Comment se passe le transfert d’embryons après un don d’ovocytes?

  1. avatar
    Emma

    Bonjour, je voudrais en savoir un peu plus sur le transfert d’embryons après un don d’ovocytes, en quoi consiste-t-il? Est-ce que je vais avoir mal? Combien de temps ça prend? Merci de votre réponse

    10/12/2015 à 14:49
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Emma,

    Le transfert d’embryons est la dernière étape du processus d’ovodonation. Les ovocytes reçus sont fécondés soit par FIV conventionnelle, soit par ICSI, ils sont gardés en culture pendant 2 à 5 jours afin d’observer leur évolution et leur qualité, puis ils sont transférés dans l’utérus de la receveuse.

    Le nombre d’embryons à transférer dépend de l’historique de la patiente ou du couple si c’est le cas, du nombre d’embryons obtenus ou de leur qualité. Généralement, 1 ou 2 embryons sont transférés, afin d’avoir de meilleures chances de grossesse en évitant dans la mesure du possible la grossesse multiple.

    Le transfert ne dure que 10 minutes. On utilise un spéculum pour ouvrir les parois vaginales et pouvoir accéder au col de l’utérus, ce qui ressemble à un examen gynécologique normal. On utilise ensuite un cathéter très fin pour traverser le col et pouvoir y déposer l’embryon ou les embryons dans le fond de l’utérus.

    Le transfert est indolore et ne nécessite aucune anesthésie. Vous sentirez une légère gêne lors de l’insertion du cathéter seulement si le col est très fermé ou s’il forme des angles. Afin d’être plus calme au moment du transfert, les médecins prescrivent généralement aux patientes un calmant.

    J’espère avoir répondu à votre question.

    Bonne journée.

    11/12/2015 à 13:08
    Répondre
  3. avatar
    jessica40

    J’ai une question qui me tracasse depuis j’aimerais avoir des réponses. Pourquoi les médecins demandent ils de consulter au moins un an de rapport sexuels réguliers. Pourquoi exactement un an? Est-ce à dire que si je suis en période féconde et j’ai des rapports non protégés avec mon mari c’est normal que je ne tombe pas enceinte Ça fait six mois que mon homme et moi essayons d’avoir un enfant mais je ne vois même pas un signe. Tous les tests sont négatifs et ça nous inquiète. Je ressens désir de consulter car j’ai vraiment besoin d’un bébé dans ma vie. Que me conseillez vous dans ma situation? Est ce que je vais croiser les bras et attendre six autres mois? Et si j’avais un problème?

    28/12/2017 à 21:09
    Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour jessica40,

      La recommandation de 1 an est indicative. En moyenne, selon des chiffres fournis par l’INED (Institut National d’Etudes Démographiques), la grande majorité des couples réussissent à concevoir dans ce laps de temps. Cela ne signifie pas que la grossesse aura lieu au bout d’un an : certaines femmes tombent enceintes dès le cycle suivant l’arrêt de la contraception, mais d’autres doivent attendre 4, 5, 6, 7 mois ou plus. Le délai n’est pas forcément inquiétant ; il peut être dû à un manque de synchronisation des rapports sexuels, à une baisse de forme ponctuelle de l’un ou l’autre des partenaires… Si au bout d’un an, le bébé n’arrive toujours pas, c’est là qu’il faut s’inquiéter car 97% des couples auront réussi à obtenir la grossesse.

      Cependant, il n’est pas interdit de consulter avant 1 an. Si vous êtes en essai bébé depuis déjà 6 mois, que vous coordonnez correctement vos rapports sexuels (on conseille de les avoir la veille ou deux jours avant l’ovulation plutôt que le jour même) et que vous êtes en bonne santé générale, n’hésitez pas à demander un bilan de fertilité pour vous-même et votre partenaire.

      Lisez à ce sujet nos articles :

      Bilan de fertilité chez la femme
      Bilan de fertilité chez l’homme

      À bientôt.

      04/01/2018 à 11:41
      Répondre
  4. avatar
    Sylvie34

    Wow, merci pour cette réponse, et merci à Jessica de l’avoir posée. Je me suis souvent posé les même questions mais j’ai jamais osé demander. SVP concernant le transfert d’embryons que vous avez évoqué plus haut, a t’on besoin d’anesthésie pour cela? Si je puis demander qu’est-ce qu’un spéculum? Au cas où on va faire une grossesse gémellaire ou plus de deux embryons sont viables, comment procède le médecin pour extirper le brybry de plus? Est-ce une opération douloureuse? Merci d’avance.

    17/01/2018 à 16:51
    Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour Sylvie34,

      Le transfert ne requiert absolument aucune anesthésie car, sauf complications, c’est un processus complètement indolore.

      Le speculum vaginal est un outil qui permet au spécialiste de maintenir écarté le col de l’utérus pour pouvoir l’examiner, ou, dans le cas qui nous concerne, transférer les embryons.

      Je vous conseille de lire à ce sujet l’article suivant : Transfert d’embryons.

      Au cas où trop d’embryons viables mettent en danger le futur déroulement de la grossesse, une réduction embryonnaire est possible. Dans ce cas, une injection est pratiquée à l’embryon en trop pour stopper son activité cardiaque. Attention, cette intervention ne se pratique que si elle est médicalement justifiée, s’il y a plus de 3 embryons implantés. Une grossesse gémellaire ne justifierait en principe pas le recours à la réduction embryonnaire. De plus, le nombre d’embryons à transférer est en principe limité par la loi ou par le critère de la clinique. Cette situation devrait donc rester rare.

      J’espère vous avoir répondu.

      19/01/2018 à 8:59
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.