Échec de FIV avec don d’ovocytes

  1. avatar
    julie83

    Bonjour, je viens de recevoir les résultats de ma prise de sang, et c’est négatif. Mon parcours: 3 échecs de FIV en France et c’était ma première FIV avec don d’ovocytes (en Grèce). Ma question est: est-ce que cela vaut la peine de s’acharner??? Est-ce que je dois essayer encore et encore? En plus, je ne serai plus remboursée par la Sécu, j’ai déjà fait mes 4 tentatives…
    Je suis si triste… Peut-être que certaines personnes ne sont pas destinées à avoir des enfant?

    20/02/2018 à 18:35
    Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Conseillère en fertilité

    Bonjour julie83,

    Je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive. Malheureusement, même si les taux de réussite de la FIV sont significativement plus élevés lorsque des ovocytes de donneuses sont employés au lieu de ceux de la patiente, rien n’est jamais garanti. Votre âge peut également jouer un rôle ainsi que la qualité du sperme utilisé.

    À ce sujet, je vous suggère de lire l’article : Taux de réussite de la FIV avec don d’ovocytes.

    Continuer ou non est en effet une décision difficile. Il y a des facteurs économiques à prendre en compte, des facteurs émotionnels… Demandez-vous si vous vous sentez de force à repasser par un traitement de PMA.

    Si vous souhaitez l’avis de spécialistes différents, vous pouvez toujours entrer en contact avec des cliniques de PMA à l’étranger qui vous organiseront une première consultation gratuite par vidéoconférence. Pour cela, remplissez le formulaire : Coût des traitements de PMA et de don d’ovocytes.

    Peut-être trouverez vous une clinique qui vous redonne confiance et dont les prix s’ajustent mieux à votre budget.

    Bon courage.

    21/02/2018 à 13:51
    Répondre
Autres sujets en lien avec le forum
Réponses
Dernier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.