1. avatar
    Clairette

    Bonjour, cela fait maintenant quelques année que j’essaye de tomber enceinte. J’ai essayé de manière naturelle mais également en ayant recours à la procréation assistée.. Le premier essai d’insémination artificielle s’est soldé par un échec, je suis donc passer à la FIV. J’ai réalisé la première FIV avec mes propres ovocytes mais ça n’a pas marché non plus donc on m’a conseillé de faire appel à un don d’ovocytes car ma réserve ovarienne était assez basse et d’essayer à nouveaux ne promettrait pas de bons résultats.

    Lors du premier essai avec don d’ovocytes, l’analyse de la beta-hCG était positif. J’étais tellement contente ! Je pensais qu’enfin le plus dur était passé mais je suis tombée de haut quand finalement à la première échographie on s’est rendu compte qu’il s’agissait d’une grossesse biochimique… On ne voyait pas d’embryon et en plus de ça, le taux de beta-hCG avait diminué.

    Est-ce qu’il est possible que cette grossesse biochimique soit due au don d’ovocytes?

    28/04/2016 à 17:38
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Clairette,

    Les ovocytes obtenus d’une donneuse sont généralement des ovocytes de très grande qualité puisqu’ils sont obtenus de femmes jeunes et en bonne santé. C’est pourquoi les chances de grossesses sont plus élevées avec les ovocytes d’une donneuse qu’avec les ovocytes de la patiente car les ovocytes de bonne qualité s’implantent plus facilement.

    Il y a grossesse biochimique lorsque l’embryon s’implante dans l’utérus mais ne s’accroche pas.

    En principe il n’y a pas de lien entre l’ovodonation et la grossesse biochimique. C’est-à-dire que la provenance des ovocytes utilisés pour l’obtention des embryons n’explique pas que l’embryon se soit implanté mais n’ait pas tenu, provoquant ainsi un avortement prématuré.

    Ce que je peux dire c’est que vous étiez proche de réussir puisque l’embryon a été capable de s’implanter, seulement il n’a pas tenu. Lors du prochain essai, avec une meilleure préparation de l’endomètre, l’embryon réussir certainement à mieux s’accrocher, permettant le développement de la grossesse.

    J’espère que le prochain essai marchera,

    Bonne journée

    29/04/2016 à 12:44
    Répondre
  3. avatar
    Sylvie34

    Ma soeur cadette à eu recours au do l’année dernière. Elle souffrait de l’endométriose depuis 3ans déjà. Après avoir épilogué avec son mari qui n’acceptait pas l’idée, elle est finalement allé à l’étranger pour avoir recours à un do. Tous c’est bien passé jusqu’au transfert de brybry. On lui a transféré deux blastos de 5jours. 14jours après on lui a fait le test béta-hcg. À la première pds elle a eu un taux de 79ui. Deuxième taux elle a obtenu 170ui et troisième elle a eu 420ui. Après l’échographie la médecin lui annonce qu’elle n’aura pas de bébé, qu’il s’agit d’une grossesse biochimiques. Comment expliquer cela? Aurait-elle encore une chance accoucher un jour?

    10/04/2018 à 0:41
    Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.