Spermogramme avec 97 % de malformation

  1. avatar
    Céline. P

    Bonjour, cela va faire 3 ans que nous essayons d’avoir un enfant mais impossible de tomber enceinte. On s’est donc décidé à passer des examens pour voir s’il y avait un problème et le spermogramme de mon mari indique qu’il a 97 % de malformation dans les spermatozoïdes et 30 % de mobilité. Moi je n’ai pas de problèmes. En sachant cela, est-ce qu’il a un traitement pour nous, et si oui, y a-t-il de grandes chances de réussite? Merci d’avance.

    11/03/2016 à 9:35
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Céline,

    Quand le pourcentage de malformation dans les spermatozoïdes est aussi élevé on parle de tératozoospermie. Dans votre cas il s’agit d’un stade assez sévère. Il faudrait maintenant savoir si le taux de spermatozoïdes mobiles se réfère à une mobilité progressive (les spermatozoïdes sont capables d’avancer, de changer de position) ou à une mobilité totale (tout type de mouvement). S’il fait référence à une mobilité progressive, ce n’est pas un problème puisque l’OMS indique qu’un taux de 30 % de spermatozoïdes à mobilité progressive est normal.

    Même si la procréation médicalement assistée n’est pas une science exacte et que rien ne doit être pris pour acquis, oui, il existe des options de traitements. Grâce à la FIV ou à l’ICSI, en fonction de votre âge et d’autres facteurs à analyser, il vous serait possible de tomber enceinte. Soyez patients, bon courage !

    11/03/2016 à 9:43
    Répondre
    • avatar
      Mathieu123

      Voyez-vous, cette réponse illustre exactement ce que je veux dire dans mon « post » précédent. Avec un taux de spermatozoïdes normaux à 3%, vous parlez de tératozoospermie sévère, mais si ce taux était de 4%, on nous dirait que tout est normal. On passe donc de sévère à normal, il n’y a pas de place pour les nuances dans le diagnostic. Au mieux, on va nous répondre que ça dépend de bien des choses et que c’est complexe, mais on n’aura jamais de réponse claire.

      06/12/2017 à 19:05
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.