Taux de réussite de la FIV: combien de chances de grossesse?

Le concept de résultat de la fécondation in vitro est parfois confus et il est intéressant de le clarifier. Certains indiquent un taux de réussite en fonction du résultat du test d’hormone hCG.

Cependant, le véritable résultat ne consiste pas à obtenir une grossesse, mais bien la naissance d’un bébé en bonne santé.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Taux de réussite

La réussite d’un traitement de FIV dépend de nombreux facteurs comme l’âge de la patiente, la qualité embryonnaire, la cause d’infertilité, la technique de FIV employée, le nombre d’embryons transférés, etc.

D’une manière générale, les taux d’accouchement après un cycle de FIV sont les suivants:

  • 20-25 % chez les femmes de moins de 35 ans.
  • 15-20 % chez les femmes d’entre 35 et 39 ans.
  • 6-10 % chez les femmes de plus de 40 ans.

Quels sont les facteurs?

La probabilité de grossesse dépend en grande partie de l’âge de la patiente, car c’est l’un des facteurs les plus importants dans un traitement de PMA.

Cependant, il existe de nombreux aspects à prendre en compte pour déterminer le succès d’une FIV. Voici quelques exemples:

Qualité du sperme
certains troubles du sperme comme l’asthénozoospermie ou la tératozoospermie peuvent rendre difficile la fécondation. Dans ces cas-là, il est recommandé d’avoir recours à l’ICSI.
Qualité des ovocytes
l’âge de la femme réduit considérablement la réserve ovarienne, et fait référence à la quantité et à la qualité des ovocytes.
Congélation des ovocytes ou des embryons
le processus de cryoconservation qui est appliqué est la vitrification d’ovocytes et d’embryons. Bien que le procédé présente des taux de survie élevés, il peut affecter la qualité des ovocytes et des embryons et donc le résultat de la FIV.
Sélection embryonnaire
il est fondamental de classer les embryons en catégories en fonction de leur qualité et de choisir celui qui a le plus de possibilités d’implantation pour réaliser le transfert.
Nombre d’embryons transférés
le transfert de plus d’un embryon peut augmenter le taux de grossesse multiple. Ce type de grossesse présente plus de risque pour le foetus et pour la mère.
Technique de FIV appliquée
le spécialiste peut choisir d’appliquer une FIV conventionnelle ou une ICSI. Il recommandera l’une ou l’autre en fonction de chaque patiente.
Cause d’infertilité
selon le type de problème de fertilité de la patiente, le taux de grossesse sera plus ou moins important. Dans le cas de l’endométriose grave par exemple, tomber enceinte est très difficile même avec une FIV. En revanche, si l’infertilité n’est pas due à une faible mobilité spermatique, l’ICSI permettra d’obtenir la grossesse.
Qualités de la cavité utérine
bien que la fécondation soit réussie et que les embryons soient de bonne qualité, si l’utérus de la femme présente une malformation, l’implantation sera très difficile.
Clinique de fertilité
chaque centre de PMA emploie des techniques différentes. L’expérience des embryologistes est essentielle au succès du traitement.
Protocole de traitement hormonal de stimulation ovarienne et préparation de l’endomètre
les hormones prescrites à la patiente influent sur la qualité ovarienne et les caractéristiques de l’utérus au moment du transfert.

Comme vous pouvez le constater, de nombreux facteurs peuvent influencer sur le résultat de la FIV. Aussi n’est-il pas rare qu’après un échec de première tentative de FIV, on obtienne une grossesse en raison de l’amélioration de ces facteurs.

Si vous pensez vous rendre dans un pays en particulier pour recevoir un don d’ovocytes ou réaliser un traitement de PMA, nous vous aidons à trouver la clinique internationale la plus adaptée à vos besoins.

Pour cela, remplissez gratuitement notre formulaire d’aide au don d’ovocytes : Devis personnalisé de don d’ovocytes et traitements.

Faible réserve ovarienne

L’un des facteurs les plus importants pour obtenir une grossesse est l’âge de la future mère.

Avec le temps, la réserve ovarienne de la femme diminue et son potentiel reproducteur est de plus en plus faible. De plus, à partir de 40 ans, la probabilité de troubles chromosomiques des embryons est plus grande, ce qui empêche la grossesse ou son évolution.

La médecine reproductrice offre plusieurs alternatives pour les femmes d’âge avancé qui cherchent à tomber enceinte et n’y arrivent pas avec leurs propres ovocytes: le don d’ovocytes.

Il s’agit de réaliser une fécondation in vitro avec des ovocytes de donneuse. Le taux de grossesse augmente considérablement, indépendamment de l’âge de la patiente, et il est d’environ 40 % en raison de la qualité des ovocytes des donneuses, qui ont moins de 35 ans.

Bien que l’âge de l’homme ne soit pas un facteur aussi important dans le résultat de la FIV, il est possible d’avoir recours à du sperme de donneur. Dans des cas d’infertilité masculine grave, ce don peut être la clé de la réussite de la FIV.

Vos questions fréquentes (FAQ)

La première tentative de FIV est-elle la bonne?

Comme nous l’avons commenté dans l’article, le résultat de la FIV dépend de nombreux facteurs qui déterminent si la FIV fonctionnera à la première tentative.

Certaines patientes et couples tombent enceintes rapidement tandis que d’autres ont besoin de 3 ou 4 traitements de FIV pour obtenir la grossesse.

Je peux tomber enceinte par FIV si j’ai 39 ans?

L’âge de la femme est un facteur qui influe de manière significative sur le taux de réussite de la FIV car la réserve ovarienne dominue avec le temps, partculièrement à partir de 35 ans.

Bien qu’il soit difficile de tomber enceinte naturellement à 39 ans, avec un traitement de FIV, c’est tout à fait possible. Le tauz de succès dépend de la quantité et de la qualité des ovocytes.

Quand la résultat de l’hormone hCG est-il fiable?

Il est recommandé d’attendre au moins 15 jours après le transfert embryonnaire pour obtenir un résultat fiable. Cependant, dans les cas de transferts de blastocystes, le test de grossesse peut se faire seulement 10 jours après le transfert.

La rédaction vous recommande

La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée qui consiste à extraire les ovules par ponction folliculaire, pour ensuite les féconder en laboratoire avec les spermatozoïdes de l’homme.

Nous vous expliquons en détail: En quoi consiste-t-elle?

La fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle (IA), les principales techniques de procréation assistée (PMA), sont souvent associées à une plus grande probabilité de grossesse gémellaire ou multiple.

Environ 60 % des grossesses gémellaires proviennent de ces techniques. Vous trouverez plus d’informations sur notre article: Taux de grossesse gémellaire.

3 comments

  1. usuario
    Sandrine P

    J’ai 42 ans et je pensais me faire une in vitro, j’ai les trompes ligaturées puis-je tomber enceinte?
    J’ai deux enfants avec grossesse normale.

    • avatar
      Jessica EscuderoConseillère en fertilité

      Bonjour Sandrine,

      Vous pouvez tomber enceinte sans problèmes grâce à une fécondation in vitro. Après une ligature de trompes, il est impossible de tomber enceinte naturellement.

      Je vous recommande de consulter un spécialiste qui vous orientera.

      Bon courage,