Docteur / spécialiste: Neus Ferrando.
Dernière actualisation: 03/12/2014

L’insémination artificielle avec don de sperme (IAD) est une technique de procréation assistée qui s’applique dans les cas suivants:

  • Stérilité masculine ne permettant pas de réaliser une ICSI (injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde), comme une azoospermie sans possibilité de récupération de spermatozoïdes dans les testicules ni dans l’épididyme.
  • Echec répété d’ICSI pour cause masculine ou inconnue.
  • Possibilité que l’homme transmette une maladie génétique aux enfants et après avoir écarté le DPI (diagnostic préimplantatoire).
  • Possibilité que l’homme transmette une maladie sexuellement transmissible (MST), lorsque l’élimination totale de la maladie n’a pu être garantie après le nettoyage du sperme.
  • Femmes seules désirant être mères.
  • Couples lesbiens.

Femme enceinte heureuse

On suit les mêmes étapes pour réaliser une IAD que dans le cas d’une insémination artificielle de conjoint, la seule différence résidant dans l’origine de l’échantillon de sperme, qui provient dans ce cas-ci d’un donneur.

Il est recommandé de recourir à l’insémination artificielle tant que l’âge le permet et dans la mesure où elle est signalée comme la technique la moins invasive et présente de bons taux de grossesse. Chaque insémination compte séparément un taux de réussite de 15-20%. Ce taux peut être cumulé jusqu’à un maximum de 4 inséminations.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie.
Embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive. Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie.