Fausses-couches à répétition

  1. avatar
    tms2505

    Bonjour,

    En mai 2016, j’a fait une fausse couche dont « l’évacuation » s’est faite de façon spontanée..
    Ensuite, en septembre 2016, selon le gynécologue la grossesse n’était pas « bonne » ce dont je douterai toute ma vie car à défaut de mon gynécologue qui était en congé j’ai dû me contenter de l’un de ses confrères alors il m’a prescrit du Cytotec dont il ne voulait pas que j’aille le chercher en pharmacie moi-même mais dont il a envoyé une infirmière aller le chercher à une soit disant pharmacie proche de l’hôpital.
    Enfin bref suite à cela, la semaine suivante, visite de contrôle par une consœur de mon gynécologue (dont le mien était toujours en congé) et là lorsqu’elle a consulté mon dossier et qu’elle vu que son collège m’avait prescrit du Cytotec elle n’en était pas ravie et pas d’accord…
    Mais comme on le voyait toujours à l’écho, il s’accrochait bien malgré la prise du Cytotec, elle a programmé un curetage.
    Aujourd’hui, le 11.12.2017 mon taux de HCG était de 15 UI/L et le 15.12.2017 mon taux à baissé à 2 UI/L ce qui semble être une fausse couche bien que jusqu’à présent je n’ai pas encore eu de pertes.
    Enfin tout cela pour vous demander quelles sont les conséquences d’une triple fausse-couche, suis-je condamnée à ne pas pouvoir avoir un 3ème enfant? Ou faut-il avoir recours à des méthodes telles que l’IAC ou in vitro?

    Bien cordialement

    16/12/2017 à 6:38
    Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Conseillère en fertilité

    Bonjour tms2505,

    L’Organisation mondiale de la santé considère qu’on peut parler de fausses-couches à répétition si 3 avortements spontanés (ou plus) se produisent de façon consécutive.

    Dans ce cas, il est très important d’en déterminer la cause afin de pouvoir les éviter.

    Je vous conseille de lire à ce sujet: Fausses-couches à répétition.

    Le traitement ou l’éventuel recours à la PMA va dépendre du diagnostic qu’on vous donnera.

    Cordialement

    18/12/2017 à 9:31
    Répondre
  3. avatar
    Titi

    Bonjour,

    Dans mon cas, j’ai fait 2 fausses-couches : l’une de manière naturelle et l’autre par le biais d’une IVG suite à une grossesse non évolutive. Après plus de trois d’essai bébé infructueux, nous avons pris rendez-vous dans un Centre de PMA qui nous a prescrit un examen particulier (Caryotype). C’est grâce à ce Centre que nous avons pu diagnostiquer chez moi une anomalie génétique qui expliquait ces fausses-couches à répétition… Depuis, nous sommes dans un processus de FIV avec DPI.
    Je ne peux donc que vous conseillez d’aller auprès d’un Centre de PMA qui pourra vous aider à comprendre les éventuelles raisons de ces fausses-couches à répétition.
    J’espère que mon témoignage aura pu vous aider.

    10/04/2018 à 10:50
    Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.