Inconvénients du don d’ovocytes

  1. Manon
    Manon

    Bonsoir, je me renseigne un peu sur les éventuels effets secondaires du don d’ovocytes et je voudrais savoir si je peux décider du nombres ovocytes que l’on va me prélever ? Parce que je ne voudrais pas avoir 50 enfants biologiques non plus… Vous pouvez m’en dire plus?

    11/01/2016 à 23:56
    Répondre
  2. Bonjour Manon,

    En général la législation limite le nombre d’enfants issus du don d’ovocytes d’une seule et même donneuse. Par conséquent ce risque n’existe pas et vous pouvez être donneuse sans problème.

    Le nombre d’ovocytes obtenus lors de la ponction folliculaire dépend de la stimulation ovarienne suivie et de la réponse de la donneuse, en général on en obtient 10-15. Vous ne pouvez pas choisir le nombre d’ovocytes que vous voulez donner car pour votre sécurité, il convient de prélever tous les follicules. À partir de là, les ovocytes doivent: être mûrs pour la fécondation, se féconder correctement, se transformer en embryons viables, s’implanter et finalement donner lieu à une grossesse qui doit arriver à terme.

    Par conséquent, vous pouvez donner autant de fois que vous le voulez, jusqu’à atteindre le nombre limite d’enfants établi par la loi.

    Je vous invite à prendre connaissance de la législation française sur ce sujet en lisant notre article : Lois de bioéthique.

    Bonne journée.

    12/01/2016 à 11:22
    Répondre
  3. Bonjour, ma question est peut-être un peu bête, mais j’ai compris que le stock d’ovules d’une femme est limité et qu’il va s’épuiser tout au long de la vie, jusqu’à la ménopause. Donc si je fais une stimulation et que je donne 15 ovules d’un coupe, est-ce qu’il y a un risque que ma réserve s’épuise trop tôt et que je ne puisse pas tomber enceinte quand j’en aurai envie. Merci d’avance.

    13/02/2018 à 22:04
    Répondre
    • Bonjour xafi,

      Votre question n’a rien de bête, elle est au contraire tout à fait légitime. Pour y répondre, vous devez comprendre les différentes phases du cycle menstruel.

      Après la menstruation, au cours de la phase folliculaire, plusieurs follicules ovariens vont se développer sous l’action de l’hormone folliculo-stimulante (FSH). Pourtant, au final, un seul follicule va arriver à maturation complète et libérer un ovule. Les autres follicules dégénèrent.

      Je vous invite à trouver plus d’explications dans l’article suivant : Quelles sont les phases du cycle menstruel chez la femme ?

      Lors d’un don d’ovocytes, le traitement hormonal de stimulation ovarienne va permettre à tous ces follicules d’arriver à maturité. La réserve ovarienne n’est donc pas davantage sollicité par la stimulation préalable au don.

      Néanmoins, si cela vous intéresse, vous pouvez consulter les risques éventuels du don d’ovules dans l’article suivant : Risques possibles pour la donneuse d’ovocytes.

      Au revoir.

      14/02/2018 à 11:09
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.