Docteur / spécialiste: Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 10/08/2017

Généralement, on considère que la première semaine de grossesse commence par la menstruation de la femme.

L’implantation de l’embryon dans l’utérus et la gestation proprement dite ne se sont pas encore produits. Cependant, il est difficile de déterminer le moment exact où ces manifestations se produisent et le point de référence est le début du cycle menstruel afin de calculer les semaines de grossesse.

Que se passe-t-il la première semaine de grossesse?

Lors de la première semaine de grossesse, aucun signe de grossesse ne se manifeste. La femme commence un nouveau cycle menstruel lors de la menstruation. Par conséquent, elle présente un saignement d’entre 3 et 7 jours selon le type de règles de chacune.

À partir de ce moment, les hormones hypophysaires FSH et LH commencent à être sécrétées de nouveau et par conséquent, l’ovaire commence à développer de nouveaux follicules et à sécréter des hormones sexuelles.

Grâce à la libération d’oestrogènes de l’ovaire, l’endomètre prolifère de nouveau et commence à s’épaissir une fois la menstruation terminée.

L’endomètre est la couche interne de l’utérus qui s’épaissit lors de chaque cycle menstruel pour finalement se détruire lors de la menstruation. Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons de lire cet article: L’endomètre.

Les femmes qui présentent un cycle menstruel très court ou des cycles irréguliers peuvent ovuler durant cette première semaine, et par conséquent tomber enceintes si elles ont des rapports sans protection, même si ce n’est pas habituel.

Premiers symptômes de grossesse chez la femme

Les symptômes que la femme peut ressentir lors de cette première semaine sont ceux associés à la menstruation:

  • Saignement
  • Douleur abdominale
  • Douleur de reins
  • Douleur d’ovaires
  • Seins douloureux
  • Coliques
  • Maux de tête et vertiges
  • Troubles gastrointestinaux: nausées, vomissements, crampes, gaz, constipation
  • Rétention de liquides et ballonnement
  • Acné et apparition de boutons
  • Changements d’humeur

En résumé, les symptômes qui se manifestent lors de la première semaine sont les saignements et les maux de ventre. Il est normal de ressentir ces symptômes avant les règles, ce sont les symptômes prémenstruels.

Précautions lors de la première semaine

Si la grossesse n’était pas plannifiée et elle a été une surprise, la patiente n’a normalement pas changé ses habitudes de vie lors des premières semaines avant le test de grossesse.

En revanche, les femmes qui cherchent à tomber enceintes ou qui suivent un traitement de procréation assistée (PMA), devraient commencer à préparer leur corps pour la gestation future. Voici quelques recommandations:

Alimentation

Il n’existe aucun régime spécifique pour la première semaine de grossesse. Généralement, il est recommandé de suivre de bonnes habitudes, manger de tout et ne pas sauter de repas.

Il faut commencer à privilégier les aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson et les oeufs. Il est important de consommer des fruits, des légumes et des céréales tous les jours.

Pendant la grossesse, il est nécessaire d’augmenter les apports en calcium et acide folique. Par conséquent, il est conseillé de commencer à consommer des produits laitiers en plus grande quantité lorsqu’une grossesse est souhaitée, ainsi que des compléments vitaminés d’acide folique (vitamine b9).

Lors de cette étape préconception, la consommation de café et thé doit être réduite. La caféine empêche l’absorption du fer, nutriment essentiel pour éviter l’anémie durant la grossesse.

Enfin, il est recomandé de prendre des mesures préventives contre la toxoplasmose et listériose, maladies graves chez la femme enceinte. Pour cela, les fruits et légumes doivent être lavés correctement, et la consommation de viandes, poissons, ou fruits de mer crus (jambon, sushi) est proscrite.

Nous vous recommandons la lecture de notre article: Les soins pendant la grossesse.

Alcool et tabac

Ces mauvaises habitudes doivent être arrêtées dès le moment où vous cherchez à tomber enceinte. En plus d’être nocifs pour la santé, ils peuvent affecter le développement du foetus et augmenter la probabilité de fausse couche ou accouchement prématuré.

La nicotine empêche l’arrivée de l’oxygène au foetus au travers du placenta et peut provoquer des maladies des bronches au nouveau-né.

De plus, l’alcool peut causer des problèmes physiques et mentaux au bébé. Les femmes qui consomment de l’alcool prennent le risque de développer le syndrome d’alcoolisation foetal (SAF), qui provoque de graves malformations chez le foetus.

Soyez informée

Si vous cherchez à tomber enceinte, il est toujours intéressant de commencer à se documenter sur le sujet. Vous pouvez chercher des sources fiables d’information sur internet ou acheter des revues spécialisées où vous trouverez de nombreux conseils pour les femmes enceintes.

Vous pouvez également vous inscrire à des groupes de soutien ou des classes sur la grossesse pour pouvoir résoudre vos doutes sur l’alimentation, l’exercice, le développement du bébé, etc.

Vous pouvez également consulter notre forum qui répondra à toutes vos questions, ici: Le forum de la grossesse.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Comment savoir si je suis enceinte d’une semaine?

La première semaine de grossesse ne correspond pas à la première semaine de déveoppement embryonnaire, mais bien aux règles et au début du cycle menstruel. L’embryon n’est pas encore formé, il n’existe pas, et par conséquent, il est impossible de détecter la gestation par test de grossesse ou prise de sang.

Et si j’ai une infection urinaire durant la première semaine de grossesse?

L’infection urinaire est une situation assez fréquente chez les femmes enceintes. Il est important de recevoir un traitement antIbiotique dès que possible pour qu’il n’affecte ni la grossesse ni le foetus.

Si vous cherchez à tomber enceinte, il est recommandé de suivre les recommandations suivantes:

  • Boire beaucoup d’eau et uriner fréquemment
  • Soigner votre hygiène intime avec plus d’attention, du vagin à l’anus
  • Vider sa vessie après les rapports sexuels
  • Ne pas utiliser de savons agressifs ou irritants

Il est important de maintenir ces habitudes pendant la grossesse afin d’éviter les infections urinaires.

Comment avorter à une semaine de grossesse?

Pendant cette première semaine, il est impossible de pratiquer un avortement proprement dit car l’implantation de l’embryon n’a pas encore eu lieu. Il n’est donc pas recommandé de prendre de médicaments comme Cytotec qui est composé de misoprol jusqu’à la confirmation de la grossesse.

Par contre, il est possible de prendre la pilule du lendemain s’il existe un risque de grossesse non désirée. Elle contient du levonorgestrel, une substance qui empêche l’ovulation et détruit l’endomètre pour que la grossesse ne puisse pas se produire.

La rédaction vous recommande

Selon l’OMS, la grossesse est la période qui s’écoule depuis la conception jusqu’à la naissance du bébé. Elle dure environ 9 mois, au cours desquels la femme ressent différents symptômes qui évoluent à mesure que le foetus se développe. Pour tout savoir sur la grossesse c’est par ici: La grossesse, définition.

Devenir maman pour la première fois est l’une des expériences les plus incroyables que l’on puisse vivre. Dès le moment où la femme découvre qu’elle est enceinte, jusqu’à l’accouchement et une fois que le nouveau-né est à la maison, de nombreux doutes l’assaillent et il est courant de ne pas savoir comment se comporter. Vous trouverez plus d’informations ici: Maman pour la première fois.

Pendant la grossesse, il se produit une série de changements chez l’embryon, puisqu’il passe de zygote (embryon d’une cellule) à un bébé, une personne complètement formée avec tous les organes internes. Cette période s’appelle «développement embryonnaire». Pour tout savoir mois par mois, voici plus de détails: La grossesse mois par mois.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).