Par Neus Ferrando (embryologiste) et Dr. Manuel Aparicio Caballero (gynécologue).
Dernière actualisation: 30/12/2014

La grossesse multiple est l’un des types de grossesse considérée à risque. En effet, les probabilités de souffrir de certaines complications au cours de la grossesse sont accrues. Les grossesses multiples sont les grossesses gémellaires, de triplés, quadruplés, quintuplés, etc.

Ce ne sont pas les grossesses les plus courantes, mais elles surviennent plus souvent suite à un traitement de fertilité, lorsque l’on implante plus d’un embryon. La médecine reproductive tente depuis quelque temps de freiner la prolifération de ce type de gestations.

Comment une grossesse multiple survient-elle?

La grossesse multiple est la conséquence de divers processus qui, en plus, détermineront le type de jumeaux:

  • Jumeaux monozygotes ou univitellins: proviennent de la division d’un même oeuf. Les bébés possèdent le même patrimoine génétique, le même sexe et un physique très semblable. Cela arrive avec une fréquence approximative de 30% des cas de grossesses multiples.
  • Jumeaux dizygotes: cela se produit suite à la fécondation de plus d’un ovule par des spermatozoïdes distincts. C’est ceux que l’on appelle communément « faux jumeaux » (bivitellins) ou triplés, quintuplés, etc. La ressemblance physique entre les enfants est similaire à la ressemblance entre n’importe quels frères et soeurs. Ils peuvent en plus être de sexe différent. Les cas de faux jumeaux sont plus fréquents que ceux de jumeaux monozygotes (« vrais jumeaux »); ils constituent environ 70% des cas de grossesses multiples.

Facteurs qui jouent en faveur d’une grossesse multiple

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une grossesse multiple:

  • Héréditaire: se transmet par voie maternelle lorsque la femme a des antécédents de ce type de grossesse dans la famille. Si le père a des antécédents de jumeaux dans sa famille, il peut transmettre ce facteur à sa fille. Il n’est pas certain que ce type de cas sautent une génération, bien que cela puisse arriver.
  • Age de la femme: si la femme est âgée de plus de 30-35 ans au moment de la gestation, elle a plus de probabilités d’être confrontée à une grossesse multiple.
  • Procréation assistée: comme nous l’avons déjà mentionné, les traitements de fertilité ont été responsables de nombreuses grossesses de ce type. La médecine procréative essaie toutefois de freiner ces cas de grossesses.
  • Après la prise continue de pilules contraceptives: certaines études signalent la possibilité d’un « effet rebond » après la prise de la pilule contraceptive.

Les grossesses multiples présentent une série de symptômes quelque peu différents de ceux d’une grossesse unique, comme, par exemple, des nausées plus fortes et plus de vomissements. La taille de l’utérus est également plus importante lors de ce type de grossesses.

Risques de la grossesse multiple

Ce type de gestations entraîne habituellement une série de risques pour la femme. Parmi eux:

  • Accouchement prématuré
  • Prééclampsie
  • Faible poids à la naissance
  • Diabète gestationnel
  • Altérations chromosomiques: c’est pourquoi il est recommandé de procéder à des examens génétiques.
  • Syndrome de transfusion foeto-foetale (ou syndrome transfuseur-transfusé): cela se produit lorsque l’un des foetus reçoit plus de sang que l’autre.

Recommandations

La femme enceinte de faux jumeaux, de vrais jumeaux, de triplés, etc. doit suivre un certain nombre de recommandations afin de poursuivre sa grossesse avec le moins de complications possibles. Par exemple:

  • Repos: il est probable que la femme nécessite plus de tranquillité qu’en cas de grossesse unique.
  • Contrôle médical accru: elle devra subir un plus grand nombre d’échographies et devra consulter son médecin plus souvent. Un diagnostic précoce est important afin de mener à terme la grossesse et de planifier l’accouchement (bien que ce ne soit pas toujours le cas, il est fort probable qu’il se fasse par césarienne).

Une fois que les bébés seront nés, la mère aura besoin de toute l’aide possible pour faire face aux soins et à l’éducation de ses enfants.

Vos questions fréquentes

Y a -t-il plus de probabilité d’accouchement prématuré lorsqu’il s’agit de jumeaux ?

Par Dr. Manuel Aparicio Caballero (gynécologue).

Selon l’OMS, un accouchement est considéré prématuré ou avant-terme lorsqu’il a lieu avant 37 semaines de grossesse.
Certaines des causes les plus courantes liées à la naissance d’un bébé prématuré sont:

Sur-distension utérine
perte du tonus musculaire de l’utérus qui empêche que cet organe retrouve sa taille naturelle.
Infection ou inflammation utérine
certains composants bactériens peuvent endommager les membranes fœtales, provoquant ainsi une rupture et un accouchement prématuré. Une infection qui affecte spécifiquement l’utérus peut également entraîner un accouchement avant-terme.
Hémorragies vaginales
type de saignement vaginal pouvant survenir pendant la grossesse.

Les facteurs de risque de naissance prématurée sont nombreux: obésité, hypertension, etc. La grossesse multiple est l’un de ces facteurs.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Neus Ferrando
Embryologiste
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie. Plus d'informations
Dr. Manuel Aparicio Caballero
Diplômé en médecine de l'Université de Murcie, avec une spécialisation en obstétrique et gynécologie, et une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Rey Juan Carlos et de l'IVI. Actuellement, il est gynécologue à la clinique de fertilité de Tahe. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 303008030
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.