Se rendre à Chypre pour un don d’ovocytes ou de sperme

À Chypre, le don d’ovocytes et de sperme est défini par son caractère anonyme et altruiste, un aspect qui fait de ce pays une destination courante du dit tourisme procréatif.

De nombreuses personnes se rendent à Chypre à la recherche d’un traitement de procréation médicalement assistée non autorisé dans leur pays d’origine ou bien autorisé mais sous des conditions non adaptées à leurs besoins ou à leur situation d’infertilité.

Vous trouverez ci-dessous certains des facteurs les plus importants à prendre en compte avant de vous rendre à Chypre pour trouver des solutions à vos problèmes de fertilité.

Législation sur la procréation médicalement assistée à Chypre

Lorsque l’on se rend dans un pays étranger afin de réaliser un traitement médical tel la fécondation in vitro avec don de gamètes, il est important de bien se renseigner sur la législation en vigueur dans ce pays.

La loi régissant la procréation médicalement assistée à Chypre est la loi 69(I)/2015. Outre le caractère altruiste et anonyme du don d’ovocytes et de sperme, cette loi fait mention d’autres aspects importants tels que :

  • L’âge maximal de la patiente recevant le traitement.
  • Les conditions requises pour être donneuse d’ovocytes ou donneur de sperme.
  • La manière dont sont choisis les donneurs.
  • Les techniques de procréation médicalement assistée autorisées (insémination artificielle, fécondation in vitro, gestation pour autrui, etc.).
  • Les interdictions explicites relatives aux traitements de procréation médicalement assistée.

Il est essentiel de prendre en compte ces mentions légales afin de pouvoir déterminer si Chypre est le pays le plus adapté à vos besoins et d’agir toujours conformément à la loi.

Visiter l’île de Chypre

L’île de Chypre est très bien communiquée avec de nombreux pays, non seulement européens mais du monde entier, grâce à ses deux principaux aéroports, l’aéroport international de Larnaca et l’aéroport de Paphos.

La capitale de Chypre est Nicosie. Comme le pays lui-même, Nicosie, la ville la plus grande de l’île, est divisée en deux. La partie sud est la capitale de la République de Chypre et Nicosie Nord est la capital de la République turque de Chypre du Nord.

La Turquie est le seule pays qui, depuis 1983, reconnaît de manière formelle la République turque de Chypre du Nord, c’est-à-dire depuis qu’elle lui a accordé son indépendance. Le reste des gouvernements ainsi que les Nations Unies reconnaissent la souveraineté de l’Administration gréco-chypriote sur toute l’île.

En 2004, Chypre à rejoint l’Union Européenne. Néanmoins, l’application de l’acquis communautaire est limitée à la partie sud de l’île, jusqu’à la réunification des deux zones, la gréco-chypriote et la turco-chypriote.

Géographiquement, l’île de Chypre se situe dans la partie sud-ouest asiatique mais, d’un point de vue politique et culturel, elle est considérée comme faisant partie de l’Europe.

Le meilleur moyen pour se déplacer sur l’île est le taxi ou la location de voiture. En effet, il n’y a pas de chemin de fer et l’île n’est pas beaucoup desservie par les bus publics. La conduite se fait à gauche, comme les britanniques.

Si vous préférez vous déplacer en bus, il est important de savoir que les billets achetés dans la partie grecque ne seront pas toujours valables dans la partie turque.

Un commentaire

  1. usuario
    lucas

    Avec ma femme nous sommes allés à Chypre il y a deux ans pour un traitement, (qui n’a pas fonctionné, mais par je ne sais quel miracle nous avons pu avoir un enfant naturellement par la suite), mais pour la qualité du voyage, les paysages merveilleux et le pays en lui-même on le recommande. On y retournera certainement pour des vacances !!!

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter