Prix de l’insémination artificielle avec don de sperme à Chypre

L’insémination artificielle est l’une des techniques de procréation médicalement assistée les plus simples et les moins invasives qu’il existe pour traiter les problèmes de fertilité. C’est également l’une des méthodes reproductives les moins chères.

Les principales raisons pour lesquelles le prix de l’insémination artificielle est moins élevé que celui de la fécondation in vitro (FIV) sont les suivantes :

  • Faible dose de traitement hormonal
  • Pas intervention chirurgicale
  • Matériel simple
  • Pas de culture embryonnaire
  • Moins de contrôles, d’échographies et d’analyses

Lorsqu’une femme célibataire ou un couple lesbien souhaite avoir un enfant, un don de sperme est nécessaire, de même que pour un couple dont l’échantillon séminale ne remplit pas les conditions exigées pour que le traitement de procréation assistée réalisé ait des chances de réussite.

Prix du don de sperme

Le don de sperme doit être altruiste, tel qu’indiqué dans la loi 69(I)/2015. Bien que l’achat et la vente d’échantillons de sperme soient interdits, la législation régissant la procréation médicalement assistée autorise à verser une compensation financière aux donneurs pour les dédommager des frais de déplacements et des journées de travail perdues que leur a supposé le don.

En plus de cette compensation, les analyses médicales et psychologiques faites aux donneurs de sperme, ainsi que la cryoconservation des échantillons de sperme, font légèrement augmenter le prix de l’insémination artificielle ou de la FIV.

Ainsi, à Chypre, une insémination artificielle coûte environ 1000 euros, tandis que l’insémination artificielle avec don de sperme coûte entre 1500 et 2000 euros environ.

Le prix de ce traitement comprend le processus en lui-même et l’échantillon de sperme. Néanmoins, il n’inclut pas les frais de traitement hormonal pour la stimulation légère du cycle ovarien ou le prix des examens préliminaires. Pour les patients étrangers, les coûts de logement et de voyage ne sont pas non plus inclus dans le prix.

Conditions requises pour une insémination artificielle

L’insémination artificielle consiste à introduire et à déposer un échantillon de sperme à l’intérieur de l’utérus de la femme, en espérant que les spermatozoïdes nagent jusqu’aux trompes de Fallope et qu’ils réussissent à féconder l’ovocyte.

Même si, pour économiser du temps et de l’argent, une femme ou un couple préfèrent avoir recours à ce traitement plutôt qu’à une FIV, cela n’est pas toujours possible. Afin de pouvoir réaliser un traitement d’insémination artificielle et que celui-ci ait des chances de réussite, certaines conditions doivent être remplies :

  • Avoir moins de 35-37 ans.
  • Une bonne réserve ovarienne, c’est-à-dire avoir une qualité et une quantité d’ovocytes suffisante.
  • Des trompes de Fallopes fonctionnelles, c’est-à-dire perméables.
  • Absence d’anomalies ou de malformations utérines.

En plus de tout cela, le sperme doit être de très bonne qualité, notamment en termes de quantité et de mobilité. En cas d’insémination artificielle avec don de sperme, cela ne pose pas de problème puisque pour être admis en tant que donneur, le candidat doit présenter une excellente qualité séminale en plus de passer avec succès les examens médicaux et psychologiques.

En général, pour une insémination artificielle, une récupération de spermatozoïdes mobiles (REM) d’au moins 3-5 millions de spermatozoïdes/ml est nécessaire, bien que ce critère puisse varier d’une clinique à une autre.

Un commentaire

  1. usuario
    bebou

    À combien s’élève la compensation financière pour le donneur ? C’est nous qui la lui versons ou c’est la clinique et après on lui rembourse ?

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter