Indications des antagonistes de GnRH

Les antagonistes de la GnRH sont utilisés durant la stimulation de l’ovulation dans les cycles de fécondation in Vitro, d’ICSI, de DPI ou d’éclosion assistée (assisted hatching). De cette manière se génère un plus grand nombre de follicules, ce qui permettra d’obtenir un plus grand nombre d’ovocytes lors de la ponction folliculaire pour réaliser le traitement correspondant.

Prescrire des antagonistes de GnRh

Leur prescription est particulièrement indiquée dans les cas suivants:

  • Femmes de plus de 37 ans.
  • Femmes présentant une faible réponse: qui durant leurs précédents cycles de procréation assistée ont démontré une faible réponse à la stimulation ovarienne, c’est-à-dire que le nombre de follicules ovariens développés et, par conséquent, la quantité des ovules obtenus suite à la ponction ovarienne est très réduit.
  • Femmes qui risquent de souffrir du syndrome d’hyperstimulation ovarienne.
  • Lorsqu’une suspension immédiate de la production des gonadotrophines (FSH et LH) endogènes est nécessaire.
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.