Connaître l’identité du donneur

Dernière actualisation: 13/07/2016

En Croatie, la loi de procréation assistée dispose que les enfants nés grâce aux dons d’ovocytes ou de sperme ont le droit de connaître leur origine biologique.

Ainsi, une fois qu’ils sont majeurs, c’est-à-dire à 18 ans, ils ont le droit d’accéder à leur dossier médical et leurs données personnelles, et pourront par conséquent connaître leur identité.

Cependant, le donneur ne pourra en aucun cas connaître l’identité des enfants nés de son don ni celle du couple récepteur de ses gamètes. Cette information est confidentielle.

Cliquez ici pour lire l'article complet : ( 61).
Par Andrea Rodrigo (embryologiste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.