Pour Neus Ferrando (embryologiste).
Dernière actualisation: 29/11/2014

L’Ovitrelle est une hCG recombinante, ce médicament se prescrit aux femmes pour stimuler l’ovulation lors d’un cycle d’insémination artificielle, de fécondation in vitro ou d’ICSI, après avoir pris des médicaments pour la croissance des follicules. Son format est Ovitrelle Seringue préremplie 250 mcg/ 0,5 ml. Premièrement, d’autres médicaments sont administrés qui déclenchent la croissance de follicules dans les ovaires, puis l’Ovitrelle est utilisée pour faire mûrir ces follicules choisis.

Composition

Le principe actif de ce médicament est la choriogonadotropine alpha, il s’agit d’une gonadotrophine chorionique humaine recombinante (hCH recombinante) qui est obtenue grâce à l’ingénierie génétique à partir de cellules de hamster chinois. Plus précisément, il contient de la choriogonadotropine alpha 250 microgrammes par 0,5 millilitres, équivalent à environ 6 500 Ul. Nous pouvons trouver du Mannitol 27,3 mg, de la L-méthionine 0,1 mg et 0,05 mg de poloxamère 188 comme excipients.

Induction de l'ovulation

La présentation d’Ovitrelle est une boîte avec 1 seringue préremplie de solution injectable. Le prix estimé est de 50,63 euros.

Instructions d’utilisation

Comme nous l’avons expliqué précédemment, l’Ovitrelle est responsable de la maturation finale des follicules ovariens, déclenchant la lutéinisation après la stimulation du développement folliculaire.

Pour utiliser correctement ce médicament, vous devez tenir compte des instructions que le médecin vous a données et lire attentivement la notice. La manière la plus courante d’administration est une dose de 250 microgrammes/ml. Si vous vous administrez l’injection chez vous, ou votre partenaire, il est important de suivre les étapes suivantes :

  • Se laver les mains, faites-le dans un endroit le plus propre possible.
  • Utilisez deux gazes imprégnées d’alcool pour nettoyer la zone d’injection que vous aura recommandée votre médecin ou le personnel infirmier. Habituellement, l’injection est effectuée dans le bas ventre.
  • Pincez la peau énergiquement et introduisez l’injection à un angle de 90°.
  • Injectez Ovitrelle en appuyant sur le piston, attendez quelques secondes jusqu’à ce que soit entré tout le médicament.
  • Retirez l’aiguille et nettoyez avec l’autre gaze en faisant des mouvements circulaires.
  • Jetez l’aiguille dans un récipient pour matériel biologique. Et rangez le médicament correctement.

Instructions d'utilisation ovitrelle

Contre-indications

Vous ne devez pas prendre Ovitrelle si vous êtes allergique à la gonadotrophine chorionique ou l’un de ces excipients, si vous êtes enceinte ou en période d’allaitement. L’usage de ce médicament n’est pas non plus indiqué face à un cancer utérin, du sein ou des ovaires. De même si l’on vous a diagnostiqué une tumeur dans l’hypophyse ou l’hypothalamus. Ovitrelle ne doit pas non plus être utilisée face à :

  • La présence de kystes ovariens de grande taille.
  • Des hémorragies dans le vagin sans cause expliquée.
  • Des altérations dans la coagulation ou des thrombophilies.
  • Une grossesse ectopique dans les 3 derniers mois.

Faux positifs des tests de grossesse

La seule manière qu’un test de grossesse donne positif sans qu’il y ait d’embryon est si l’on réalise l’analyse beta hCG avant le temps indiqué par le gynécologue et que l’on prend dans l’analyse l’hormone hCG de l’ovitrelle, semblable à celle que l’embryon produit après l’implantation (connue familièrement par la beta). C’est pour cela qu’il est très important que l’analyse de l’hormone de grossesse se fasse au moment indiqué par le médecin afin d’éviter les désillusions.

Auteurs et collaborateurs

 Neus Ferrando
Embryologiste
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie. Plus d'informations