se trouve en pleine formation. Cette partie du système nerveux est responsable des émotions, de la mémoire ou de la faim, ce qui va permettre au bébé de commencer à ressentir des changements d’humeur, même si cela peut nous paraître incroyable à ce stade.

Semaine 23

Au cours de la 23e semaine, la peau fine du fœtus, qui jusqu’alors était rougeâtre, commence à acquérir une couleur plus pâle. Le bébé va naître pourvu d’une pigmentation mais la couleur de sa peau ne deviendra définitive qu’au cours de sa première année. De son côté, l’iris n’est pas encore pigmenté, c’est pour cela qu’on ne peut pas savoir la couleur définitive des yeux de l’enfant.

Le lanugo, duvet très fin qui couvre l’ensemble du corps du fœtus, devient plus sombre et les cheveux commencent à pousser peu à peu sur la tête.

Le squelette continue de se développer : le tissu cartilagineux qui forme le squelette initial se transforme peu à peu en tissu osseux au cours d’un processus de calcification, qui va continuer jusqu’à plusieurs années après la naissance.

Le système respiratoire ébauche des petits mouvements de respiration, même si l’oxygène nécessaire est apporté par la mère par le cordon ombilical.

Semaine 24

Presque tous les organes sensoriels ont atteint un certain degré de maturité sauf la vue, qui va encore tarder plusieurs mois après la naissance pour finir de se développer. Pourtant, le bébé est capable de percevoir des lueurs et des changements de lumière à travers la peau de sa mère.

C’est à cette semaine que le bébé apprend à ouvrir et fermer les yeux. Ce mouvement est précurseur du réflexe de clignement des paupières.

Examens à six mois de grossesse

L’échographie du deuxième trimestre a normalement été réalisée avant le sixième mois. En principe, aucune imagerie de test médical ne va être nécessaire pendant ces semaines.

Bien entendu, tout dépend de la progression de chaque gestation. Si la grossesse requiert un suivi plus constant, si la mère ou le fœtus présente une complication, un contrôle plus exhaustif sera probablement nécessaire.

C’est pendant le sixième mois de gestation que se pratique, d’habitude, le test de O’Sullivan. Il est réalisé vers la 24e semaine de gestation et sert à détecter le diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel est un type de diabète qui survient uniquement pendant la grossesse.

On ne connaît pas la cause exacte pour laquelle cette pathologie se produit. On pense que c’est à cause des grands changements hormonaux dus à la gestation, qui provoqueraient une plus grande intolérance à la glucose.

Pour la plupart des femmes enceintes, le pancréas détecte que l’insuline sécrétée n’est pas suffisante pour capter la glucose et sécrète plus de quantité de cette hormone pour résoudre le problème.

Cependant, si la production d’insuline n’augmente pas, les taux de glucose dans le sang ne baissent pas, ce qui provoque le diabète gestationnel.

Cette situation se résout après la grossesse, une fois que les niveaux hormonaux sont revenus à la normale.

Comment est réalisé le test de 0’Sullivan ?

Cet examen médical consiste en une double analyse sanguine de dosage la glycémie. Après une première prise de sang, la femme enceinte ingère une solution sucrée (en général de l’eau avec 50 g de glucose). Une nouvelle prise de sang est réalisée une heure plus tard pour mesurer le nouveau taux de glucose.

La plupart des médecins prennent comme valeur de référence une concentration de glucose dans le sang de 140 mg/dl. En prenant en compte cette information, el résultat peut être :

Test de O’Sullivan négatif
le niveau de glucose dans le sang est inférieur à 140 mg/dl lors des deux tests. Cela signifie que la femme enceinte n’a pas de problèmes liés à l’assimilation du glucose.
Test de O’Sullovan positif
le niveau de glucose dans le sang est supérieur à 140 mg/dl lors des deux tests. Dans ce cas, il est nécessaire de réaliser un deuxième examen médical de tolérance au glucose pour établir un possible diagnostic de diabète gestationnel.
Diabète gestationnel
quand le niveau de glucose dans le sang est supérieur à 200 mg/dl, le diagnostic de cette pathologie est établi sans avoir besoin de procéder à un autre examen pour confirmer le résultat.

Recommandations pendant le 6e mois

Chaque femme, et donc chaque grossesse, est différente. Les recommandations médicales se font donc de manière personnalisée, adaptée à chaque cas. Cependant, une série de symptômes se répètent à cette période de la grossesse, comme les nausées et le mal de dos.

Quelques conseils habituels à ce stade de la gestation sont :

  • Augmenter les apports en zinc dans l’alimentation
  • Éviter d’ingérer des liquides dès le réveil
  • Éviter les repas trop gras, les aliments industriels ainsi que les boissons sucrées
  • Bien aérer les pièces fermés, car la grossesse stimule la capacité olfactive et des odeurs trop concentrées peuvent aggraver les nausées
  • Recourir aux techniques de relaxation et à des exercices de respiration

La majorité des médecins recommandent de chercher des centres qui offrent des sessions et des cours de préparation à l’accouchement à partir du 6e mois. C’est important que la femme enceinte se prépare au moment de la naissance de son enfant avec plusieurs mois d’avance.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Peut-on sentir des contractions au sixième mois de grossesse ?

Oui, il est possible de ressentir les contractions dites de Braxton-Hicks, qui peuvent même se manifester dès le mois précédent. Ces contractions sont très légères. D’ailleurs, beaucoup de femmes enceintes s’en rendent à peine compte. Leur fonction est de commencer à préparer le corps de la femme en vue de l’accouchement.

On m’a parlé de l’échographie en 4D, puis-je la demander au 6ème mois de grossesse ?

Sur le plan médical, l’imagerie en 4D apporte peu par rapport à l’échographie en 2D ou en 3D. Elle peut être utilisée pour confirmer des anomalies qui sont déjà perceptibles à l’échographie en 2D.

Du point de vue des parents, le sixième mois est un bon moment pour une échographie en 4D, car le bébé commence à avoir une apparence plus humaine et ses mouvements seront visibles en continu.

Peut-on avoir des rapports sexuels au bout de 6 mois de grossesse ?

En principe, les relations sexuelles ne sont pas contre-indiquées pendant la gestation. D’ailleurs, beaucoup de scientifiques considèrent que les rapports sexuels pendant la grossesse sont source de bienfaits pour le bien-être physique et mental du couple. C’est cependant un thème très personnel qui va dépendre, en grande partie, de l’état physique et psychologique de la future maman.

Quelle prise de poids est raisonnable pour une femme enceinte de 6 mois ?

Il n’y a pas de poids standard par mois de grossesse car chaque femme a au départ son propre poids en fonction de sa physionomie. Cependant, les experts indiquent qu’à ce stade de la gestation, la prise de poids habituelle tourne autour de 6 à 8 kilos. Ce chiffre est indicatif car chaque grossesse se déroule de façon individualisée et n’a pas à suivre une évolution prédeterminée.

Une grosse fatigue est-elle normale au sixième mois de grossesse ?

D’habitude, le sixième mois est une période d’épanouissement et d’énergie pour la future maman, en particulier par rapport au premier trimestre.

Cependant, la grossesse est un processus qui sollicite beaucoup le corps et certaines femmes peuvent marquer le coup à ce stade. Le poids du bébé se fait de plus en plus sentir. L’angoisse, associée aux symptômes habituels, peut être source d’insomnie d’autant plus que la femme continue toujours de travailler.

Si le stress ou le poids du bébé sont causes de fatigue, essayez la relaxation. Des cours de préparation à l’accouchement peuvent être une solution pour aborder l’évènement de façon sereine.

Par ailleurs, évitez le surmenage, les efforts et les gestes brusques, sans pour autant abandonner toute activité physique. Des exercices modérés vous permettront de garder votre tonicité et energie.

La rédaction vous recommande

Arriver au 6e mois de gestation suppose passer un cap. C’est une étape très importante étant donné que le fœtus développe ses sens et réalise des mouvements et des actions de plus en plus humains. Vous pouvez avoir un aperçu de tous les changements qui se produisent dans l’ensemble de la grossesse en cliquant sur le lien suivant : La grossesse mois par mois.

Dès le premier mois de grossesse, toutes les futures mamans se posent des questions sur le régime qu’elles doivent suivre, les activités recommandées et les facteurs de risques qui peuvent avoir un impact sur leur bébé. Nous vous offrons des conseils et des éléments à surveiller pour la santé de la mère et de l’enfant. Rendez-vous sur l’article suivant : Santé maternelle et grossesse.

Les exercices de Kegel pourront tonifier et renforcer les muscles du plancher pelvien. Pour savoir plus en détail en quoi ils consistent, consultez l’article suivant : Exercices de Kegel.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialisée en Procréation Médicalement Assistée
Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie.
Embryologiste spécialisée en Procréation Médicalement Assistée. Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie.

2 commentaires

  1. usuario
    lucette

    Bonjour, je suis à la fin du 6ème mois et mon bébé bouge beaucoup moins qu’avant. C’est normal? Je devrais m’inquiéter?

    • avatar
      Isabelle GuttonConseillère en fertilité

      Bonjour lucette,

      C’est en général vers la fin du septième mois que le bébé a moins de place pour bouger dans le ventre de sa maman. Il se peut que, dans votre cas, il commence déjà à se sentir à l’étroit.

      Chaque grossesse peut se dérouler de façon différente, mais n’hésitez pas à en parler au médecin qui vous suit si vous être préoccupée.

      Cordialement