Qu’est-ce que le don d’embryon?

  1. avatar
    stephanie

    Je viens tout juste d’entendre parler de l’existence du don d’embryon et j’aimerais en savoir plus. En quoi cela consiste-t-il?

    03/01/2017 à 15:17
    Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Stéphanie,

    Dans le cadre d’une fécondation in vitro, il peut arriver qu’on féconde en laboratoire plus d’ovules que celui ou ceux qui sont finalement transférés. Les ovules fécondés (les embryons) restants sont alors congelés. Ils peuvent être soit conservés pour une utilisation future (par le même couple qui a bénéficié de la FIV), soit donnés à un autre couple, soit donnés à la science, soit détruits. La décision appartient au couple pour qui les embryons ont été initialement créés.

    Pour bénéficier d’un don (aussi appelé accueil ou adoption d’embryon), le couple receveur doit démontrer qu’il souffre d’une double stérilité, d’une double indication génétique a priori ou de la combinaison d’une stérilité définitive et d’une indication génétique.

    Pour des informations plus complètes, je vous recommande la lecture de notre article: Don d’embryons.

    Veuillez noter qu’en France l’accueil d’embryon est restreint aux couples hétérosexuels, mais que la législation de certains pays permet aux femmes seules ou aux couples lesbiens d’en bénéficier.

    En cas de doutes, n’hésitez pas à nous demander plus de précisions.

    Bonne journée

    03/01/2017 à 15:42
    Répondre
  3. avatar
    Pierre48

    Bonjour, je me demandais si le don embryonnaire donne lieu a des jumeaux?

    08/08/2017 à 22:03
    Répondre
    • avatar
      Jessica Escudero
      Conseillère en fertilité

      Bonjour Pierre48,

      Le don embryonnaire consiste à donner les embryons surnuméraires obtenus lors d’un FIV dont on ne va plus avoir besoin, à d’autres couples qui ont des problèmes de fertlité.

      Il consiste à transférer un ou plusieurs embryons, selon la décision du spécialiste et du couple receveur, dans l’utérus de la femme. En cas de transfert de plusieurs embryons, le risque est effectivement une grossesse multiple, même si les spécialistes recommandent de plus en plus de transférer uniquement un embryon.

      Vous trouverez des informations ici: Le don et accueil d’embryons.

      J’espère vous avoir aidé,

      10/08/2017 à 14:07
      Répondre
  4. avatar
    Petitloup

    Bonjour, comment puis-je obtenir des embryons congelés d’un autre couple?

    20/10/2017 à 13:12
    Répondre
    • avatar
      Loupite

      Bonjour Petit Loup,

      Un autre couple doit vous donner ses embryons, c’est ce qu’on appelle l’accueil d’embryons.

      Le don est totalement anonyme en France et il vous faut faire une demande dans votre centre de PMA.

      20/10/2017 à 13:15
      Répondre
  5. avatar
    castesn

    Pouvez vous me dire si le don d’embryon implique toujours que les embryons aient été congelés (pas de transfert d’embryons frais)?
    Par ailleurs quel est le taux de réussite?
    Merci!

    11/01/2018 à 13:06
    Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour castesn,

      Oui, un don/adoption d’embryon implique nécessairement la vitrification des embryons.

      En effet, le don d’embryon a lieu lorsqu’un couple, lui-même en procédure de PMA, obtient des embryons surnuméraires. Comme ce couple pense utiliser ces embryons pour son propre usage, il demande à la clinique de les vitrifier. Si le transfert aboutit à la naissance d’un enfant et que les parents ne pensent pas utiliser les embryons restants pour eux-même, ils ont la possibilité d’en faire don. Comme ils ne peuvent pas savoir à l’avance si le traitement va être un succès ou pas, le don d’embryons frais n’est jamais pratiqué.

      Les taux de réussite d’embryons frais sont meilleurs que ceux d’embryons congelés, mais si le processus a été correctement effectué, la différence est presque insignifiante. Cependant, vous devez savoir que les taux de réussite pour un don d’embryon sont moins élevés que pour un don de gamètes. Ils oscillent entre 20 et 30% en moyenne. Cela s’explique par le fait qu’il s’agit de couples en parcours de PMA, donc avec de potentiels problèmes de fertilité. De plus, les meilleurs embryons (c’est-à-dire ceux qui ont le plus de chances d’évoluer correctement) auront été utilisés lors du premier transfert par le couple qui fait don du reste.

      Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans l’article suivant : Don et accueil d’embryon.

      J’espère vous avoir répondu.

      11/01/2018 à 15:42
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.