Prix de la FIV avec don de sperme en Grèce

Certains traitements de fécondation in vitro (FIV) ne peuvent pas être pratiqués avec le sperme du patient, il est donc nécessaire de recourir à un don de sperme. Le plus souvent il s’agit de :

  • Femmes célibataires et couples lesbiens
  • Couples hétérosexuels atteint de troubles sévères de la fertilité masculine
  • Couples hétérosexuels dans lesquels l’homme présente une quelconque anomalie génétique susceptible d’être transmise à la descendance.

En général dans ces cas-là, on a d’abord recours à l’insémination artificielle et sauf si celle-ci n’est pas réalisable en raison de problèmes d’infertilité chez la femme, on procédera à la FIV avec don de sperme.

S’il y a également des problèmes chez les gamètes de la femmes, il est possible de réaliser une FIV double don.

Combien coûte le don de sperme ?

Le don de sperme est une procédure plus simple que le don d’ovocytes. C’est pourquoi le prix à payer pour utiliser un don de sperme n’est pas si élevé. Le prix peut augmenter 300 à 600 euros par rapport à une FIV avec les propres gamètes des patients.

Ainsi, le prix d’un traitement de FIV avec don de sperme peut se situer entre 3 500 et 4 500 euros. Les prix varieront en fonction de la clinique de fertilité où sera réalisé la traitement et si le devis initial inclut ou non les facteurs qui suivent :

  • Techniques particulières telles que l’éclosion assistée, la culture prolongée, etc.
  • Les examens obligatoires pour les donneurs de sperme ainsi que pour la future mère.
  • Traitement de la receveuse.
  • Culture et conservation des embryons.

Compensation financière au donneur de sperme

La loi grecque sur la procréation médicalement assistée (3305/2005) établit que le don de gamètes, c’est-à-dire aussi bien de sperme que d’ovocytes, doit être totalement anonyme et altruiste.

Malgré le fait que toute activité commerciale ou d’achat-vente d’échantillon séminal soit interdite, la législation grecque autorise tout de même à rembourser au donneur les frais de transport et les journées de travail perdues en se rendant à la clinique pour déposer chaque échantillon.

La limite des frais de remboursement est fixée par la loi à 200 euros pour les frais de transport et de 100 euros pour l’indemnisation du temps de travail perdu ou pour les recettes non perçues.

Fécondation in vitro avec don de sperme

Techniquement parlant, la procédure de FIV avec don de sperme n’est pas si différente de la FIV avec sperme du conjoint.

La seule différence que l’on peut trouver concerne l’utilisation du sperme frais. La loi grecque 3305/2005 interdit l’utilisation de sperme frais de donneur. Par conséquent, tous les échantillons de sperme des donneurs doivent être congelés pendant 6 mois minimum, ce qui correspond à la période fenêtre de certaines maladies sexuellement transmissibles telles que le VIH.

Une fois cette période de quarantaine passée, et seulement si le résultat de l’analyse d’infections sexuelles s’avère négatif, l’échantillon de sperme pourra être décongelé puis utilisé pour la fécondation in vitro.

Un commentaire

  1. usuario
    Bastien

    On se renseigne avec ma femme sur les prix justement et la Grèce nous a l’air un bonne option ! En plus des prix plus bas que certains autres pays comme les EU par exemple, il ont l’air d’avoir de bons taux de réussite 🙂 À voir et réfléchir…

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter