Par Zaira Salvador (embryologiste) et Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue).
Dernière actualisation: 27/08/2018

La ligature des trompes ou stérilisation tubaire est un moyen de contraception permanent de la femme, car la possibilité de grossesse après cette opération est pratiquement nulle.

Cependant, une femme avec les trompes ligaturées peut retomber enceinte au jour d’aujourd’hui grâce aux techniques de procréation assistée (PMA) suivantes:

Qu’est-ce que la ligature de trompes?

Les trompes de Fallope sont des conduits musculaires qui connectent les ovaires et l’utérus, les femmes en ont deux, un pour chaque ovaire. Leur longueur oscille entre 10 et 14 centimètres et leur diamètre est de 3 millimètres. Autour de l’ovaire, la trompe forme une structure similaire à un entonnoir, de cette manière elle facilite la réception de l’ovule pendant l’ovulation.

La ligature des trompes, aussi appelée Pomeroy, consiste à rendre impossible par des moyens chirurgicaux le passage des spermatozoïdes jusqu’à la zone de la trompe de Fallope, là où se produit la fécondation de l’ovule.

Pendant ce procédé, la trompe peut être sectionnée, coupée, attachée ou cautérisée. L’idée est, une fois les extrémités des trompes sectionnées, de s’assurer grâce à une suture qu’elles ne vont pas se réunir de nouveau, de cette manière on augmente l’efficacité contraceptive de l’intervention.

Le Pomeroy est la technique la plus répandue pour réaliser la ligature de trompes. Elle consiste à couper 3 ou 4 cm de la trompe de Fallope sur sa partie intermédiaire. En général, le Pomeroy permet la reconstruction tubaire ultérieurement.

En raison de sa haute efficacité, la ligature de trompes est recommandée pour les femmes qui ont déjà eu un enfant et décident avec totale certitude de ne plus avoir d’enfants.

Cependant, pour différentes raisons, il est parfois possible que ces femmes changent d’avis et souhaitent être de nouveau enceintes. Il est possible d’essayer grâce à la procréation assistée, ou par la réversion de la ligature de trompes.

Ligature des trompes et grossesse

Comme nous l’avons commenté auparavant, la ligature de trompes empêche la rencontre entre l’ovocyte et le spermatozoïde et en conséquence la fécondation. Cependant, elle ne bloque en aucun cas le processus de l’ovulation, c’est-à-dire, que la femme continue de libérer un ovocyte à chaque cycle menstruel.

La ligature de trompes n’implique pas la ménopause, par conséquent, les femmes devenues stériles après l’intervention continuent à avoir un cycle menstruel normal, avec ovulation et règles.

Cela permet à ces femmes de pouvoir accéder à la procréation assistée en cas de de volonté de devenir mère à nouveau. La grossesse est possible gràce à un traitement de fécondation in vitro.

La ligature de trompes n’affecte ni les ovaires ni l’utérus. Par conséquent, il est possible d’administrer des médicaments à une patiente pour réaliser la stimulation ovarienne, et ensuite lui extraire les ovocytes pour les féconder en laboratoire.

Les embryons se développent en milieu de culture pendant quelques jours et sont transférés ultérieurement dans l’utérus de la mère, où ils resteront jusqu’à l’implantation pour produire la grossesse.

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser le Rapport sur la fertilité. En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Ligature des trompes réversible

C’est la méthode alternative à une FIV pour obtenir une grossesse chez les femmes avec les trompes ligaturées. La ligature des trompes réversible est une intervention chirurgicale par laquelle les extrémités des trompes sont assemblées à nouveau.

La reconstruction des trompes de Fallope est techniquement possible mais moins efficace que la FIV car il est nécessaire que les trompes récupèrent leur perméabilité ainsi que leur mobilité après l’intervention.

Par conséquent, il faut prendre en compte que la recanalisation des trompes ne garantit pas la récupération de la fertilité à 100% car parfois, il est impossible de récupérer la fonctionnalité tubaire.

La ligature des trompes réversible est conseillée pour les femmes jeunes, de moins de 38 ans, qui souhaitent avoir plus d’un enfant dans le futur.

Avant de réaliser la chirurgie de réversion de ligature, il est indispensable de réaliser les examens suivants:

Laparoscopie
exploration de la cavité abdominale pour vérifier que les trompes puissent être recanalisées, car il est nécessaire que les extrémités des trompes mesurent plus de 6 cm.
Bilan de fertilité du couple
l’objectif est d’exclure d’autres pathologies qui empêcheraient la grossesse naturelle. La réversion de ligature n’aurait aucun sens si l’un des membres du couple était infertile pour une autre raison.

Le taux de réussite de la réversion de ligature de trompes est d’environ 70%, bien qu’il dépende du type de ligature réalisée antérieurement.

Il est important de rappeler que la chirurgie des trompes de Fallope, y compris la recanalisation tubaire, augmente le risque de souffrir une grossesse extra-utérine (GEU). C’est pourquoi les spécialistes recommandent de considérer la FIV comme une première option pour obtenir une grossesse après une ligature de trompes.

Ligature des trompes: le prix

La Sécurité sociale prend en charge une partie ou la totalité des frais occasionnés par un acte de stérilisation définitive que ce soit sur un homme ou une femme. Il faut toutefois que l’acte ait lieu dans un établissement public ou un établissement privé conventionné.

Par ailleurs, la Sécurité sociale ne prend pas les dépassements d’honoraires en charge. Ainsi, la patiente ne prend rien en charge pour la procédure Essure et la ligature des trompes étant donné que le remboursement est de 100 %.

Ligature des trompes: la technique

La ligature des trompes de Fallope est réalisée par cœlioscopie, sous anesthésie générale. Le chirurgien pratique deux petites incisions (au niveau du nombril et au-dessus du pubis), puis il introduit une fibre optique afin de visualiser la cavité abdominale sur écran. Ensuite il a le choix entre deux techniques : obstruer les trompes avec un clip (sorte d’agrafe) ou un anneau, ou encore les coaguler avant d’en retirer un morceau. Cela ne dure pas plus de vingt minutes.

Ligature des trompes et méthode Essure

Essure est une méthode contraceptive définitive. Elle consiste en l’introduction de micro-implants (petits ressorts) dans les trompes de Fallope par les voies naturelles (vagin et col de l’utérus). Aucune incision n’est nécessaire.

Au cours des semaines qui suivent, une réaction naturelle se produit autour des micro-implants et bouche les trompes. Celle-ci empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule de sorte que toute fécondation devient impossible.

Les ovaires continueront à libérer des ovules mais ceux-ci seront résorbés naturellement par l’organisme. Au bout de trois mois, il est nécessaire d’effectuer un test de confirmation, étape importante et incontournable de la procédure. Ce test permet de contrôler la bonne mise en place des micro-implants et vous libère de toute contrainte.

Cette méthode est controversée car elle produit chez certaines femmes des douleurs lors des rapports, baisse de la libido, prise de poids.

Vos questions fréquentes

L’inverstion d’une ligature des trompes est-elle efficace pour obtenir une grossesse ?

Par Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue).

La ligature des trompes consiste à empêcher le passage du sperme vers les trompes, ce qui empêche la fécondation.

L’inversion de la ligature des trompes n’est pas toujours suffisante, les facteurs pouvant influencer sont: l’âge, le temps écoulé depuis la chirurgie et la technique utilisée. Chez les femmes de moins de 34 ans, le taux de grossesse peut atteindre 70%.

Un autre facteur important est la longueur de la trompe après l’intervention, qui doit être supérieure à 4 cm.

On peut envisager l’inversion d’une ligature des trompes chez des femmes de moins de 34 ans et avec une trompe résiduelle supérieure à 4 cm.

Est-il possible de réaliser une insémination artificielle après une ligature des trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Non. Pour pouvoir bénéficier d’une insémination artificielle, il est indispensable que les trompes de Fallope soient perméables pour permettre le passage des spermatozoïdes jusqu’à l’ovocyte, et le transport de l’embryon jusqu’à l’utérus. La technique de PMA qui permet la grossesse avec des trompes ligaturées est la FIV.

Une grossesse naturelle est-elle possible après une ligature des trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Bien que cette moyen de contraception soit hautement efficace, il existe une probabilité d’1% de tomber enceinte naturellement après une recanalisation et que les trompes soient unies à nouveau. Cette possibilité augmente à mesure que les années passent, ainsi que le risque de grossesse extra-utérine.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur: La grossesse extra-utérine.

Quels sont les symptômes de grossesse après une ligature de trompes ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

En cas de grossesse après ligature de trompes, les signes et symptômes sont les mêmes qu’une grossesse naturelle car les hormones féminines agissent de la même façon. Par conséquent, pendant les premiers mois de grossesse, la femme ressentira des nausées, de la fatigue, absence de règles et gênes au niveau des seins.

Attention aux symptômes caractéristiques d’une grossesse extra-utérine: saignement anormal, douleur abdominale très forte sur un côté, tension très basse,etc.

La rédaction vous recommande

La décision de se faire une ligature de trompes, tout comme une vasectomie n’est pas une décision qui doit se prendre à la légère, puisque quand un homme décide de la faire, c’est qu’il est convaincu de ne pas vouloir d’enfants. Cependant, à cause des différentes circonstances de la vie (changement de partenaire, modifications de priorités, etc.), il se peut qu’un homme souhaite être père après avoir effectué cette opération. Vous trouverez toutes les informations ici: La vasectomie.

Pour pouvoir être enceinte après une ligature, le plus recommandé est la FIV. La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée qui consiste à extraire les ovules par ponction folliculaire, pour ensuite les féconder en laboratoire avec les spermatozoïdes de l’homme. Suite à ce procédé, on peut observer l’évolution des embryons jusqu’à leur transfert dans l’utérus de la future mère pour obtenir la grossesse. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter: La fécondation in vitro.

Vous voulez savoir ce qu’est une ICSI? Vous trouverez des informations ici: L’ICSI.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Dr. Jon Ander  Agirregoikoa
Diplôme en médecine de l'Université du Pays Basque, avec spécialisation en obstétrique et gynécologie. Il a plusieurs années d'expérience dans le domaine de la procréation assistée et est co-directeur et cofondateur des cliniques ART. Il combine également son activité médicale avec l'enseignement à l'Université du Pays basque. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 014809788
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.