Par Neus Ferrando (embryologiste).
Dernière actualisation: 19/11/2014

La gastro-entérite est une infection gastro-intestinale causée par l’ingestion de nourriture avariée ou bien par un virus qui provoque l’inflammation de l’estomac. Il est facile de confondre la gastro-entérite avec quelques uns des symptômes fréquents pendant la grossesse comme les nausées, les vomissements ou la douleur abdominale.

La gastro-entérite n’est pas forcément une complication grave pendant cette période de gestation puisque certains spécialistes indiquent que la gastro-entérite commune ne suppose pas de risque pour le fœtus à moins que vous ayez une fièvre élevée ou des signes de déshydratation.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Symptômes

La gastro-entérite pendant la grossesse peut produire une série de symptômes chez la mère comme :

  • Des vomissements
  • De la diarrhée
  • Des nausées
  • Une douleur abdominale
  • De la fièvre

La gastro-entérite en période gestationnelle a pour habitude de durer entre 24 et 72 heures. Il ne faut pas la laisser se prolonger plus de temps dû au danger de déshydratation. Il est nécessaire de vous rendre chez le médecin, surtout, si vous observez l’apparition de fièvre élevée. Au moment où il est grave c’est quand il peut y avoir des conséquences négatives pour le fœtus qui peut naitre avec un poids faible ou prématurément.

Certains de ces symptômes qui déterminent que nous sommes face à une gastro-entérite grave peuvent être :

  • La fièvre élevée
  • Des signes de déshydratation: La mère ne tolère rien pas même de l’eau
  • Une apparition de sang ou mucus dans les selles
  • De ne noter aucune amélioration dans les 48 heures

Recommandations

Quelques unes des recommandations à prendre en compte si nous nous trouvons face à un cas de gastro-entérite sont :

  • Se reposer
  • Boire petit à petit de l’eau, à petites gorgées, pour éviter de nous déshydrater
  • Ne prendre en aucun cas de médicaments sans le consentement du médecin car c’est lui qui sera à même de nous indiquer si un traitement est utile.
  • Effectuer un régime adéquat
  • Se rendre chez le médecin si les symptômes continuent plus de 48 heures

Maladie inflammatoire intestinale

La maladie inflammatoire intestinale (MII) est un trouble chronique qui provoque l’inflammation et la destruction du tissu intestinal. Il existe divers types de MII : la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

Beaucoup de femmes en âge de procréer (de 15 à 40 ans environ) souffrent de ce type de pathologie, comme la maladie de Crohn qui requiert une médication. Selon des études, la grossesse n’influe pas dans ce type de pathologie même si on recommande de planifier l’accouchement et, si on en souffre, il est recommandé de rendre visite au spécialiste si possible avant de décider d’être enceinte puisque l’on peut décider d’éliminer, de changer ou réguler la médication nécessaire. En étant une maladie chronique, elle est aussi liée à d’autres facteurs non physiques comme l’anxiété ou le stress.

Dans tous les cas, étant donné qu’il y a une grossesse, il est indispensable de consulter le médecin pour nous donner les règles à suivre.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Neus Ferrando
Embryologiste
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.