La grossesse: définition, recommandations et complications

Selon l’OMS, la grossesse est la période qui s’écoule depuis la conception jusqu’à la naissance du bébé. Elle dure environ 9 mois, au cours desquels la femme ressent différents symptômes qui évoluent à mesure que le foetus se développe.

La gestation commence par l’implantation de l’embryon, fruit de la fécondation. Après l’arrivée des spermatozoïdes aux trompes de Fallope, l’un d’entre eux s’unit à l’ovocyte mature, pour former l’embryon. 3-5 jours après, celui-ci descend jusqu’à l’utérus, s’accroche à l’endomètre (couche utérine), et initie le développement foetal, et donc, la grossesse.

Pendant les 40 semaines qui s’écoulent depuis la naissance du bébé, la femme présente de nombreux changements physiques et émotionnels comme conséquence des changement hormonaux. Ces changements donnent lieu à des symptômes différents pour chaque femme. Voici les plus génériques.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Symptômes de grossesse

Comme nous l’avons commenté auparavant, les symptômes de grossesse que ressent chaque femme peuvent apparaître à différents moments et varier en intensité selon les conditions de chaque femme. En effet, certaines ressentent des changements dès les premiers jours, tandis que d’autres ne les ressentent que plus tard, lorsque la grossesse est plus avancée.

L’absence de menstruation (aménorrhée) et l’augmentation de poids est un dénominateur commun à toutes les femmes enceintes. Les autres symptômes les plus courants sont:

  • Nausées et vomissements durant le premier trimestre
  • Ballonnements et gonflement abdominal, des jambes, du visage et des pieds, plus marqué lors des derniers mois
  • Fatigue
  • Envie fréquente d’uriner
  • Rétention de liquides
  • Changements au niveau des seins: forme, sensibilité, taille des tétons. Ces changements se produisent en fonction du futur allaitement.
  • Sensibilité olfactive supérieure
  • Apparition de vergetures dues à la croissance abdominale

Il s’agit d’une liste générale de symptômes de grossesse, mais la fluctuation hormonale peut affecter chaque femme enceinte de manière différente et provoquer des symptômes différents.

La grossesse mois par mois: développement du foetus

Une grossesse est un processus relativement long au cours duquel la femme et le foetus connaissent des changements importants chaque mois.

Au cours des premières semaines, le bébé commence à développer le goût et à réaliser la déglutition, processus qui lui permettra plus tard de digérer tout seul, une fois qu’il sera né. Ce processus peut se prolonger durant les premiers mois, jusqu’à environ 10 semaines.

Au troisième mois environ, le foetus développera son système respiratoire. Il commencera à réaliser les mouvements nécessaires à l’inhalation d’oxygène et l’expulsion du dioxyde de carbone, bien qu’il ne le mette en pratique automatiquement que lors de la naissance.

À environ 24 semaines, il apprendra à succionner. C’est une étape très importante car c’est ainsi qu’il pourra s’alimenter durant les premiers mois, et même pendant les premières années de sa vie. Sans la succion, il ne pourrait pas aspirer le lait maternel, bien qu’il existe aujourd’hui des méthodes artificielles qui remplacent le sein de la mère par un biberon. Chaque femme décidera, avec les conseils de son médecin, si elle donne ou non le sein.

Ver le septième mois, le bébé commence à entendre les sons. C’est un moment très émouvant car le bébé sera capable de distinguer la voix de sa mère au reste des voix. Les voix de ses proches, la musique, les sons, etc. stimuleront son développement.

Lors de cette étape de la grossesse, le bébé pourra percevoir beaucoup de sensations. À la semaine 28, il percevra aussi la lumière.

Échographies du foetus

L’échographie est une technique de diagnostic par image qui fonctionne par des ultrasons émis par une sonde. Les ultrasons pénètrent dans la peau (pour faciliter ce processus on utilise un gel aqueux) et elles permettent de voir le foetus, qui est reflété sur l’échographe.

Il s’agit d’un des examens les plus importants lors de la grossesse et qu’il faut pratiquer régulièrement pour s’assurer que tout est normal et que le foetus suit une évolution normale.

Il y a deux types d’échographie:

L’échographie intra-vaginale
elle est réalisée lors du premier trimestre de gestation, et bien qu’elle soit plus désagréable pour la femme, elle permet d’obtenir des images beaucoup plus précises.
L’échographie abdominale
elle est réalisée pendant les deux derniers trimestres de la grossesse. Normalement il est conseillé de se rendre à cette échographie avec la vessie pleine, afin que l’image se voit mieux.

Grâce à ces examens, on peut déterminer le sexe du bébé avant la naissance, la position dans laquelle se trouve le foetus, la quantité de liquide amniotique, l’évaluation du placenta, la présence d’anomalies morphologiques, etc.

Habituellement, on réalise trois échographies au cours de la grossesse, une par trimestre, concrètement les semaines 12, 20 et 36. Cependant, il est possible de réaliser plus d’échographies si le médecin le juge nécessaire.

Actuellement, mise à part l’échographie classique en 2D, il existe des échographies 3D et 4D qui permettent d’obtenir une image plus réaliste du foetus.

Si vous souhaitez plus d’informations au sujet des examens lors de la grossesse, nous vous conseillons: Contrôle médical durant la grossesse.

Alimentation durant la grossesse

Il est essentiel de contrôler l’alimentation pendant la grossesse afin que le foetus reçoive les nutriments nécessaires et puisse se développer normalement. L’alimentation doit être variée et équilibrée.

Les aliments les plus conseillés sont:

  • Le lait et produits laitiers
  • Les légumes crus et cuits
  • Fruits frais
  • Pain complet
  • Viandes et poissons faibles en calories
  • Il est recommandé de réduire la consommation de produits riches en graisses saturées, sodas, caféine. Les boissons alcoolisées sont totalement proscrites ainsi que les substances toxiques comme le tabac, qui peuvent affecter la santé du futur bébé.

    L’alimentation de la femme enceinte doit être riche en vitamines et calcium, car il est essentiel à la construction du squelette du bébé. L’iode doit également être inclus à l’alimentation.

    En cas de pathologie comme le diabète, le surpoids ou l’anémie, il est recommandé de consulter son médecin. Le surpoids pendant la grossesse peut être dangereux et cause de diabète gestationnel.

    Une question fréquente des femmes enceintes concerne l’alimentation et la toxoplasmose, à savoir quels sont les aliments qui ne doivent pas être ingérés pendant la grossesse.

    Complications en rapport avec la grossesse

    Comme nous l’avons vu au préalable, la grossesse est un état “particulier” de l’organisme féminin et bien que les examens actuels diminuent considérablement les risques, il peut parfois y avoir des complications au cours de la grossesse.

    Voici des exemples de situations de complications:

    Oeuf clair
    le sac gestationnel se développe mais pas l’embryon, donc le test de grossesse est positif, mais il n’y a pas de développement foetal.
    Grossesse biochimique
    le test de grossesse est positif grâce à l’augmentation du taux de béta hCG lors de l’implantation de l’embryon, mais ce dernier est perdu prématurément. On le considère une fausse couche précoce.
    Grossesse molaire
    elle est peu répandue. Une grossesse molaire est le résultat d’une erreur génétique au cours du processus de fécondation qui provoque la croissance de tissus anormaux dans l’utérus. C’est une maladie trophoblastique gestationnelle et non pas une vraie grossesse.
    Fausse couche spontanée
    perte involontaire de la grossesse avant la semaine 20 de gestation.
    Accouchement prématuré
    accouchement avant la semaine 37.
    Grossesse extra-utérine
    l’embryon s’implante hors de l’utérus, et peut affecter d’autres organes.
    Préeclampsie
    trouble caractérisé par une tension artérielle élevée.
    Placenta praevia ou bas-elevé
    le placenta est implanté sur la partie inférieure de l’utérus.
    Problèmes de liquide amiotique
    oligoamnios, polyhydramios, perte de liquide amniotique.
    Troubles relatifs au bébé
    poids léger à la naissance, malformation du foetus, mort foetale…
    Grossesse multiple
    la naissance de plusieurs bébés à la fois peut entraîner des complications chez la mère comme diabète gestationnel, pré-éclampsie, etc.

    Pour éviter ces risques dans la mesure du possible, il est fondamental de suivre les indications du médecin durant la grossesse.

    Vous trouverez plus d’informations dans cet article: La menace de fausse couche.

    Grossesse chez une femme de rhésus négatif et homme de rhésus positif

    Lorsqu’une mère de rhésus négatif met au monde son 2ème enfant rhésus positif et que son partenaire est également positif, il faut prêter attention à l’incompatibilité rhésus. L’immunisation s’effectue le plus souvent au moment de l’accouchement. Il n’existe pas de risque lors la première grossesse. Le risque survient lors d’une grossesse suivante, même si la première n’a pas été menée à son terme, soit à cause d’une fausse couche, soit à cause d’une Interruption volontaire de grossesse.

    Au cours d’un premier accouchement des globules rouges du fœtus rhésus positif peuvent passer dans le sang maternel, la mère fabrique alors des anticorps anti-rhésus, appelés agglutinines irrégulières.

    Lors d’une 2e grossesse, si l’enfant est encore rhésus positif les anticorps anti-rhésus maternels peuvent traverser le placenta et attaquer les globules rouges du fœtus.

    Cependant, ce phénomène est de nos jours très contrôlé et surveillé. Une vaccination anti-rhésus est pratiquée 72 h après l’accouchement: une injection d’anticorps est effectuée permettant ainsi de neutraliser les globules rouges rhésus positifs du fœtus/bébé, avant que la mère ne développe pas d’anticorps pour le futur bébé. Pendant la grossesse la présence des anticorps est contrôlée par prise de sang pendant le premier trimestre, le 6e, 8e et 9e/e> mois.

    Vos questions fréquentes (FAQ)

    La perte de sang durant la grossesse est une menace de fausse couche?

    Les causes de saignement lors de la grossesse sont multiples mais elles ne sont pas nécessairement causes de préoccupation.

    Pendant les douze premières semaines, le risque de fausse couche est plus élevé, mais une perte de sang n’est pas forcément synonyme de fausse couche. Ces petits saignements au début de la grossesse peuvent arriver à cause d’un changement hormonal, une infection ou des relations sexuelles. Mais ils ne sont en aucun cas un symptôme uniquement de fausse couche.

    Dans le cas où le saignement soit abondant ou trop fréquent, il peut devenir plus inquiétant et déclencher l’alarme de fausse couche. Il est recommandé de consulter un médecin.

    Les relations sexuelles sont-elles permises pendant la grossesse?

    Il existe de nombreux mythes sur le fait de maintenir des relations sexuelles durant la grossesse, et pour la majorité d’entre eux, ils sont faux. Les rapports sexuels ne constituent en aucun cas un danger, ni pour le bébé, ni pour la mère, donc à moins que le médecin le déconseille, les rapports peuvent être maintenus.

    Le bébé est protégé par l’abdomen de la mère et par le liquide amniotique, qui amortit les coups qu’il pourrait recevoir.

    Puis-je faire du sport enceinte?

    Pendant la grossesse, l’exercice physique est recommandé, mais toujours en prenant en compte le moment de la grossesse. Plus la grossesse est avancée, plus les exercices pratiqués doivent être contrôlés et de faible niveau.

    Les exercices peuvent être aérobiques d’intensité moyenne, et la mère doit éviter les compétitions ou le rythme trop élevé. La relaxation, la flexibilité et la force musculaire sont les qualités qui devraient se travailler le plus, particulièrement pendant les derniers mois de grossesse, car ils seront d’une grande aide au moment de l’accouchement et faciliteront la situation.

    Dans tous les cas, chaque femme doit adapter l’intensité de ses exercices à chaque situation. Vous trouverez des informations complémentaires ici: L’exercice pendant la grossesse.

    Qu’est-ce que la grossesse nerveuse de la femme?

    La grossesse psychologique est un trouble mental où la femme croit être enceinte sans l’être réellement. Dans la majorité des cas, la femme qui présente ce trouble éprouve les mêmes symptômes que ceux d’une grossesse classique. Nous vous recommandons la lecture de cet article: La grossesse nerveuse.

    La grossesse précoce c’est quoi?

    On parle de grossesse précoce lorsque la future maman est mineure (moins de 18 ans). En France, les grossesses précoces représentent environ 2% des grossesses. Elles comportent des risques de complications aussi bien pour la mère que pour le bébé. Les complications liées à la mère ne sont pas d’ordre physiologique, elles sont plutôt liées à ses habitudes (tabagisme, alcoolisme, mauvaises habitudes alimentaires). Quant au bébé, il pèse souvent moins que les autres bébés et peut naître prématurément. Cela dit, le risque de césarienne est deux fois moins important chez ces jeunes mamans. La grossesse précoce est souvent détectée en milieu scolaire.

    Le contraire de la grossesse précoce est la grossesse tardive, qui survient à partir de 40 ans.

    La rédaction vous recommande

    Vous venez d’apprendre votre grossesse? Félicitations! C’est le début d’une grande aventure! Pour suivre votre grossesse mois par mois, voici un lien très utile: Ma grossesse mois par mois.

    Comme nous l’avons expliqué, la grossesse est un moment délicat dans la vie d’une femme où le contrôle médical est essentiel pour éviter les complications. Il y a des recommandations que la femme doit respecter pour rester en bonne santé et garantir la santé de son bébé. Vous trouverez des informations ici: Santé maternelle.

    Enfin, après 9 mois de grossesse et de moments privilégiés avec votre bébé, arrive le moment le plus déterminant où vous allez enfin le connaître. N’ayez pas peur et consultez notre article sur toutes les questions que vous pouvez vous poser: L’accouchement.