Par Cristina Mestre (embryologiste).
Dernière actualisation: 30/12/2014

Devenir maman pour la première fois est l’une des expériences les plus incroyables que l’on puisse vivre. Dès le moment où la femme découvre qu’elle est enceinte, jusqu’à l’accouchement et une fois que le nouveau-né est à la maison, de nombreux doutes l’assaillent et il est courant de ne pas savoir comment se comporter.

La chose la plus importante pour la nouvelle mère est de ne pas perdre son calme, personne ne naît en sachant que faire et les jeunes parents apprennent jour après jour, le bébé leur montrera comment ils doivent se comporter.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

L’accouchement

Le moment de l’accouchement est la pire crainte de la femme qui devient mère pour la première fois. Au-delà de la nervosité et de la tension de savoir comment se porte le bébé et de découvrir enfin sa petite tête, la peur de la douleur de l’accouchement est bien présente. Il est conseillé à la femme qu’elle s’assure d’être entre les mains de professionnels et de leur poser toutes les questions qui la troublent. Il est réconfortant de penser qu’au plus tôt l’accouchement aura lieu, au plus tôt elle tiendra son enfant dans ses bras.

Soins du nouveau-né

Pendant que les nouveaux parents sont à l’hôpital avec leur enfant, ils se sentent en sécurité parce qu’ils sont entourés d’experts qui peuvent calmer leurs doutes et les aider dans les soins à donner au bébé.

Bébé après la naissance

Une fois qu’ils doivent quitter l’hôpital, mille doutes peuvent surgir et les parents peuvent ne pas savoir que faire à certains moments. Si le bébé pleure, il ne faut pas perdre son sang froid; en effet, la nervosité peut se transmettre au bébé et empirer la situation. Les nouveaux-nés peuvent pleurer parce qu’ils rêvent, parce qu’ils ont faim, parce qu’ils ont besoin qu’on change leur couche ou parce qu’ils ont des coliques de nourrisson. Le prendre dans les bras l’aide à se calmer, le contact maternel lui donne un sentiment de sécurité, outre le fait que le bébé a besoin du contact physique avec sa mère afin de créer des liens.

Conseils

En plus des conseils du pédiatre, les jeunes mères cherchent de l’aide auprès de leurs amies, mères ou grand-mères, afin d’avoir une source de référence. Mais cela apporte souvent des informations contradictoires qui n’aident pas la mère à savoir comment agir. Il est donc important de toujours suivre les conseils du pédiatre, c’est lui l’expert et, en outre, les connaissances en médecine ont évolué avec les années.

Bébé souriant

Chaque bébé est différent et, au bout du compte, c’est la mère qui le connaît le mieux et sait ce qui lui convient. Voici quelques conseils utiles:

    • Bain: il ne doit pas être quotidien, 2 à 3 fois par semaine suffisent. La peau du bébé étant trop sensible, l’eau et le savon peuvent l’irriter.
    • Surprotection: c’est une erreur de ne laisser aucune autre personne que les parents prendre le bébé dans ses bras. Bien entendu, il faut éviter qu’une personne malade ne s’approche du bébé, mais il ne faut pas devenir obsessionnel et empêcher les amis et parents de s’approcher. Ainsi, le bébé s’habituera à être entouré de plusieurs personnes et apprendra plus vite à socialiser.
    • Stérilisation: durant les premières semaines, il est nécessaire de maintenir une hygiène très stricte, mais il ne faut pas stériliser tout ce que le bébé touche pendant la première année de sa vie. Son système immunitaire doit être exposé à de petites quantités de germes afin d’être capable de créer des défenses.
    • Dormir la journée: quand le bébé dort la journée, il n’est pas nécessaire que la maison soit silencieuse. Le nouveau-né dort presque toute la journée et il doit s’habituer aux bruits quotidiens, sinon n’importe quel son le réveillera.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations