Taux de réussite du don d’ovocytes

  1. avatar
    rose

    Bonjour, mon mari et moi allons faire appel à un don d’ovocytes car ma réserve ovarienne est très basse. Je sais que les taux de réussite de l’ovodonation sont plutôt bons mais le problème c’est que mon mari souffre d’oligozoospermie. Est-ce que cela va changer quelque chose au taux de réussite?

    22/12/2015 à 8:19
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour rose,

    Les taux de réussite d’un traitement d’ovodonation atteignent les 55-63% de grossesse par cycle environ et cela car les ovocytes proviennent de jeunes femmes en bonne santé, ils sont donc de bonne qualité et donnent lieu à des embryons avec de bonnes capacités d’implantation.

    Les taux de réussite ne sont pas tellement influencés par le facteur masculin. Comme il est nécessaire de recourir à la fécondation in vitro pour pouvoir réaliser le traitement d’ovodonation, grâce aux techniques de FIV conventionnelle et ICSI il est facile de parvenir à la fécondation même si la concentration spermatique est très basse. Pour que la qualité des embryons se voit affectée de manière significative, il faudrait que les spermatozoïdes soient de très mauvaise qualité, porteurs d’anomalies chromosomiques transmissibles à la descendance.

    En cliquant sur le lien suivant vous pourrez avoir de plus amples informations sur les pourcentages de réussite: Taux de réussite des traitement par don d’ovocytes

    J’espère avoir répondu à votre question.

    Bonne journée.

    23/12/2015 à 10:44
    Répondre
  3. avatar
    Sylvie34

    Bonjour, en suivant les doléances de Rose, ça m’amène à poser une question. Quelle est la différence entre azoospermie et l’oligozoospermie qu’elle vient de mentionner? J’ai eu un échec en FIV DO l’an dernier sans réellement comprendre se qui c’est passé. Mon mari a passé le spermogramme avant le début de la procédure, mais après la fécondation on a obtenu des blastocystes de qualité moyenne. Je rappelle que la clinique a travaillé avec des ovocytes frais venant d’une donneuse de 23 ans, saine. On nous a donné le prétexte que lors du prélèvement du sperme, les spermatozoïdes n’étaient pas assez mobiles. Que est ce que vous en pensez de cela?

    23/01/2018 à 10:36
    Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour Sylvie34,

      L’azoospermie correspond à l’absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat alors que l’oligozoospermie correspond à une faible quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat (mais il y en a quand même !).

      Vous trouverez des informations très complètes sur les sites suivants :

      azoospermie.fr
      oligospermie.com

      Si le problème, comme vous le mentionnez, vient de la faible capacité de mobilité du sperme, on se trouverait plutôt en présence d’une asthénozoospermie.

      Vous trouverez plus d’informations dans cet article : Asthénozoospermie.

      Si c’est le cas, il faut procéder à une FIV, voire à une ICSI dans les cas les plus graves. Si le spermatozoïde n’est pas capable d’atteindre l’ovule par ses propres moyens, c’est l’embryologue qui l’introduit à l’intérieur de l’ovocytes à l’aide d’une micro-injection.

      D’une façon générale, plus les gamètes (mâles et femelles) seront bons et plus l’embryons aura de chances d’être de bonne qualité.

      J’espère vous avoir répondu.

      23/01/2018 à 18:23
      Répondre
  4. avatar
    jessica40

    Salut les filles, j’ai décidé de me lancer dans la procédure de do. Je suis suivie par une clinique. J’ai eu les résultats de mes différents examens ce matin. Il s’agissait du test sanguin, de la mammographie et des frottis vaginaux. Et bien ça y ait, je peux commencer le traitement de fiv do. J’ai eu la chance aujourd’hui de découvrir les profils des donneuses. On me les a montrés sur des photos et des modèles 3D. J’ai toute la soirée pour faire mon choix définitif. Je profite pour faire coucou à toutes les filles, je sais que je peux compter sur votre soutien. Allez je vous tiens informées sur le reste. Et Sylvie où en est-tu? T’es en pma?

    26/02/2018 à 19:19
    Répondre
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.