Don d’ovocytes et mère biologique

  1. avatar
    Soraya

    Bonjour. Je vais commencer un traitement de FIV avec don d’ovocytes mais j’aurais une question à vous poser. Même si je fais appel à un don d’ovocytes, je serai quand même la mère biologique, légale et sociale de mon enfant, non ?

    22/12/2015 à 7:30
    Répondre
  2. avatar
    Florence Tabarly
    Conseillère en fertilité

    Bonjour Soraya,

    Pour pouvoir répondre à votre question il est important que vous compreniez bien le concept de mère biologique, mère légale et mère sociale.

    On entend par « mère biologique » la femme qui apporte sa charge génétique, la dotation biologique qui permet de concevoir l’enfant.

    Quant à la mère légale, il s’agit de la femme responsable d’éduquer et d’élever un enfant. C’est la personne qui a des droits et des obligations juridiques envers cet enfant.

    Socialement, il existe des divergences d’opinions. Certaines personnes donne plus d’importance à la partie génétique et d’autres au fait de vouloir cet enfant, de l’élever, de lui donner de l’amour et de la tendresse.

    Sachant cela, on peut dire que biologiquement parlant, vous n’êtes pas la mère du nouveau né. Sa mère biologique sera la donneuse d’ovocytes. Malgré cela, la donneuse n’a aucun pouvoir juridique sur l’enfant, car vous serez considérer comme étant la mère légale.

    Quant à la société, ça dépend. Certains vous considéreront comme étant la seule mère de l’enfant, d’autres non en raison du fait que vous n’êtes pas celle qui apporte la charge génétique.

    Pour vous aider à comprendre la portée pratique de ces différents concepts, je vous suggère de lire notre article: Enfants nés d’un don de gamètes.

    J’espère vous avoir aidée.

    Bonne journée.

    23/12/2015 à 11:06
    Répondre
    • avatar
      Sylvie34

      Coucou Soraya. Évidement que si vous faites un enfant issu du do vous en êtes la mère biologique. Vu que cet enfant est issus de vos entrailles je ne vois pas comment il peut en être autrement. Coté légalité ne vous inquiétez pas, je pense que la majorité des cliniques de pma s’occupe de cet aspect. Déjà l’acte de naissance est établie et enrégistré sur place ainsi que d’autres documents qui font de vous la maman légale de l’enfant. En ce qui concerne la société, c’est vrai que les gens ont des avis divergents sur la question. Mais moi personnelement je pense que l’aspect génétique est un aspect négligeagle quand à la parenté d’un enfant. Comme il vous l’a été expliqué plus haut, tout dépend de se que vous même vous ressentez envers l’enfant.

      03/12/2017 à 15:18
      Répondre
  3. avatar
    Lulu

    Bonjour Soraya,

    Tout à fait d’accord avec Sylvie. En plus, la société accepte de plus en plus le don de gamètes comme quelque chose de normal. Ne craignez donc pas le regard des autres!!!

    Bon courage!

    14/12/2017 à 10:01
    Répondre
  4. avatar
    Sylvie34

    Salut Soraya, Je te comprend mais dis toi bien que c’est pas de ta faute si tu as eu ce problème. Et si le don d’ovocytes est la seule solution qui d’offre à toi pour avoir des enfants, alors tu n’a pas le choix. Moi je pense que celui où celle qu’on appelle son enfant n’a forcément pas besoin d’avoir nos gènes. Cet enfant sortira de tes entrailles, il aura les gènes de ton mari que tu aimes je suppose. Par la suite tu l’enfantera tu va l’allaiter, le nourrir, l’éduquer, le voir grandir, l’aimer le protéger contre vent et marrée. Alors dis moi ce qu’il te faut de plus. Que dire donc de ceux qui adoptent ? Ne se sentent-ils pas parents? Bon ce n’ai que mon avis, à toi de voir!

    15/04/2018 à 22:48
    Répondre
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.