Se rendre en Russie pour un don d’ovocytes et de sperme

La Russie est le plus grand pays du monde et le neuvième plus peuplé. Elle est considérée comme étant un pays transcontinental car, bien que la plupart de son territoire se situe en Asie, économiquement, historiquement et démographiquement, elle se trouve en Europe.

La capitale de la Russie est Moscou, mais d’autres villes sont souvent visitées comme Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg ou Krasnoïarsk.

Ses plus de 130 cliniques de la fertilité et les particularités de sa législation sur la PMA, font de la Russie un pays très visité, non seulement pour sa richesse culturelle et ses paysages, mais également pour les traitements de procréation assistée qu’elle propose.

Le don de gamètes en Russie

La loi pour la protection de la santé des citoyens est le texte chargé de normaliser la procréation médicalement assistée en Russie. Ce texte autorise le don d’ovocytes et de sperme sous quatre modalités :

  • Don altruiste
  • Don rémunéré ou commercial
  • Don anonyme
  • Don non anonyme (le donneur ou la donneuse doivent être des amis ou des proches des patients)

Au vu des options autorisées par la loi, de nombreux patients étrangers trouve en Russie les conditions qu’ils recherchent pour un traitement de fertilité. C’est pourquoi la Russie est l’une des principales destinations du tourisme procréatif.

En plus du don d’ovocytes et de sperme, d’autres techniques de procréation assistée y sont appliquées comme le diagnostic préimplantatoire (DPI) ou la gestation pour autrui, des techniques non autorisées dans d’autres pays.

Visa pour se rendre en Russie

Un visa spécifique valide est nécessaire afin de se rendre en Russie pour un temps déterminé. Il s’agit d’un document dans lequel sera indiquée la date d’entrée et de sortie du pays et les données du passeport de la personne qui voyage.

Il est important de prendre en compte le fait que le visa est nécessaire aussi bien pour rentrer dans le pays que pour en sortir. Par conséquent, si vous perdez votre visa pendant votre voyage ou si votre séjour dure plus longtemps que prévu, cela peut entraîner des problèmes au moment de quitter le pays.

Si cela vous arrive, rendez-vous immédiatement au consulat ou à l’ambassade de votre pays d’origine afin d’essayer de régler le problème et d’éviter toute altercation qui vous empêcherait de quitter le pays.

Tout citoyen étranger se rendant en Russie doit présenter les documents suivants :

  • Passeport valide d’au moins 6 mois après la fin du voyage.
  • Billets et documents d’entrée ou de poursuite du voyage.
  • Visa russe avec date d’entrée et de sortie.
  • Aucun vaccin n’est nécessaire ou obligatoire.

Un traitement de fertilité n’est pas quelque chose de mécanique et, bien qu’il puisse être programmé, des imprévus peuvent survenir, ce qui nous forcerait à rester plus longtemps que ce qui était originalement prévu. Dans ces cas-là, il faudra réaliser les changements de visa nécessaires et avoir son passeport en règle.

Quoi qu’il en soit, il est important programmer le traitement de la manière la plus adéquate possible avec la clinique de fertilité et de suivre les indications des professionnels afin d’éviter les éventuels imprévus de dernière minute.

Un commentaire

  1. usuario
    Lolo

    Je suis déjà partie en Russie et je me suis retrouvée qu’ils ne voulaient pas me laisser rentrer en France justement que que mon visa était expiré de 1 jour ! Personnellement ça m’a dégoûté du pays

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter