Symptômes du SOPK

  1. Valou
    Valou

    Bonjour, j’ai des règles tout à fait régulières mais mon gynécologue m’a diagnostiqué un syndrome des ovaires polykystiques. Je suis allé voir un dermatologue qui m’a envoyé chez mon gynéco parce que j’ai des poils qui ont poussé sur mon visage, et beaucoup de boutons et ma peau est devenu très grasse. C’est à ce moment-là qu’on m’a dit que j’avais le SOPK. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que même avec une menstruation normale j’aurai du mal à avoir des enfants ?

    07/02/2016 à 19:25
    Répondre
  2. Bonjour Valou,

    Le syndrome des ovaires polykystiques est caractérisé par la présence de deux des critères suivants:
    – Anovulation
    – Activité androgénique excessive (augmentation de la pilosité, hirsutisme…)
    – Ovaires polykystiques (observés par échographie).
    Par conséquent, il n’y a pas de raison que votre cycle menstruel soit anovulatoire, la présence de deux de ces critères suffit à diagnostiqué le syndrome. L’infertilité est souvent la conséquence de cette anovulation, mais dans tous les cas c’est à votre médecin d’en juger. En contrôlant le syndrome, il est tout à fait possible de tomber enceinte, donc ne vous inquiétez pas.

    Bonne journée.

    09/02/2016 à 9:42
    Répondre
  3. Je me suis décidée à en parler: en effet,mes cheveux s’affinant au fil des années,mon acné persistante (alors que j’ai 28 ans!) ainsi que mes duvets mal-placés (moustache,menton,seins) me font soupçonner un problème hormonal.Donc si certaines sont intéressées ,je vous écrirai la suite quand j’en saurai plus.Les témoignages de celles qui ont fait cette démarche sont également les bienvenus!

    15/07/2017 à 23:27
    Répondre
    • Bonjour Carole,

      Effectivement, une analyse hormonale est recommandée pour être sûrs des causes de vos troubles. Le bilan hormonal de la femme peut expliquer des problèmes d’acné, de poils, de chute de cheveux, de prise de poids car ce sont les organes endocriniens qui contrôlent les glandes responsables de tous ces problèmes.

      Une perte de cheveux conséquente peut être le résultat d’un excès comme d’un manque d’hormones thyroïdiennes.

      Les androgènes sont susceptibles alors d’occasionner de l’acné, une perte de cheveux ou, au contraire, de l’hirsutisme (un excès de pilosité).

      L’excès d’androgènes peut venir de nos glandes surrénales (situées au dessus des reins) ou au niveau de nos ovaires. Il est donc important que votre médecin détermine un traitement selon le résultat du bilan hormonal. Vous pouvez lire notre article sur: Le bilan hormonal de la femme.

      Bon courage et bonne journée,

      18/07/2017 à 13:35
      Répondre
  4. Bonjour est-ce que quelqu’un a les ovaires polykystiques ( des kystes sur les ovaire, donc ovule presque pas ou pas du tout ) et a pu devenir enceinte quand même ? est-ce que ça a été long ? Ça a été naturel ou bien vous avez eu recours à une aide extérieure genre in vitro Moi, jai appris que javais les ovaires polykystiques a lage de 15 ans ( jai maintenant 27 ans ), et le docteur m »a dit qu »elle ne savait pas si j,ovulais une ou deux fois par annee….je n »ai plus trop d »espoir …

    03/09/2017 à 23:11
    Répondre
    • Bonjour Maeva,

      En fonction de la cause de l’infertilité, dans votre cas des ovaires polykystiques, on procède à donner une solution ou une autre pour obtenir une grossesse. La procréation médicalement assistée (PMA) propose un large éventail de techniques et traitements pour que les femmes stériles puissent tomber enceintes et réaliser leur rêve de devenir mères.

      Les techniques les plus courantes sont l’insémination artificielle, la fécondation in vitro (conventionelle ou ICSI), le DPI ( diagnostic préimplantatoire), le don d’ovocytes et de spermatozoïdes, etc.

      Il est possible qu’après un traitement vous pouviez tomber enceinte.

      Je vous recommande la lecture de cet article:La stérilité féminine.

      Bon courage,

      07/09/2017 à 18:17
      Répondre
  5. bonjour, ma spécialiste m’a conseillé de maigrir pour solutionner mon problème d’ovaires polykystiques.

    Je voudrais savoir quoi manger? Pouvez-vous m’aider? merci

    08/10/2017 à 0:16
    Répondre
    • Bonjour Laetitia,

      Si vous êtes atteinte du SOPK, cela signifie que votre organisme produit trop d’hormones androgènes. Les androgènes sont souvent qualifiés « d’hormones mâles », mais l’organisme de la femme en produit également en petites quantités. Si votre organisme produit une quantité excessive d’androgènes, vous pourriez prendre du poids, surtout dans la région abdominale.

      Il n’existe pas de régime particulier pour prévenir ou traiter le SOPK. Toutefois, le fait d’avoir une alimentation équilibrée et d’être active peut vous aider à gérer certaines des complications à long terme du SOPK.

      Je vous recommande de lire notre article: Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques?

      Bonne journée,

      10/10/2017 à 18:19
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.