Qu’est-ce que l’hydrocèle? – Causes, symptômes et traitements

Une hydrocèle est une accumulation anormale de fluide dans l’organisme. Dans le cas de l’hydrocèle testiculaire, la plus courante, l’épanchement de liquide se produit entre le feuillet viscéral et le feuillet pariétal de la tunique vaginale, membrane qui enveloppe les testicules.

Il existe deux types d’hydrocèle en fonction de la cause qui la provoque. En fonction de la gravité et des symptômes, il faudra envisager un traitement pour l’éliminer.

Types et causes d’hydrocèle testiculaire

Les testicules se trouvent dans les bourses, un sac de peau et de tissu fibromusculaire aussi appelé scrotum. Ils s’y trouvent immergés dans une petite quantité de liquide qui leur confère une certaine mobilité et les rend moins vulnérables aux coups.

On parle d’hydrocèle testiculaire quand un épanchement de liquide se produit et fait gonfler la zone concernée d’une façon anormale.

On distingue entre :

Hydrocèle bilatérale
si elle se produit de façon simultanée aux deux testicules
Hydrocèle unilatérale
si elle se produit à un seul testicule

Par ailleurs, il existe deux causes principales expliquant les deux types de base d’hydrocèle. En fonction de la cause responsable de la pathologie, on sera en présence d’une hydrocèle congénitale ou acquise.

Hydrocèle communicante ou congénitale

L’hydrocèle congénitale apparaît chez le nourrisson. C’est le type d’hydrocèle testiculaire le plus fréquent, aussi connu comme hydrocèle communicante.

Elle se produit lorsque la tunique vaginale du testicule ne s’est pas complètement fermée, de sorte que la communication avec la cavité péritonéale est conservée, ce qui provoque un épanchement du liquide vers la cavité scrotale.

Si le développement est normal, les testicules descendent de l’abdomen au scrotum par un conduit. Les hydrocèles se forment lorsque ce conduit n’arrive pas à se fermer et le liquide s’accumule. C’est pour cette raison qu’on observe que le testicule est enflé.

L’hydrocèle congénitale peut s’accompagner ou non d’une hernie inguinale.

L’hydrocèle congénitale est très fréquente chez le nourrisson. Elle disparaît généralement entre le 18e et le 24e mois. Si ce n’est pas le cas, le traitement prescrit sera l’opération.

Hydrocèle acquise

En opposition au type antérieure, elle est appelée hydrocèle non communicante. La raison principale pour laquelle l’accumulation de liquide se produit est une inflammation causée pour différentes raisons comme :

  • Infection
  • Torsion testiculaire
  • Traumatisme
  • Épididymite
  • Tumeur

Par ailleurs, une intervention chirurgicale dans la zone testiculaire peut également être cause de l’apparition de l’hydrocèle comme la vasectomie, une opération de la varicocèle ou de l’hernie inguinale.

L’hydrocèle acquise se produit chez les enfants et les adultes. En général, elle apparaît chez les hommes à partir de 40 ans.

Symptômes et diagnostic

Les manifestations cliniques de l’hydrocèle sont l’inflammation ou gonflement indolore du testicule concerné ou des deux testicules dans le cas de l’hydrocèle bilatérale.

Cette inflammation cause parfois des douleurs et rougeurs de la zone. Cependant, les symptômes sont en général légers et ne sont pas un problème pour la vie quotidienne.

Le diagnostic de l’hydrocèle doit être établie par un urologue, qui va effectuer les examens suivants :

Palpation
le liquide qui circule rend le testicule mou et peu perceptible au toucher. À la palpation du scrotum, le médecin va pouvoir sentir le gonflement mais le testicule a un volume normal à l’intérieur du scrotum. De plus, s’il y a des variations dans la quantité de liquide, cela se doit en principe à une hernie inguinale.
Transillumination du scrotum
c’est un examen diagnotique qui consiste à appliquer une source de lumière derrière le scrotum pour l’illuminer. En présence d’une hydrocèle testiculaire, celui-ci s’illumine parce qu’il est plein de liquide transparent.
Échographie
elle est utilisée pour confirmer le diagnostic et vérifier qu’il n’y a pas de tumeur testiculaire.

Traitement de l’hydrocèle

Normalement, l’hydrocèle n’est pas dangereuse. On la traite lorsqu’elle cause des gênes importantes, de la honte ou que les testicules atteignent une taille si grande qu’elle rend l’apport sanguin difficile.

En général, une hydrocèle simple disparaît sans besoin de traitement. Cependant, il y a des cas dans lesquels il faut intervenir.

Nous vous expliquons les deux opérations utilisées actuellement pour éliminer l’hydrocèle.

Hydrocélectomie

Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire de faible complexité avec d’excellents résultats. Son seul handicap est qu’elle nécessite une anesthésie générale ou épidurale.

Résumée simplement, l’intervention chirurgicale consiste à pratiquer une légère incision dans le scrotum ou dans la partie basse de l’abdomen, d’en extraire l’excès de liquide et d’éliminer une partie des tissus pour éviter que le liquide revienne.

Les complications qui peuvent surgir après une opération d’hydrocélectomie sont les suivantes :

  • Caillots de sang
  • Infection
  • Lésion des tissus ou structures du scrotum

Ponction ou aspiration scrotale

L’alternative est de retirer le liquide du scrotum avec une aiguille, ce qui est connu comme ponction ou aspiration scrotale.

La ponction est généralement associée à une sclérothérapie, qui consiste à injecter des médicaments sclérosants (qui durcissent ou épaississent) pour fermer l’ouverture. L’avantage de recourir à cette technique est qu’elle aide à prévenir l’accumulation de liquide a posteriori.

Les risques associés à la ponction et la sclérothérapie sont les suivants :

  • Fibrose
  • Infection
  • Douleur légère ou modérée dans la zone scrotale
  • Retour de l’hydrocèle

En raison du risque élevé d’infection et de la probabilité de réapparition de l’hydrocèle, on préfère généralement la chirurgie. La ponction peut être une alternative valide pour des personnes qui présentent certaines contre-indications pour la chirurgie.

De plus, les hydrocèles qui apparaissent associés à une hernie inguinale doivent être réparés par chirurgie le plus rapidement possible grâce à une hernioplastie.

Hydrocèle et fertilité

L’hydrocèle n’est pas une cause directe d’infertilité et n’affecte généralement pas la capacité reproductive de l’homme de façon drastique.

Cependant, dans certains cas d’hydrocèle , il y a des facteurs qui, eux, peuvent compromettre la fertilité, par exemple une infection.

Ainsi, l’hydrocèle peut indirectement compliquer l’obtention de la grossesse. Dans ce cas, il faut envisager l’option de l’opérer.

PMA Fertilité a obtenu des prix spéciaux des cliniques internationales de fertilité pour votre traitement de FIV/ICSI.

Si vous êtes intéressé(e), tout ce que vous avez à faire est de cliquer ici: Promotions pour FIV avec ICSI.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Qu’est-ce que l’hydrocèle enkystée du cordon spermatique ?

L’hydrocèle enkystée du cordon spermatique, également connue comme kyste du cordon, est un type d’hydrocèle pour lequel l’accumulation de liquide se produit tout au long du cordon spermatique ou cordon testiculaire, dans la partie supérieure du scrotum.

Quelles sont les différences entre varicocèle, spermatocèle et hydrocèle ?

Tous trois sont des pathologies testiculaires mais les trois termes ne font pas référence au même problème.

La varicocèle est l’inflammation et l’augmentation de la taille des veines qui drainent le testicule alors que l’hydrocèle indique l’accumulation de liquide dans le scrotum. De son côté, le spermatocèle est un kyste bénin qui se forme dans l’épididyme.

Peut-on obtenir la guérison de l’hydrocèle par un traitement naturel ?

Aucun traitement naturel n’a des effets prouvés pour soigner l’hydrocèle. En général, l’hydrocèle disparaît tout seul, ce qui arrive dans la plupart des cas. Si l’hydrocèle ne disparaît pas, on prescrit le plus souvent une hydrocélectomie.

Combien de temps après l’opération de l’hydrocèle peut-on avoir des rapports sexuels ?

Cela varie selon les patients, car en fonction de la taille de l’hydrocèle, de l’existence ou non de complications, de la rapidité de la cicatrisation, etc., la période post-opératoire sera plus ou moins longue.

Quoi qu’il en soit, l’abstinence ne se prolonge généralement pas au-delà de 2 ou 3 semaines.

La rédaction vous recommande

En plus de l’hydrocèle, d’autre pathologies existent qui affectent la fonction testiculaire et qui peuvent avoir un impact sur la stérilité. Nous vous conseillons de lire l’article suivant : Stérilité masculine due à un facteur testiculaire.

Si vous souhaitez en savoir plus au sujet des analyses et examens utilisés pour évaluer la fertilité masculine, ne manquez pas l’article suivant : En quoi consiste le bilan de stérilité masculine ?

C’est souvent la qualité des spermatozoïdes qui est source d’infertilité masculine. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : Anomalies des spermatozoïdes.

2 commentaires

  1. Top commentaires
    avatar
    Ferry

    Bonjour, mon petit garçon de 8 ans a été opéré il y a quelques mois d’une hydrocèle et d’une hernie ombilicale. Depuis quelques jours, la zone de l’aine est enflée, un peu au-dessous de la partie intervenue. Je suis inquiète car il a mal. Que me conseillez-vous?

    • avatar
      Isabelle GuttonConseillère en fertilité

      Bonjour Ferry,

      Même si la probabilité est faible, il y a un risque de récidive suite à une hydrocélectomie.

      Si votre petit garçon a mal, je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre médecin pour un examen médical approprié.

      Cordialement

    Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.