Traitement de la receveuse de don d’ovocytes

  1. avatar
    céline

    Bonjour, je dois passer par un don d’ovocytes pour pouvoir avoir un enfant et en regardant un peu sur internet je vois que les femmes qui ont eu un enfant grâce à la FIV avec leurs propres ovocytes ont dû prendre un traitement hormonal. Est-ce que moi aussi je devrais prendre un traitement de ce style? Merci

    28/01/2016 à 20:23
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Céline,

    Le traitement administré lors d’une FIV avec les propres ovocytes de la patiente n’est pas le même que celui d’une FIV avec don d’ovocytes.

    Dans le cas de la FIV avec les propres ovocytes de la patiente, un traitement médicamenteux de stimulation ovarienne est nécessaire afin de favoriser la production d’un plus grand nombre d’ovocytes lors du même cycle. De plus, après avoir prélevé les ovocytes et les avoir fécondés en laboratoire, il faut préparer l’endomètre en vue de favoriser l’implantation des embryons générés qui ont été transférés dans l’utérus de la future mère.

    Dans votre cas, le premier traitement a été administré à la donneuse d’ovocytes à laquelle on a déjà prélevé les ovocytes et, par conséquent, vous aurez juste à vous soumettre au traitement de préparation endométriale. Cela consiste à administrer par voie vaginale, orale ou en patch, un médicament qui permet d’augmenter la grosseur de votre endomètre et de lui permettre d’obtenir un aspect trilaminaire. Lorsqu’il aura un aspect trilaminaire et une grosseur entre 7 et 10 mm, l’endomètre sera optimal pour l’implantation des embryons dans votre utérus après le transfert des embryons.

    Ce traitement est généralement suivi même après avoir réussi à tomber enceinte, jusqu’à la 20e semaine de grossesse environ.

    Vous pouvez en savoir plus en consultant notre post spécifique sur le sujet : Traitement de FIV avec don d’ovocytes.

    En espérant avoir répondu à votre question.

    Bonne journée.

    29/01/2016 à 12:39
    Répondre
    • avatar
      Sylvie34

      Salut Céline. Dans le cas du don d’ovocytes, la receveuse doit être soumise à une stimulation. Cette stimulation vise à préparer votre endomètre en vus de la réception d’un éventuel foetus. Pendant ce temps, la donneuse est soumise à une stimulation de ses ovaires. Cela vise à fabriquer un nombre optimal d’ovocytes qui seront plus tard fécondé in vitro avec le sperme de votre conjoint. À noter que le sperme en question a été préalablement prélevé en guise de ladite fécondation. Les blastocytes obtenus seront ensuite transférés dans votre utérus. Dis, de quelle infertilité souffres-tu? As-tu déjà commencé la procédure ?

      03/12/2017 à 14:34
      Répondre
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.