Insémination avec donneur ou ROPA

  1. avatar
    IreneetMarine

    Bonsoir ! On est un couple de femmes, 29 et 30 ans, on habite ensemble depuis très longtemps et on n’est pas encore mariées mais on pense depuis quelque temps à devenir mamans 🙂 On vient tout juste de commencer à se renseigner sur toutes les possibilités, on a vu l’insémination artificielle et la méthode ROPA et on voulait savoir quelle serait la meilleure méthode (ou la plus appropriée pour nous) et de quoi cela dépend-il ?

    Merci beaucoup :))

    13/07/2016 à 21:30
    Répondre
  2. avatar
    Emna Mzah
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Irene et Marine,

    Vous avez trois manières de devenir mamans à travers la procréation médicalement assistée :

    -Insémination artificielle avec don de sperme : l’une de vous recevrait un traitement hormonal léger accompagné d’un suivi échographique, et un échantillon de sperme serait déposé dans l’utérus maternel au moment de l’ovulation.

    -Fécondation in vitro avec sperme de donneur : l’une de vous recevrait une stimulation hormonale plus intense, ensuite on pratiquerait l’extraction des ovocytes par ponction ovarienne, et ceux-ci seraient fécondés au laboratoire par le sperme du donneur. On transférerait ensuite l’embryon résultant dans l’utérus maternel.

    -Méthode ROPA : elle est similaire à la FIV avec sperme de donneur, sauf que l’une de vous apporterait les ovocytes, qui seraient fécondés au laboratoire avec le sperme du donneur, et l’autre femme du couple recevrait le transfert embryonnaire.

    Vous êtes jeunes et a priori vos réserves ovariennes respectives devraient être bonnes ; tous les traitements devraient donc vous convenir et apporter de bons résultats.

    Par exemple, l’insémination artificielle est la plus économique et la moins invasive, la méthode ROPA est plus chère mais vous permettrait à toutes les deux de participer à la maternité. C’est à vous d’évaluer le type de processus auquel vous voulez vous soumettre puisque ces trois méthodes ont des taux de succès similaires pour un cas comme le votre.

    J’espère vous avoir aidées à prendre une décision !

    14/07/2016 à 10:51
    Répondre
    • avatar
      oliveverte

      Hello, ma femme et moi avons lu votre réponse avec beaucoup d’intérêt parce qu’on aimerait devenir mamans aussi, et on choisirait plutôt la première méthode (insémination avec donneur). Le problème c’est qu’on a 39 et 40 ans, nous ne savons pas si nous avons des problèmes de fertilité, en principe non mais comme on n’a jamais été avec des hommes…
      Pensez-vous que l’insémination peut être viable pour nous ?

      15/07/2016 à 10:57
      Répondre
    • avatar
      Emna Mzah
      Conseillère en fertilité

      Bonjour oliveverte,

      En raison de votre âge, l’insémination artificielle avec don de sperme n’est peut-être pas la solution la plus adéquate étant donné que vos réserves ovariennes respectives sont en forte chute.

      Sachez tout d’abord que les taux de réussite des traitements d’insémination artificielle et de fécondation in vitro augmentent au fil des tentatives, vous aurez donc plus de probabilités d’obtenir une grossesse au troisième essai qu’au premier.

      Ensuite, la fécondation in vitro est en général la méthode la plus appropriée pour obtenir une grossesse chez des femmes qui ont entre 38 et 40 ans, et l’utilisation d’ovocytes de donneuse augmente sensiblement le taux de réussite de la FIV, mais cela dépendra évidemment de vos préférences et de vos possibilités.

      Je vous conseille de consulter un médecin spécialiste pour réaliser les examens nécessaires pour pouvoir déterminer la méthode la plus appropriée pour vos besoins.

      J’espère avoir répondu à votre question !

      18/07/2016 à 11:04
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.