Par Andrea Rodrigo (embryologiste).
Dernière actualisation: 06/11/2015

Les coûts d’un traitement de fécondation in vitro (FIV) varient de manière significative d’une clinique à une autre en fonction notamment de la technique de fécondation utilisée (FIV-ICSI), du besoin en don de gamètes, de la réalisation du DPI, etc.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Frais inclus dans le prix

Aux États-Unis, un traitement de fécondation in vitro avec don d’ovocytes peut coûter entre 30 000 et 65 000 dollars en fonction des facteurs exposés plus hauts. Ce prix inclus principalement :

  • Une compensation financière pour la donneuse d’ovocytes ($5.000-$10.000)
  • Les honoraires de la clinique des donneurs ($6.000-$8.000)
  • Les services du laboratoire de FIV: milieux de cultures, préparation du sperme, obtention et fécondation des ovocytes, culture prolongée des embryons, congélation embryonnaire pendant 12 mois, éclosion assistée si nécessaire… ($18.000-$26.000)
  • Le traitement de la donneuse : contrôle de l’historique médical, analyses de sang, examens médicaux et psychologiques, traitement pour la stimulation ovarienne ($3.000-$6.000), etc.
  • Une assistance juridique avec un avocat pour la donneuse et un autre pour les futurs parents ($1.500)
  • Une assurance maladie pour la donneuse en cas de complications ($400-$600)
  • Les frais de voyage et de logement de la donneuse le jour de la ponction ou de l’extraction des ovocytes ($400-$1.000).

Certains frais additionnels ne sont pas inclus dans le prix de départ, comme : la congélation et la conservation des embryons générés depuis plus d’un an, le diagnostique génétique des embryons avant le transfert (DPI), les futurs transfert d’embryons congelés, le don de sperme

Généralement dans les cas du don d’ovocytes congelés, ni le traitement de la receveuse ($500-$1.000) ni celui de la donneuse ($2.000-$4.000) ne sont pris en compte dans le prix de départ.

La FIV avec don d’ovocytes est le traitement qui génère le plus de déceptions et de doutes. La transparence est l'un de nos critères rigoureux lors de la recommandation de cliniques. Vous pouvez utiliser "Le Calculateur" pour filtrer les cliniques qui répondent à nos critères de sélection et obtenir également un rapport avec tous les détails pour résoudre vos doutes et éviter les mauvaises surprises.

Réduire le coût du don d’ovocytes

En raison du coût élevé des procédures de procréation aux États-Unis et surtout de la hausse du prix de la procédure de FIV engendrée par le besoin de recourir au don d’ovocytes, les cliniques américaines proposent des solutions alternatives afin de faciliter le traitement des patientes d’un point de vue financier.

Pour le don d’ovocytes, certaines cliniques américaines proposent trois options qui entraîneront un coût plus ou moins élevé selon l’option choisie :

  • Don d’ovocytes traditionnel
  • Don « à risque partagé » : en cas d’échec du traitement, la moitié de la somme payée est remboursée.
  • Remboursement total, hormis l’assurance maladie et les honoraires de la donneuse, en cas d’échec du traitement.
  • La deuxième solution alternative permettant de réduire les coûts est le partage d’ovocytes (détallé plus bas). Le prix varie également suivant s’il s’agit d’ovocytes frais ou d’ovocytes congelés, cette dernière option étant la moins coûteuse.

    Partage d’ovocytes

    Normalement, dans un don d’ovocytes traditionnel, il n’y a qu’une seule receveuse par donneuse. C’est-à-dire que tous les ovocytes obtenus d’une même donneuse seront destinés à une même patiente et donc, tous les frais concernant la donneuse seront intégralement pris en charge par une même receveuse.

    Le principal inconvénient du partage d’ovocytes est la baisse du nombre d’ovocytes obtenus, entraînant ainsi la diminution des chances d’obtenir des embryons viables susceptibles d’être implantés.

    Si l’on tient à réduire les coûts de traitement de fécondation in vitro avec don d’ovocytes, le partage de la donneuse est possible.

    Le don d’ovocytes partagé consiste à attribuer une donneuse à plusieurs receveuses, généralement deux ou trois, selon la quantité d’ovocytes obtenus.

    Dans le cas d’un don d’ovocytes frais, le recours au don d’ovocytes partagé est plus compliqué car le cycle de la donneuse doit correspondre à celui de chaque receveuse.

    Partager une donneuse peut réduire jusqu’à 50% le coût de la fécondation in vitro avec don d’ovocytes.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

Un commentaire

    1. lulu56

      Je suis partie aux États-Unis pour une fécondation in vitro avec don d’ovocytes. Les prix sont élevés c’est vrai mais je trouve intéressant le fait que les cliniques proposent des aides financières aux patientes, ça aide beaucoup à supporter le traitement…