VIH et PMA, doit-on faire appel à un donneur ?

  1. avatar
    Jason

    Bonjour, ma femme et moi souhaitons avoir un enfant mais j’ai été contaminé par le VIH quand j’était plus jeune et nous voulons savoir si on pourra avoir un enfant avec mon sperme ou est-ce qu’on devra avoir recours à un don de sperme pour éviter toute transmission ? Ma femme s’est renseignée sur les cliniques de PMA mais on voudrait savoir si on peut se rendre dans n’importe quelle clinique pour le traitement ?

    07/04/2016 à 12:03
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Jason,

    Si un patient est porteur du VIH, il peut avoir recours à un traitement de procréation médicalement assistée tant que son sperme est préalablement traité afin d’éliminer la charge virale. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir recours à un don de sperme. Le patient dépose un échantillon de sperme au laboratoire et celui-ci sera traité pour éliminer le plasma et la charge virale. Ensuite, des méthodes d’analyses moléculaires viendront confirmer que l’échantillon est propre.

    La méthode de PMA recommandée lorsqu’un homme est porteur du VIH est la fécondation in vitro avec ICSI car de cette manière, les risques de transmission au conjoint ou au futur enfant sont pratiquement nuls. Le traitement et le stockage des échantillons des patients sérologiques nécessitent du matériel spécial. C’est pour cette raison que toutes les cliniques ne propose pas ce service. Par contre, n’importe quelle moyenne ou grande clinique disposera d’un laboratoire adapté à ces patients.

    En espérant vous avoir aidé,

    Bonne journée.

    08/04/2016 à 9:23
    Répondre
    • avatar
      JC47

      Bonjour Florence. Je lis avec intérêt votre réponse car je suis moi-même séropositif. Vous dites que les risques de transmission au conjoint ou au bébé sont pratiquement nuls. Qu’entendez-vous par ‘pratiquement’? Pouvez-vous m’indiquer un pourcentage de risques???

      Je me sentirais très coupable si je devais transmettre le VIH à ma femme ou à mon enfant. Merci de m’en dire plus.

      14/11/2017 à 12:49
      Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour JC47,

      Ma collègue a écrit « pratiquement » car le risque zéro n’existe pas, mais vous devez savoir que l’échantillon de sperme traité en vue de la PMA sera contrôlé avant utilisation pour s’assurer qu’il est exempt du virus, grâce à une réaction en chaîne par polymérase (PCR).

      Vous en saurez plus en lisant notre article : VIH et procréation médicalement assistée.

      J’espère vous avoir rassuré.

      14/11/2017 à 12:54
      Répondre

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter