Premier mois de grossesse: phases initiales et précautions à prendre

Le premier mois de grossesse est très spécial, car c’est là qu’une femme découvre qu’elle va devenir maman. Elle peut réaliser un test de grossesse et, même si personne ne le remarque par son aspect extérieur, elle commence déjà à ressentir les tout premiers symptômes à la fin de ces premières semaines.

La grossesse à proprement parler commence par la fécondation de l’ovocyte par le spermatozoïde. Après cela, le zygote (embryon d’une seule cellule) se forme, pour évoluer jusqu’au stade de blastocyte au cours des premiers jours de développement embryonnaire.

C’est lorsque l’embryon arrive dans l’utérus à l’état de blastocyte, aux alentours des 7e et 8e jours après la conception, que se produit le phénomène qui marque le début de la grossesse: la nidation ou implantation embryonnaire.

Que se passe-t-il au 1er mois de grossesse ?

La grossesse est un processus qui va durer 40 semaines au cours desquelles la femme enceinte et, bien sûr, le fœtus, vivent des changements nombreux et importants.

Avant de commencer à parler des différentes semaines de grossesse, signalons que les gynécologues et la plupart des professionnels de la procréation médicalement assistée (PMA) commencent à compter les semaines de grossesse à partir du début du cycle menstruel.

Dans des conditions normales, il est en effet difficile de déterminer le moment exact de la fécondation. On considère donc que le premier jour de grossesse correspond à la date du premier jour des dernières règles.

Une grossesse ainsi calculée a une durée approximative de 40 semaines, du début du dernier cycle jusqu’au moment de l’accouchement. Il est important de se rappeler que, pendant les 1e et 2e semaines, la femme n’est pas encore enceinte.

Cependant, quelques spécialistes considèrent que la première semaine de grossesse correspond au moment de la fécondation, c’est-à-dire qu’elle ne commence qu’à partir du moment où un embryon existe.

Nous allons nous référer au cours de cet article aux semaines de grossesse telles que les comptent les spécialistes en PMA et obstétrique, considérant que la première semaine de grossesse commence à partir de la date des dernières règles (DDR).

Semaine 1

Considérant que le premier jour de grossesse correspond à la DDT (date du premier jour des dernières règles), la première semaine de grossesse correspond donc à la semaine du dernier saignement menstruel avant la grossesse.

Au cours de cette première semaine, il n’arrive rien de particulier, car la fécondation ou conception n’a pas encore eu lieu. Cependant, le système reproducteur féminin commence à s’y préparer :

Les ovaires
ils répondent aux hormones sécrétées par l’hypophyse, la FSH et la LH, en développant les follicules ovariens. Ils commencent également à sécréter les hormones sexuelles, en particulier les œstrogènes.
L’endomètre
il commence à proliférer et à gagner en épaisseur grâce à l’action des œstrogènes sur l’utérus.

Si vous voulez en savoir plus sur les évènements de cette première semaine de grossesse, vous pouvez continuer la lecture par l’article suivant : Première semaine de grossesse.

Semaine 2

Au cours de la deuxième semaine de grossesse, deux évènements importants se produisent avant la conception de l’embryon :

Recrutement et sélection folliculaire
de tous les follicules primordiaux qui ont commencé à mûrir dans l’ovaire, un seul arrivera à pleine maturation en raison de sa forte réponse à l’hormone FSH.
Ovulation
le follicule primaire dominant va devenir le follicule de De Graaf qui finit par se rompre lorsque le taux d’hormone LH augmente. Un ovule mature est alors expulsé dans la trompe de Fallope.

Les autres follicules primaires qui avaient commencé à se développer dégénèrent dans l’ovaire. D’autre part, le follicule de De Graaf se transforme en corps jaune après l’ovulation et sécrète de la progestérone

L’endomètre continue à épaissir sous l’action des œstrogènes et de la progestérone, afin de se préparer à une éventuelle implantation de l’embryon.

Vous trouverez plus de détails sur les évènements qui ont lieu pendant la deuxième semaine de grossesse en lisant l’article suivant : Deuxième semaine de grossesse.

L’ovulation peut se produire aussi bien à la fin de la seconde semaine qu’au début de la troisième en fonction du cycle menstruel de la femme. L’ovulation se produit aux alentours du 14e jour du cycle si celui-ci est régulier. Les jours qui précèdent et suivent immédiatement l’ovulation constitue la période fertile ou fenêtre de fertilité, pendant laquelle les chances de grossesse augmentent.

Semaine 3

C’est pendant cette troisième semaine que se produit réellement la conception, lorsque l’ovule, qui se trouve dans la trompe de Fallope, est fécondé par un spermatozoïde.

C’est à ce moment qu’a lieu la fusion des patrimoines génétiques maternel et paternel. La cellule-œuf, aussi appelée zygote, se forme. À partir de cette première cellule, le développement embryonnaire commence. Le zygote se divise d’abord en 2 cellules par mitose.

Le nombre de cellules se multiplie par divisions successives à mesure que les jours passent et que l’embryon se dirige vers l’utérus : il devient d’abord un embryon à 4 cellules puis à 8 cellules, avant de passer au stade de morula puis de blastocyste.

C’est vers la fin de la troisième semaine de gestation que l’embryon passe au stade de blastocyste, un stade embryonnaire composé de deux parties cellulaires :

  • Le trophectoderme ou trophoblaste, qui formera ensuite le placenta.
  • La masse cellulaire interne, qui va donner lieu aux organes et tissus du fœtus.

La fécondation a lieu dans les trompes de Fallope au début de la troisième semaine, puis l’embryon formé se déplace jusqu’à l’utérus au cours de ses premiers jours d’existence.

Une fois là, il va adhérer à l’endomètre et former le sac gestationnel. C’est le lieu que le fœtus va occuper tout le temps de la gestation jusqu’à la naissance.

Semaine 4

La nidation ou implantation est un moment crucial. C’est là que l’embryon adhère à l’endomètre, la couche qui recouvre l’intérieur de la cavité utérine. Il s’y accroche et l’envahit.

Après la nidation, l’embryon commencera la spécialisation cellulaire qui va lui permettre de poursuivre son développement.

Les premiers changements qui se produisent lors de la nidation sont les suivants :

Formation du placenta
le trophoblaste est divisé en deux couches : le cytotrophoblaste et le syncytiotrophoblaste. Ce dernier va venir percer l’endomètre afin que le cytotrophoblaste puisse former le placenta.
Développement du placenta
la masse cellulaire interne est également divisée en deux groupes de cellules différentes : l’épiblaste et l’hypoblaste. Ces deux couches forment un disque plat, le disque germinatif didermique, à partir duquel vont se former les trois couches germinatives (ectoderme, endoderme et mésoderme) qui vont donner lieu aux différents tissus et organes de l’embryon lors du second mois de grossesse.

Après la nidation, le trophectoderme commence à libérer l’hormone béta hCG, caractéristique de la gestation, qui est responsable des premiers signes de grossesse comme, par exemple, les nausées, les ballonnements abdominaux, les maux de ventre, les seins gonflés, etc.

Pour plus d’informations au sujet des premières manifestations de l’état de la femme enceinte, vous pouvez vous référer à l’article suivant : Symptômes des premiers jours de grossesse.

De plus, c’est la présence de l’hormone hCG qui permet d’obtenir un test de grossesse positif à la fin de la quatrième semaine de gestation.

En général, une femme ne soupçonne pas qu’elle est enceinte avant la 4e semaine, car elle n’a pas encore eu l’occasion de remarquer un retard de règles.

L’absence du retour des règles est précisément le symptôme le plus caractéristique de la grossesse, qui peut s’associer à d’autres symptômes comme les vertiges, l’envie d’uriner, les nausées, etc.

Pour en savoir plus à ce sujet et savoir quand le test de grossesse devient fiable, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant : Quatrième semaine de grossesse.

Précautions au premier mois de grossesse

En général, les femmes qui cherchent à tomber enceintes prennent déjà soin de leur santé. Pour celles qui apprennent tout juste la nouvelle grâce au test, c’est le moment pour commencer à faire attention à son organisme et à son style de vie.

Dès le premier mois, la future maman va passer par des changements physiques comme l’augmentation du volume de l’abdomen et des seins. De plus, elle ressent de nouvelles émotions et des perceptions qui peuvent également voir un impact sur le fœtus.

Il est donc essentiel de suivre les indications du médecin pour vivre la grossesse dans des conditions optimales et favoriser l’arrivée d’un bébé en bonne santé et bien formé.

Alimentation saine et équilibrée

Une femme enceinte a besoin d’une alimentation très complète, riche en protéines, vitamines et minéraux. En effet, l’alimentation du fœtus, de même que l’apport en oxygène, va dépendre complètement d’elle.

Elle doit porter une attention toute particulière aux aliments et apports nutritionnels suivants :

Acide folique
il s’agit d’une vitamine essentielle à la formation du bébé. Elle aide à prévenir des défauts congénitaux du tube neural (futur système nerveux), qui commence à se former pendant les premières semaines. Les légumes verts et les légumes secs (légumineuses) sont une bonne source d’acide folique pour l’organisme. L’idéal serait d’en prendre un supplément de 400 mg chaque jour.
Produits laitiers
un apport supérieur en calcium est nécessaire pour le développement du système nerveux et musculaire du bébé. Le calcium est également important pour prévenir l’hypertension ou la pré-éclampsie chez la femme enceinte. Le lait, les yaourts demi-écrémés ou écrémés et le fromage sont recommandés.
Aliments riches en fer
ce minéral est important pour éviter l’anémie. Le fer fait partie de l’hémoglobine, nécessaire au transport de l’oxygène au fœtus. Une consommation équilibrée de viande, de poisson et d’œufs constitue un bon apport en fer, vitamines et acides gras oméga-3.
Fibres
il faut consommer tous les jours des fruits, des légumes et des céréales pour un apport accru en fibres.
Glucides et graisses
il faut éviter les aliments riches en calories. Les pâtisseries ou viennoiseries très sucrés peuvent être source de diabète, et les graisses saturées font augmenter le cholestérol. Il est donc conseillé d’en modérer la consommation.
Alcool et café
il faut les éviter car ils peuvent affecter le développement du fœtus et augmenter le risque de fausse-couche.

Pour la prévention de la toxoplasmose et de la listériose, il ne faut pas oublier de laver les fruits et légumes avant de les consommer. Pour les mêmes raisons, il faut éviter de manger de la viande, du poisson ou de fruits de mers crus, des œufs peu ou pas cuits et du fromage non pasteurisé.

Au début de la grossesse, il est parfois difficile de s’adapter à cette alimentation.

Les femmes enceintes peuvent participer à des groupes de soutien pour exposer leurs doutes et soutenir d’autres femmes dans la même situation.

Bonne hygiène de vie

Dès le moment où elle se sait enceinte, la femme doit arrêter de fumer. La nicotine que contient le tabac perturbe le transport de l’oxygène du placenta au fœtus, ce qui peut provoquer des maladies des bronches chez le futur bébé.

De manière générale, il faut éviter les substances nocives pour le fœtus comme l’alcool, qui passe dans le sang de la mère et du bébé.

Si les circonstances obligent à prendre des médicaments, par exemple en cas d’infection urinaire ou de grippe, il faut systématiquement consulter le médecin pour prendre un traitement adapté.

Si la situation professionnelle de la femme enceinte implique la manipulation de produits toxiques ou des tâches qui mettent en danger la grossesse, il faut évaluer la possibilité de demander un arrêt de travail pendant toute la durée de la gestation.

Le sport

Si la femme pratique une activité sportive intense, elle devra la remplacer par une activité physique plus modérée le temps de la gestation.

Les sports comme la natation, le yoga ou le Pilates sont de bonnes options pour les femmes qui veulent travailler la tonicité et la flexibilité.

Il est important de ne pas abandonner complètement l’activité physique pendant la grossesse.

La marche à pied, pratiquée tous les jours, est utile pour se maintenir en forme et aide à se décontracter.

Il faut aussi veiller à se reposer suffisamment en préservant une bonne hygiène de sommeil (se lever et se coucher à heures fixes).

En principe et en absence de complication, ces précautions suffisent pour se sentir bien pendant sa grossesse.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Pourquoi compter les semaines de grossesse à partir des règles ?

La raison du décompte en semaine d’aménorrhée (SA) à partir du début des dernière règles permet de déterminer avec plus d’exactitude le début de la grossesse, car la femme peut savoir exactement le moment de ses dernières règles, mais pas celui de la fécondation.

Quelle est la logique de parler de grossesse alors que l’embryon n’existe pas encore ?

Compter à partir de la date des dernières règles (DDR) peut s’avérer étrange puisque la fécondation n’a pas encore eu lieu. C’est pour cette raison que certaines personnes préfèrent commencer à compter à partir du moment où elles estiment que la fécondation s’est produite. Dans un cycle régulier, l’ovulation et la fécondation surviennent deux semaines après le premier jour du saignement menstruel. Malgré tout, cela reste une estimation.

L’existence de ces deux systèmes explique qu’on puisse parler de 9 ou de 10 mois de grossesse. Cependant, on considère habituellement qu’une grossesse comprend 40 semaines à partir de la DDR.

Un léger saignement vaginal est-il normal si je suis enceinte de 1 mois ?

Pendant le premier mois de grossesse, de petits saignements ponctuels peuvent survenir. Ils ne sont pas forcément inquiétants. Chez de nombreuses femmes, le saignement est la conséquence de la nidation. D’autres ont de légers saignements à cause du développement embryonnaire et des changements hormonaux propres à la gestation.

Pourtant, au cas où le saignement serait intense et continu, il faut impérativement consulter un spécialiste.

Le risque de fausse-couche est-il plus élevé pendant le premier mois ?

Oui, les fausses-couches ou avortements spontanés sont plus fréquents pendant les premiers mois de grossesse. Si l’embryon est capable d’évoluer les premiers mois de grossesse, il est habituellement capable de poursuivre son développement par la suite. Cependant, le risque de fausse-couche n’est jamais à exclure même à un stade de gestation avancé.

Dois-je m’inquiéter des ballonnements et douleurs abdominales au cours du premier mois de grossesse ?

Non, ressentir de légères douleurs au ventre n’est pas nécessairement un signe alarmant car les changements hormonaux que ressent le corps après la fécondation et la nidation peuvent provoquer des symptômes comme nausées, douleur aux ovaires, douleurs abdominales, ballonnements, etc.

Quels sont les symptômes du premier mois de grossesse ?

Le ressenti et les symptômes de grossesse dépendent de chaque femme. En effet, chacune d’elle va vivre la grossesse à sa manière et certaines ne ressentent même rien de particulier.

Les symptômes les plus typiques sont cependant : nausées, vertiges, douleurs au bas-ventre, aversion pour certaines odeurs et aliments, etc.

Vous pouvez en lire plus dans l’article suivant : Symptômes des premiers jours de grossesse.

La rédaction vous recommande

La gestation commence par la nidation de l’embryon, fruit de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. En effet, après l’arrivée des spermatozoïdes aux trompes de Fallope, l’un d’entre eux pénètre dans l’ovocyte mature. En connaissez-vous le mécanisme ? Plus d’informations par ici : Qu’est-ce que la fécondation humaine ?

Durant les 9 mois de la grossesse, une série de changements vont se produire chez l’embryon, puisqu’il passe d’être un zygote (embryon d’une seule cellule) à être un bébé, c’est-à-dire une personne complètement formée. Il s’agit d’une longue période pleine de doutes et de bouleversements. Nous vous les détaillons mois par mois : La grossesse mois après mois.

Vous pensez être enceinte ? Pour en être sûre, commencez par la première étape : Le test de grossesse.

4 commentaires

  1. Top commentaires
    avatar
    Jenny85

    Bonjour à toutes! J’en suis à mon tout début de grossesse, 5 semaines et je me demandais comment vous viviez ou avez vécu ces premières semaines ?

    Tout le monde m’a dit, tu verras, tu seras super zen, la grossesse c’est le meilleur moment … Et en fait je ne me sens pas très zen. Pleins de questions, pleins de sensations nouvelles, des émotions à fleurs de peau.. Je ne me reconnais pas vraiment.

    Est-ce normal de se sentir comme ça? merci

    • avatar
      Jessica EscuderoConseillère en fertilité

      Bonjour Jenny,

      Il est tout à fait normal de ressentir ces sensations en début de grossesse. Votre corps est en effet en phase d’adaptation. Vous observerez des changements hormonaux à cause de l’hormone hCG, qui causera gonflement des seins, possible aversion pour certaines odeurs et aliments, etc.

      Il vous faut apprendre à apprivoiser ce nouveau corps et les changements qu’il va vivre. D’ici quelques mois, une fois les symptômes gênants disparus, vous vous sentirez mieux et plus en harmonie avec vous-même.

      Bon courage et bonne grossesse,

  2. Top commentaires
    avatar
    Nati

    Bonjour, j’ai fait le transfert embryonnaire la semaine dernière (mardi 3 janvier). La fécondation a eu lieu le 27 décembre en laboratoire. Comme je sais exactement la date de conception, comment dois-je compter les semaines de grossesse? Merci d’avance.

    • avatar
      Isabelle GuttonConseillère en fertilité

      Bonjour Nati,

      En effet, vous avez la chance de connaître exactement la date de la fécondation, ce qui va vous permettre de savoir exactement où vous en êtes de votre grossesse.

      Cependant, comme la plupart des médecins et des articles spécialisés comptent les semaines à partir du premier jour des dernières règles, prenez l’habitude d’ajouter deux semaines à la date de la fécondation pour ne pas vous perdre.

      J’espère vous avoir aidée.

      Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.