1. avatar
    Gaïa

    Bonjour à tous. On m’a diagnostiqué une ménopause précoce l’an dernier et j’ai depuis perdu tout espoir de devenir mère naturellement. Avec mon mari on a commencé les démarche pour une adoption, mais, il y a deux jours, nous avons rencontré une femme qui, comme moi, a été ménopausée très jeune (j’ai 30 ans) grâce à un don d’ovocytes. Vous pouvez m’en dire plus svp? Merci !!!!

    27/04/2016 à 19:28
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Gaïa,

    Effectivement, le don d’ovocytes permet aux femmes ménopausées de tomber enceintes et de devenir mères.

    Lorsqu’une femme arrive à la ménopause, elle ne peut plus tomber enceinte naturellement car plus aucun ovocyte se trouvant dans les ovaires n’est capable d’être fécondé, de manière naturelle ou au moyen d’un prélèvement pour une future fécondation in vitro. Néanmoins, la ménopause n’endommage pas l’utérus et ne l’empêche pas de mener à terme une grossesse. Par conséquent, il est possible de réaliser une fécondation in vitro avec don d’ovocytes et ensuite de transférer les embryons créés dans l’utérus, en espérant qu’ils s’implantent et qu’ils donnent lieu à une grossesse.

    Pour créer les embryons, on utilise les ovocytes d’une donneuse et le sperme du conjoint ou d’un donneur si le conjoint ne peut pas non plus apporter ses gamètes en raison d’absence de spermatozoïdes ou d’une mauvaise qualité de ceux-ci.

    N’hésitez pas à lire notre article consacré au don: Recevoir un don d’ovocytes.

    En espérant vous avoir redonné espoir,

    Bonne journée.

    28/04/2016 à 12:40
    Répondre
  3. avatar
    jessica40

    J’ai été victime de cette même maladie ça fais trois ans. Maintenant je compte suivre un traitement de PMA à l’étranger. Le médecin gynécologue m’a prescrit un don d’ovocytes. Alors je m’interroge sur le déroulement du programme. Qu’est-ce qu’on appelle la phase de préparation à la stimulation? À quoi servent les médicaments qu’on prend pendant cette période? Combien de temps dure cette phase? J’ai aussi appris que pendant la phase de la stimulation proprement dite il y a plusieurs échographie qui sont faites le long du traitement. À quoi servent ces échographie? Je suis un peu anxieuse et j’aimerai savoir à quoi m’attendre durant cette étape.

    15/01/2018 à 19:21
    Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Conseillère en fertilité

      Bonjour jessica40,

      La patiente de FIV avec don d’ovocytes ne passe pas par la phase de stimulation ovarienne (ce sera la donneuse qui va suivre le traitement hormonal nécessaire pour obtenir un nombre suffisant d’ovocytes).

      Par contre, une préparation de l’endomètre à base d’hormones (œstrogènes et progestérone) est nécessaire pour préparer l’utérus à la grossesse. Ce traitement dure une douzaine de jours avant la fécondation puis se prolonge environ deux semaines après, parfois plus selon le cas et le protocole de chaque clinique. Le but est de créer les circonstances les plus favorables à la nidation de l’embryon.

      Les échographies sont pratiquées à la donneuse, afin de contrôler la maturation des follicules et déterminer le meilleur moment pour pratiquer la ponction ovocytaire.

      Vous trouverez une description complète du processus dans l’article suivant : Recevoir un don d’ovocytes.

      Cordialement

      17/01/2018 à 11:07
      Répondre
  4. avatar
    jessica40

    Alors Gaïa dans ce cas je te suggère de faire comme moi. Il faudra opter pour un don d’ovocytes. Cela implique plusieurs avantages par rapport à l’adoption. Déjà l’enfant aura les gènes de ton mari. De plus cet enfant sortira de tes entrailles, c’est toi suite lui donnera le souffle de vie. Donc pour moi tu te sentira plus maman dans ce cas de figure que dans l’autre. En plus le don d’ovocytes présente de nos jours un taux de réussite assez élevé. Cette procédure est compliqué en France due au manque de donneuse. Mais à l’étranger il y’a pas mal de centre où tu pourras en bénéficier facilement.

    11/03/2018 à 12:38
    Répondre
  5. avatar
    Sylvie34

    Bonjour à vous ici. J’aimerais savoir quelle différence il existe entre la ménopause précoce et la ménopause proprement dite. Je m’interroge parce que ma collègue âgée de 35ans m’a dis qu’elle est ménopausée. Je ne sais donc pas quel cas des deux elle soufre. Je trouve qu’à 35ans c’est un peu jeune pour qu’on parle de ménopause. De toute les façons elle m’a dis que son gygy préconise un don d’ovocytes pour qu’elle puisse concevoir. J’aimerais savoir le pourcentage de chance qu’elle a pour réussir dans cette technique.

    26/03/2018 à 6:55
    Répondre
    • avatar
      Alexa

      Bonjour,
      Malheureusement la ménopause précoce peut arriver moi je l’ai eu à 27 ans et j’en ai 35 ans aujourd’hui. Et me concernant les docteurs m’ont dit que j’ai plus de chance en faisant un don d’ovocyte. C’est triste mais c’est comme ça.

      30/03/2018 à 17:14
      Répondre
  6. avatar
    lolitta19

    La ménopause est l’arrêt des règles qui survient vers l’âge de 50 ans et qui correspond à l’arrêt du fonctionnement hormonal de l’ovaire. Les règles viennent, nous l’avons vu, du fait de la maturation tous les mois d’un follicule. Lorsqu’il n’y a plus d’ovocytes dans l’ovaire et plus d’ovules, il n’y a plus de règles.
    Pour parler de ménopause, il est d’usage d’attendre un an après l’arrêt des règles.
    On parle de ménopause précoce, ou mieux d’insuffisance ovarienne prématurée (IOP), pour les femmes qui sont ménopausées avant l’âge de 40 ans. Même si elle touche peu de femmes. Les conséquences de cette ménopause précoce sont lourdes tant au niveau physique que psychique.

    13/04/2018 à 18:05
    Répondre
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.