L’oligospermie: comment la soigner et tomber enceinte?

L’oligozoospermie, aussi appelée oligospermie, est une cause d’infertilité masculine par facteur spermatique. Elle affecte la quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat, et ces derniers sont moins nombreux par rapport à l’éjaculat d’un homme fertile.

L’oligospermie peut être légère, modérée ou sévère, selon le nombre de spermatozoïdes présents dans l’éjaculat.

Le sperme est considéré comme de mauvaise qualité s’il a une concentration spermatique faible, d’autres altérations comme une mauvaise mobilité des spermatozoïdes ou des défauts au niveau de la forme. Ces pathologies sont appelées asthénozoospermie et tératozoospermie.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Définition

L’oligospermie correspond à la faible concentration en spermatozoïdes du sperme éjaculé.

Il s’agit donc d’un sperme de mauvaise qualité et les hommes qui en souffrent rencontrent des problèmes pour concevoir naturellement, en raison d’une diminution de la concentration en spermatozoïdes et donc de la probabilité de traverser toutes les barrières du conduit féminin, d’arriver à l’ovule et de le féconder.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un homme souffre d’oligospermie lorsque son nombre de spermatozoïdes est inférieur à 15 millions de spermatozoïdes par millilitre.

Comment la diagnostiquer?

L’oligospermie ne produit aucun signe clinique: les hommes sont capables d’avoir des rapports sexuels tout à fait normaux et éjaculent normalement. C’est lorsqu’ils souhaitent devenir pères qu’ils passent des examens et que l’oligospermie est révélée.

Afin d’étudier la qualité du sperme, on réalise un examen appelé spermogramme, par lequel on évalue des paramètres des spermatozoïdes au microscope, comme la concentration, qui doit être inférieure à 15 millions de spermatozoïdes par millilitre pour être considérée comme oligospermie.

Pour réaliser un spermogramme, les échantillons de sperme doivent être recueillis par masturbation après avoir observé entre 3 et 5 jours d’abstinence sexuelle.

Vous trouverez plus d’informations sur ce lien: L’abstinence sexuelle.

Causes

Les causes qui peuvent affecter la production de spermatozoïdes sont diverses, et se divisent comme suit:

  • Prétesticulaire
  • Testiculaire
  • Post-testiculaire

Il est souvent difficile de déterminer la cause exacte de l’oligospermie, car l’homme ne peut pas la détecter jusqu’à vouloir concevoir, et elle peut être seulement temporelle.

Causes pré-testiculaires

Elles affectent la formation des spermatozoïdes, soit au niveau des taux d’hormone qui la régulent, soit des facteurs externes qui agissent sur notre organisme. L’alimentation, la consommation de tabac et d’alcool, l’exposition aux facteurs environnementaux et au stress, sont quelques-uns des facteurs qui peuvent affecter la faible production de spermatozoïdes.

Causes testiculaires

Elles sont dues à des altérations des testicules comme la cryptorchidie, l’hydrocèle, des traumatismes au niveau des parties génitales, ou le varicocèle. Certaines altérations génétiques comme les microdéletions du chromosome Y affectent la fonction testiculaire.

Causes post-testiculaires

Elles font référence à des problèmes au niveau de l’éjaculation des spermatozoïdes déjà produits. L’obstruction des conduits déférents, l’absence ce des derniers ou des inflammations de l’urètre qui empêchent l’expulsion séminale.

Types

Le degré d’oligospermie peut être léger, modéré ou sévère en fonction de la concentration de spermatozoïdes dans le sperme.

Oligospermie légère
on retrouve entre 14 et 5 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme.
Oligospermie modérée
entre 5 et 1 million de spermatozoïdes par millilitre. La qualité du sperme peut être améliorée grâce à un traitement et une meilleure hygiène de vie. Le médecin prescrira de nouveau un spermogramme pour réévaluer les paramètres.
Oligospermie sévère
il s’agit du cas le plus grave, à savoir moins d’un million de spermatozoïdes par millilitre. Dans ce cas, il est recommandé de suivre un traitement de PMA pour pouvir avoir des enfants.

Pour réaliser correctement cette classification, il est nécessaire d’évaluer plusieurs éjaculats du patient au cours des semaines, et d’exclure que la faible concentration de spermatozoïdes soit due à un problème d’abstinence.

Traitements

Afin de lutter contre l’oligospermie et sans en connaître la cause exacte, le traitement le plus efficace est d’observer une bonne hygiène de vie, de suivre une alimentation équilibrée, de réduire voir d’éliminer la consommation d’alcool et de drogues, et de se protéger d’éventuelles substances toxiques présentes dans l’ambiance ou au travail.

Certaines plantes à prendre en infusions comme le damiana ou le tribule terrestre aussi appelé Croix de Malte, le ginseng coréen en gélules, ou la racine de maca péruvienne en poudre favorisent la production de spermatozoïdes. Il s’agit de remèdes artisanaux et leur efficacité n’a pas été démontrée scientifiquement.

Il existe également des traitements médicamenteux, comme les complexes vitaminés ou dosages hormonaux qui, bien qu’ils ne soient pas des traitements fiables au niveau scientifique, peuvent aider à améliorer la production de spermatozoïdes. Les vitamines E, C et B6 possèdent de grandes quantités d’antioxydants qui protégent l’ADN des spermatozoïdes d’être fragmenté.

Les compléments hormonaux sont utiles pour ces patients qui souffrent de dérrèglements des hormones qui agissent sur la production spermatique, comme par exemple la testostérone.

Si la production de spermatozoïdes ne peut être améliorée, ou si les causes de l’oligospermie sont testiculaires ou post-testiculaires, le patient devra avoir recours à un traitement de procréation médicalement assistée (PMA) qui s’adapte à chaque patient pour obtenir une grossesse.

Comment tomber enceinte malgré l’oligospermie?

Bien que l’oligospermie provoque l’infertilité masculine, les patients atteints sont capables de produite des spermatozoïdes et de les expulser lors de l’éjaculat. Ils peuvent donc devenir pères naturellement en ayant des rapports sexuels. Cependant, cette probabilité est considérablement réduite si le nombre de spermatozoïdes est faible.

C’est pourquoi certains couples ont besoin d’avoir recours à des techniques de PMA pour devenir parents, comme les techniques suivantes:

Techniques de PMA

Selon le degré d’oligospermie et si elle est accompagnée d’une autre altération, les techniques de PMA pourront aider le couple à avoir un enfant. Selon chaque cas, le médecin recommandera une technique de PMA ou une autre.

Pour une oligospermie légère, l’insémination artificielle est la technique la plus adaptée. Il s’agit d’une technique simple et économique qui offre de bons résultats, s’il est possible de récupérer 2-3 millions de spermatozoïdes mobiles progressifs après la capacitation du sperme. La patiente doit idéalement avoir moins de 35 ans et ne pas être infertile.

En cas d’échec d’insémination artificielle ou d’oligospermie modérée ou sévère, il est recommandé d’avoir recours à des techniques de fécondation in vitro, comme la FIV ou l’ICSI.

Si vous rencontrez des problèmes pour concevoir et vous cherchez une clinique à l’étranger qui puisse s’adapter à vos besoins, nous vous conseillons de remplir notre formulaire : Devis personnalisé de don de sperme et traitements.

C’est gratuit et sans engagement et vous pourrez être mis directement en contact avec des cliniques qui pourront vous prendre en charge et vous expliqueront tout le protocole de façon personnalisée.

L’IA et la FIV exigent toutes deux de passer par un protocole de stimulation ovarienne pour obtenir un plus grand nombre d’ovules, qui sont ensuite extraits par ponction folliculaire et fécondés en laboratoire.

Cependant, le traitement de l’oligospermie sévère est souvent plus efficace en réalisant une ICSI car elle n’a besoin qu’un d’un seul spermatozoïde vivant dans l’éjaculat pour le micro-injecter dans l’ovule et ainsi le féconder.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Comment diagnostiquer une oligospermie sévère?

L’oligospermie ne présente aucun type de symptôme et l’homme ne peut pas la percevoir. Un patient peut être atteint d’oligospermie et ne jamais s’en rendre compte, à moins qu’il souhaite devenir père et n’y arrive pas. Si l’oligospermie est due à une pathologie comme une cryptorchidie ou un varicocèle, elle pourra en revanche être détectée.

Pour évaluer la fertilité masculine, deux simples tests sont requis : une analyse de sang et un spermogramme. Avec l’analyse de sang, on peut vérifier les niveaux hormonaux de base comme la FSH, la LH, la testostérone, la prolactine, etc. Ainsi, on analyse si certaines de ces valeurs ne sont pas correctes et peuvent être la cause d’un quelconque problème.

Peut-on tomber enceinte avec une oligospermie sévère?

Grâce aux traitements de procréation assistée, beaucoup d’hommes avec une oligospermie ont réussi à être pères. Quand le facteur masculin est le problème, plusieurs techniques spécifiques sont utilisées pour lesquelles on requiert un nombre moins important de spermatozoïdes, comme par exemple la fécondation in vitro ou l’ICSI.

Comment soigner l’oligospermie?

Comme il est compliqué de connaître la cause exacte qui provoque l’oligospermie, il est également difficile d’appliquer un traitement en particulier. Il est recommandé de suivre une hygiène de vie saine, car dans certains cas, l’oligospermie est temporelle et la production spermatique peut être restaurée dans les mois suivants en changeant certaines habitudes de vie.

La rédaction vous recommande

Afin d’évaluer la qualité du sperme, il est nécessaire de réaliser un spermogramme, qui selon les critères de l’OMS, permettent de déterminer si la concentration, la mobilité ou la morphologie des spermatozoïdes est normale. Vous trouverez plus d’informations ici: Qu’est-ce qu’un spermogramme?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les troubles spermatiques qui produisent la stérilité chez les hommes, vous pouvez consulter l’article suivant: Stérilité masculine par facteur spermatique.

Nous vous recommandons de visiter ce lien: Tout savoir sur l’oligospermie.

2 commentaires

  1. usuario
    André

    bonjour je suis très inquiet car cela fait 2 ans que nous essayons ‘avoir un enfant et mon spermogramme n’est pas très bon. Je souffre d’oligospermie extrème et d’une asthénozoospermie importante. O mobiles progressifs rapides. 16 % de progressifs lents, 12 % de progressifs pendulaires et 72 % immobiles. Quelle possibilité de grossesse et puis-je prendre des vitamines pour améliorer la situation? merci

    • avatar
      Jessica EscuderoConseillère en fertilité

      Bonjour André,

      Il est très peu probable que vous deveniez père naturellement si vous souffrez d’oligospermie et d’asthénospermie. Il existe des compléments vitaminés qui aident à améliorer la qualité du sperme en cas d’oligoasthénozoospermie légère, mais pour las cas les plus graves, il est nécessaire de consulter une clinique de fertilité.

      Lorsqu’un échantillon de sperme présente peu de spermatozoïdes mobiles, la technique utilisée est une fécondation in vitro-ICSI, qui consiste à micro-injecter un spermatozoïde sélectionné dans l’ovule de la femme.

      Dans tous les cas, je vous recommande de suivre une bonne hygiène de vie car il a été démontré que la qualité du sperme peut s’améliorer.

      Bon courage,

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter