Résultats de l’insémination artificielle

Les facteurs qui influencent le plus dans le succès ou l’échec de la technique d’insémination artificielle sont les suivants :

  • Âge de la femme
  • Qualité du sperme de l’homme
  • Épaisseur de l’endomètre
  • Durée de la stérilité
  • Traitement utilisé lors de l’ovulation

Le taux de réussite de l’insémination artificielle chez une femme de moins de 35 ans varie entre 15-20% avec le sperme du conjoint, tandis qu’avec une insémination artificielle avec donneur (IAD) elle atteint 30%.

Taux de réussite de l'IA

La probabilité d’obtenir une grossesse par insémination artificielle est cumulative, il a été démontré que les possibilités augmentent jusqu’à 4 inséminations consécutives, si par la suite de cela, la grossesse n’est pas atteinte, il faudra essayer une autre technique. Après quatre inséminations, le taux de réussite dans une IAC (avec le sperme du conjoint) atteint jusqu’à 60%, tandis qu’avec le sperme d’un donneur (IAD), on obtient entre 60-70% de réussite comme résultat de l’insémination artificielle.

Comme nous l’avons dit au début, l’âge est un facteur de grande influence et, chez les femmes de moins de 40 ans et de plus de 34 ans, le taux de grossesse par cycle est de 4%, alors que les femmes entre 40 et 45 ans ont un taux de grossesse par cycle de 0,5%.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.