Le diagnostic préimplantatoire est une technique de procréation assistée indiquée dans les cas suivants:

    • L’un ou les deux membres du couple sont porteurs d’une maladie génétique héréditaire.
    • L’un ou les deux membres du couple sont porteurs d’une anomalie génétique. Par exemple, translocations, inversions, etc.
    • Echecs répétés lors de plusieurs cycles de fécondation in vitro conventionnelle ou d’ICSI.
    • Echecs répétés d’implantation de l’embryon.
    • Avortements spontanés à répétition.

Indications

  • Age maternel avancé: le pourcentage d’embryons génétiquement anormaux augmente proportionnellement à l’âge de la femme. Chez les femmes de plus de 35 ans, 34% des embryons d’aspect morphologique convenable sont aneuploïdes (une cellule aneuploïde a un nombre erroné de chromosomes – normalement 46, XX ou XY). Chez les femmes de plus de 40 ans, 52% des embryons d’aspect morphologique convenable sont aneuploïdes.
  • Antécédents de grossesse aneuploïde
  • Stérilité masculine requérant une MESA (aspiration microchirurgicale de sperme de l’épididyme) ou une TESE (extraction testiculaire de sperme): ces interventions sont indiquées si on n’obtient pas de spermatozoïdes dans l’éjaculation (azoospermie)
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.