La loi établit que le don de gamètes en République tchèque doit être volontaire, anonyme et altruiste.

Les donneurs ne peuvent souffrir d’aucune condition qui les rende inaptes légalement, étant donné que le don ne serait plus considéré comme volontaire.

Le don de gamètes à des membres de la famille du couple est interdit.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    63
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.